1 min de lecture Seine-Saint-Denis

Malaise autour d'une salle de sport réservée aux femmes au Raincy

RÉACTIONS - Eric Raoult, maire UMP du Raincy, veut fermer une salle de sport réservée aux femmes, pour des raisons de "sécurité". Lynda Ellabou, propriétaire de l'établissement, l'accuse de discrimination religieuse.

Une salle de sport à Paris
Une salle de sport à Paris Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Brice Dugénie

Avec son enceinte flambant neuve, Orty gym, ouverte depuis le 9 septembre 2013 au Raincy (Seine-Saint-Denis), est une salle de sport exclusivement réservée aux femmes. Jusqu'à récemment, tout se passait pour le mieux. Mais depuis quelques semaines, le maire UMP Eric Raoult pointe du doigt des problèmes de "sécurité". Il met en cause la sécurité incendie déficiente et une absence de parking pour les usagères.

Accusation de discrimination

La propriétaire, Lynda Ellabou, musulmane pratiquante et voilée, accuse le maire de vouloir faire fermer l'établissement à cause de sa religion. "La première fois, j'y suis allée sans mon voile, il n'y avait aucun problème. Après avoir fait les démarches au service d'urbanisme, je me suis voilée", déclare-t-elle au micro de RTL. Selon elle, "C'est à ce moment-là que les problèmes de discrimination ont commencé".

C'est une réaction typique des intégristes

Eric Raoult maire UMP du Raincy
Partager la citation

Eric Raoult se défend et qualifie cette accusation de "réaction typique des intégristes". Le problème selon lui est d'un tout autre ordre. L'élu UMP invoque la sécurité de la salle, mais pas uniquement : "On demande simplement que l'on règle les problèmes de sécurité. Ça m'embête comme cela peut me gêner qu'un club de foot soit un club de musulmans, de juifs..."

Ce n'est pas réservé seulement aux musulmans, mais à toutes les femmes

Lynda Ellabou propriétaire de la salle
Partager la citation

Le maire évoque aussi la présence d'une salle de prière à l’intérieur de l'enceinte de l'établissement. La gérante de l'établissement nie l'existence d'une telle salle, ainsi que celle de tapis de prière. Elle ajoute que l'établissement "n'est pas réservé au musulmans. Moi je suis musulmane et je suis responsable. C'est uniquement réservé à toutes les femmes".

Passage de la commission de sécurité le 3 octobre

À lire aussi
Stéphane Troussel à Paris le 17 juillet 2019 JO 2024
JO 2024 : "Une opportunité extraordinaire" pour la Seine-Saint-Denis, dit Troussel

La Commission consultative départementale de sécurité et d'accessibilité doit passer jeudi 3 Octobre au matin dans la salle. Eric Raoult a d'ores et déjà a annoncé qu'il se plierait à son jugement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seine-Saint-Denis Discriminations Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants