2 min de lecture André-Pierre Gignac

Marseille a évité le pire à Toulouse

Avant de recevoir Arsenal mercredi en Ligue des Champions, Marseille a souffert samedi à Toulouse mais s'est évité de justesse une deuxième défaite consécutive en ramenant le nul (1-1).

Grâce à Lucas Mendes, Marseille arrache le nul à Toulouse
Grâce à Lucas Mendes, Marseille arrache le nul à Toulouse Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Pour le premier des 7 matchs à disputer en 21 jours, la formation d'Elie Baup est parue bien mal en jambe au Stadium de Toulouse. Mais comme souvent depuis le début de la saison dernière, ce facteur reste rarement synonyme de défaite pour l'OM. Bougé dans jeu, en panne d'inspiration offensive et logiquement mené, Marseille a trouvé les ressources pour revenir au score (1-1) dans les toutes dernières minutes.

Et entre sa première défaite cette année face à Monaco (1-2) et la réception d'Arsenal pour ses grands débuts en Ligue des Champions, l'OM se devait de rebondir contre la lanterne rouge Toulouse. Plus créatifs et moins empruntés physiquement, c'est Toulouse qui s'est créé le plus d'opportunités en première période : frappe de Braithwaite en déséquilibre (7), Ninkov seul face au point de penalty après un bon crochet (18) ou la demi-volée de ce dernier aux 25 mètres... Mais Steve Mandanda s'est toujours parfaitement interposé, ou alors s'est fait épauler par Jérémy Morel qui sauvait de la tête in-extremis.

Payet trop gourmand

Pourtant, c'est l'OM qui aurait dû ouvrir le score. Profitant d'une mésentente dans la défense toulousaine, Dimitri Payet n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond. Mais après une feinte mal exécutée, Ahamada était revenu et a pu contrer la frappe du Marseillais (38). Juste avant la mi-temps, André-Pierre Gignac profitait d'une autre énorme bévue adverse pour se présenter seul devant le portier toulousain. Hésitant certainement entre finesse et force, l'attaquant offrait le précieux à la tribune vide du Stadium (45+1).

Mais après ça, plus rien à se mettre sous la dent côté olympien, ne se remettant qu'aux coups de pied arrêtés pour se montrer dangereux. Alors, c'est logiquement le TFC qui ouvrait le score, par Wissam Ben Yedder qui concluait dans le but vide un enchaînement collectif parfait (66).

Marseille ne méritait pas mieux

À lire aussi
André-Pierre Gignac sous les couleurs des Tigres de Monterrey le 28 mai 2017 Mercato
Mercato : Gourcuff aimerait retrouver Gignac à Rennes

Les rentrées n'apportant rien, Marseille se voyait déjà subir un deuxième revers consécutif, Toulouse encore plus probablement son premier succès de la saison. Mais non, cet OM là est capable de tout. Sur un coup franc magnifiquement frappé, Mathieu Valbuena trouvait Lucas Mendes. Le défenseur central ajustait une tête croisée surpuissante sur laquelle Ahamada ne pouvait rien (87).

Un résultat cher payé pour l'OM qui revient provisoirement à hauteur de Monaco et à 1 point du leader parisien. Toulouse devra lui se satisfaire de quitter le fauteuil de bon dernier.

Concours
La rédaction vous recommande
Lire la suite
André-Pierre Gignac Elie Baup Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants