2 min de lecture Elie Baup

Ligue1: l'OM prend un point mais ne se rassure pas à Rennes

Un match enlevé, rythmé et ouvert a opposé l'OM à Rennes samedi à 17h, avec un résultat nul (1-1) qui n'arrange personne, surtout pas les Olympiens, à 4 jours d'aller défier Naples en Italie.

Après cinq défaites de suite toutes compétitions confondues, Marseille a mis fin à sa spirale négative en obtenant le match nul à Rennes.
Après cinq défaites de suite toutes compétitions confondues, Marseille a mis fin à sa spirale négative en obtenant le match nul à Rennes. Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Il y a eu du jeu au stade de la Route de Lorient, lors du match entre Rennes et Marseille. Sous la fine pluie de Bretagne, l'OM a stoppé sa série de 3 défaites en championnat, sans pour autant se rassurer avant de se rendre au San Paolo, antre du Napoli, en Ligue des champions.

Tout est allé très vite

La première période a été très intense, avec deux buts inscrits tôt. Nelson Oliveira avait ouvert le score sur une passe malencontreuse de Morel (9ème), le 7ème but personnel du Portugais. Mais l'OM, comme lors de son retour de 0-2 à 2-2 face à Reims a montré une belle capacité de réaction.
 
Jordan Ayew, préféré à Gignac dans le onze de départ, a égalisé peu après, au bout de dix mois sans marquer en L1 (16ème). Les occasions s'enchaînèrent, et le rythme vif était plaisant durant une première période équilibrée au score, comme dans les statistiques. Et si l'OM montrait des signes positifs dans sa qualité de jeu globale, l'efficacité et la sérénité faisaient défaut.

Le vœu d'Elie Baup, pour qui il fallait "un résultat" afin de "faire taire ou arrêter toutes ces supputations" sur son avenir, a été partiellement exaucé. Mais si l'entraîneur olympien, conforté après la défaite samedi dernier au Vélodrome contre Reims (2-3) par ses dirigeants, doit ressentir une pression un peu moins lourde sur sa casquette, l'OM pourrait néanmoins être relégué à huit points du podium en cas de victoire de Lille contre Monaco dimanche

Finalement, les regrets sont rennais

Marseille aurait cependant pu repartir avec une défaite du stade de la Route de Lorient si Mandanda n'avait pas détourné le penalty de Nelson Oliveira, à la 74ème minute, après une faute d'Abdallah sur Kadir  prêté à Rennes par... l'OM. Sur ce coup-là, le gardien N.2 de l'équipe de France a évité à son club de s'enfoncer un peu plus dans la crise et privé l'international portugais d'un doublé.

À lire aussi
Vincent Labrune, président de l'OM, en septembre 2013 Elie Baup
OM : Élie Baup "paye pour les mauvaises performances" annonce Labrune

Le dernier quart d'heure devint alors assez fou, avec deux occasions pour Florian Thauvin, repoussées par Benoît Costil. Le jeune champion du monde des moins de 20 ans retrouve semaine après semaine ses jambes de feu, et pourrait soulager un Valbuena surmené pour créer le jeu à l'OM. En tout cas, Elie Baup semble avoir trouvé une partie de son animation offensive. Gignac, encore remplaçant, n'a joué que 3 minutes en fin de match, le technicien misant sur Ayew et Khalifa en premiers choix. Reste à savoir si les mêmes risques seront pris mercredi, au stade en fusion du San Paolo, à Naples.

L'OM n'espère plus grand chose en Ligue des champions, après trois défaites en trois matchs, mais un exploit en terre hostile pourrait donner cette confiance qui fuit Marseille depuis l'automne, et qui en avait fait le vice-champion de France 2013.

Concours
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Elie Baup Elie Baup Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants