3 min de lecture Ligue des champions

PSG-Olympiakos : victoire, qualification et 1re place du groupe C pour Paris

COMPTE-RENDU - Bien que réduit à 10 dès l'entame de la seconde période, le PSG a battu l'Olympiakos 2-1 et s'est qualifié pour les 8es de finale de la Ligue des champions, mercredi soir.

Zlatan Ibrahimovic a marqué son 13e but en Ligue des champions cette saison
Zlatan Ibrahimovic a marqué son 13e but en Ligue des champions cette saison Crédit : AFP/M.Bureau
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Pour la deuxième saison de suite, le PSG sera au rendez-vous des 8es de finale de la plus prestigieuse des coupes européennes à la sortie de l'hiver. Les hommes de Laurent Blanc, qui n'avaient besoin que d'un point et donc d'un match nul face à l'Olympiakos, ont fait mieux mercredi soir en s'imposant face aux Grecs 2 buts à 1.

Mais entre l'expulsion de Verratti et l'égalisation des Grecs à 10 minutes du terme, ce succès, scellé par Cavani à la 90e minute, n'a rien eu d'une formalité et a été infiniment moins net que le 4-1 du match aller au Pirée.

Ibrahimovic un peu plus dans le club des grands d'Europe

Paris, qui devait se faire pardonner son match nul de la précédente journée contre Anderlecht (1-1), avait pourtant impeccablement lancé son affaire avec sa "spéciale" : débordement de Van der Wiel à droite et centre tendu pour Ibrahimovic qui marque de près, plein axe (7e). C'est la quatrième fois déjà dans cette Ligue des Champions (deux contre Anderlecht à Bruxelles et une au Parc contre Benfica) que les deux hommes reproduisent avec succès ce schéma.

Au passage, le Suédois fêtait joliment son 100e match en Ligue des Champions avec son 8e but de la saison, un record en phase de poules qui lui vaut de rejoindre Cristiano Ronaldo, Crespo, Inzaghi et Van Nistelrooy et qu'il pourra battre dans deux semaines à Lisbonne contre Benfica... s'il joue.

Verratti laisse les siens dès l'entame de deuxième période

Le PSG était alors sérieux, conservant le ballon et multipliant les passes. Mais en ronronnant un peu trop, les Parisiens ont autorisé les Grecs à rester dans le match. Il faut dire que l'Olympiakos a mieux dosé ses efforts qu'au match aller où, après une première période folle, il avait sombré par manque de gaz. Mais il n'a pas pour autant renoncé à jouer haut et à presser ; et Mitroglou a été constamment dangereux (25e, 34e).
  
Surtout, les Grecs ont commencé à y croire vraiment avec l'expulsion de Verratti quelques secondes à peine après la reprise pour un deuxième avertissement (main puis accrochage sur Fuster). Pendant plus d'une demi-heure, la partie a alors pris un tour assez inattendu avec une équipe parisienne repliée, nerveuse et ne sachant pas trop par quel bout prendre ses quelques opportunités offensives.

Premier succès pour Laurent Blanc

À lire aussi
Le 11 de départ de Lille à Valence le 5 novembre 2019 Ligue des champions
Lille : comment expliquer la mauvaise forme du LOSC

L'égalisation grecque signée Manolas (80e), sur un corner où Sirigu avait pourtant réussi un premier arrêt superbe, semblait alors plutôt logique. Mais par sa supériorité technique, par le poids dans les jambes grecques des kilomètres parcourus, grâce aussi à la bonne entrée de Rabiot, Paris est tout de même parvenu à peu à peu remettre la main sur le match.

Le but de Cavani récompensait alors autant la meilleure équipe que l'abnégation de l'Uruguayen, au dévouement défensif constant et qui doit parfois se contenter de miettes offensives. Même si elle était attendue dans un groupe tout de même bien faible, cette qualification est aussi un premier succès pour Laurent Blanc, arrivé sur le banc parisien entouré d'un certain scepticisme et qui a aujourd'hui apposé sa patte sur cette équipe. Elle lui permettra aussi de faire tourner le 10 décembre à Lisbonne, un privilège de riches, précieux au cœur d'un mois de décembre très chargé. 

Fiche technique

A Paris (Parc des Princes): PSG bat Olympiakos 2 à 1 (1-0) 
Spectateurs: 44.000
Arbitre: C. Thomson (SCO) 
Buts:
Paris SG: Ibrahimovic (7), Cavani (90)
Olympiakos: Manolas (80) 
Avertissements:
PSG: Verratti (29), van der Wiel (66), Matuidi (67), Cavani (88)
Olympiakos: Manolas (49), Dominguez (67), Weiss (71), Maniatis (82) 
Exclusion:
PSG: Verratti (46, 2e avertissement) 
Les équipes:
PSG: Sirigu - van der Wiel, Alex, Silva (cap), Maxwell - Verratti, Thiago Motta, Matuidi (Lucas 86) - Cavani, Ibrahimovic (Marquinhos 79), Lavezzi (Rabiot 50)
Entraîneur: Laurent Blanc 
Olympiakos: Roberto - Leandro Salino (Dominguez 57), Manolas, Siovas, Bong (Weiss 46) - Campbell (Saviola 77), Maniatis (cap), Fuster, Samaris, Holebas - Mitroglou
Entraîneur: Míchel 

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants