1 min de lecture Mathieu Valbuena

M'Vila suspendu : les réactions de Valbuena, Rémy, Gomis, Lacazette, Chantôme, Girard et Baup

La suspension en sélections nationales jusqu'au 30 juin 2014 de Yann M'Vila pour être allé en discothèque lors d'un rassemblement de la France espoir, a provoqué de vives réactions dans le monde du football. Et tous s'accordent à dire que cette sanction est plutôt lourde. Jean-Louis Triaud, président de Bordeaux, estime par exemple qu'il ne faut pas "céder à la pression de la presse et au tralalala des politiques" et que cette sanction ne permet pas "à quelqu'un de s'amender". Ecoutez aussi Mathieu Valbuena, Bafétimbi Gomis et Alexandre Lacazette.

Elie Baup, l'entraîneur de l'OM, et Mathieu Valbuena, le 18 juillet 2012 à Marseille
Elie Baup, l'entraîneur de l'OM, et Mathieu Valbuena, le 18 juillet 2012 à Marseille Crédit : AFP/B.Horvat
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Triaud et le "tralalala" des politiques

Pour Jean-Louis Triaud, la sanction adressée à Yann M'vila et aux quatre autres joueurs (Wissam Ben Yedder, Antoine Griezmann, Chris Mavinga et Mbaye Niang suspendus jusqu'au 31 décembre 2013) est abusive : "Ce n'est pas du tout ce que j'aurais demandé, il faut sanctionner mais ne pas livrer les joueurs à la vindicte populaire, céder à la pression de la presse et au tralalala des politiques" a déclaré le président de Bordeaux au micro RTL de Patrick Isson ajoutant : "C'est peut-être priver la France à un moment intéressant d'un joueur de valeur. Je crois que les gamins ont compris". 

Chantôme et Rémy ne comprennent pas

Même son de cloche pour Matthieu Valbuena qui estime : "C'est une sanction qui est lourde. C'est dur pour le joueur. Maintenant ils savent très bien qu'ils ont fait des conneries." Son coéquipier à Marseille, Loïc Rémy juge : "Ce sont des jeunes, ils ont fait une erreur. On fait tous des erreurs (...) C'est lourd. Pour les joueurs, ça doit être une situation délicate". Clément Chantôme, le milieu de Paris a également réagit aux sanctions : "Ils ont fait une 'connerie', mais c'est juste une sortie, ce n'est pas très grave, là ça fait presque deux ans de suspension de sélections, je trouve ça exagéré, jusqu'à 2014 (pour Mvila) c'est long quand même", a expliqué le joueur en conférence de presse.

Girard presque content, Baup en appelle à une prise de conscience des éducateurs

René Girard, sélectionneur des Espoirs de  2004 à 2008, a approuvé la sanction.
"Il fallait une sanction, cela me paraît logique. On ne peut pas laisser passer des choses comme ça. Elle est un peu lourde, même si je ne veux pas faire de commentaires là-dessus. De toute façon, au gré des réactions, j'ai l'impression que l'on est dans un monde avec une veste à carreau d'un côté et uni de l'autre. On a des gens très compétents dans les hautes instances pour prendre les décisions qui s'imposent", a jugé l'entraîneur de Montpellier, qui précise sur Yann M'Vila.

"Mvila n'est pas mon problème, je m'intéresse au fond. Si on représente une nation, on la représente bien. Je conçois que l'on puisse faire des conneries, mais on ne doit pas faire n'importe quoi. Maintenant, on ne va pas pleurnicher sur des garçons qui ont vingt ans, qui gagne bien leur vie. On est mature pour certaines choses, et pas pour d'autres. Il faut arrêter de se mordre la queue".

Discours différent et bien plus constructif chez Elie Baup, l'entraineur de l'OM. "La sanction me paraît lourde mais, à la base, on est tous concerné, les entraîneurs et les éducateurs. Pour moi, cela relève d'un problème de fond, d'éducation", a jugé Baup en conférence de presse. "Les jeunes joueurs aujourd'hui sont recrutés de plus en plus tôt vers 14 ou 15 ans. On se rend compte qu'il y a un accompagnement nécessaire, pas seulement dans le domaine du football où les choses sont bien faites, mais aussi en dehors, où il faut les conduire vers des responsabilités et de l'autonomie", a plaidé le technicien marseillais. Pour Baup, ces joueurs "restent des jeunes qui se doivent tout le temps d'être exemplaires, ils n'ont pas la même vie que les jeunes de leur âge. C'est dans la construction de leur vie qu'il faut peut-être plus les accompagner". 

Le joueur rennais Yann Mvila a été suspendu en sélections nationales jusqu'au 30 juin 2014 pour être sorti en boîte de nuit le mois dernier en plein rassemblement de l'équipe de France Espoirs. Les quatre autres joueurs qui avaient pris part avec lui à cette sortie, entre deux matchs de barrages pour l'Euro-2013, ont pour leur part été suspendus en sélections nationales jusqu'au 31 décembre 2013.  

Lire la suite
Mathieu Valbuena Football Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants