3 min de lecture André-Pierre Gignac

Ligue 1 : Marseille profite du faux départ guingampais

L'Olympique de Marseille s'est imposé à Guingamp (3-1) dimanche en clôture de la 1e journée de L1. Mais après avoir mené 3-0 après 16 minutes, l'OM a affiché de larges déboires défensives.

Marseille et Dimitri Payet démarrent leur saison en trombe
Marseille et Dimitri Payet démarrent leur saison en trombe Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'Olympique de Marseille a idéalement débuté sa saison grâce à un premier quart d'heure de feu sur la pelouse de Guingamp (3-1), trop tendre pour son retour en Ligue 1, dimanche en clôture de la 1re journée. Ses matches de préparation contre des adversaires d'un certain calibre (Porto, Wolfsburg, Parme et la Sampdoria notamment) ont visiblement bien préparé l'OM, malgré des résultats décevants (quatre défaites et un nul pour une seule victoire).
  
Dimanche, les Marseillais n'ont mis qu'un quart d'heure pour plier le match, inscrivant trois buts après avoir étouffé des Guingampais visiblement tétanisés devant leur public par leur grand retour en L1, neuf ans après leur dernière saison à ce niveau, elle aussi débutée au Roudourou face à Marseille. André Ayew, positionné sur le flanc gauche du 4-2-3-1, a été le grand artisan des deux premiers buts. Sur le premier, la frappe de l'attaquant ghanéen a été repoussée par Mamadou Samassa, et Gignac n'a eu plus qu'à pousser le ballon dans le but (2e, 0-1).
  
Sur le deuxième, le centre de l'aîné des frères Ayew (Jordan était remplaçant) a été mal dégagé par Kerbrat, ce qui a permis à Payet de marquer son premier but sous ses nouvelles couleurs (4e, 0-2). L'ancien Lillois, qui lors de la préparation avait distillé deux passes décisives contre la Sampdoria (3-4) mais n'avait pas marqué, s'est même offert un doublé dans la foulée après une puissante frappe de Valbuena repoussée par Samassa sur Sorbon (16e, 0-3) ! 

L'OM a quand même eu chaud

Trois buts dans le premier quart d'heure, l'affaire était pliée, et Valbuena a même pu faire le spectacle en s'offrant un magnifique retourné, claqué en corner par Samassa (33e), avant de trop croiser sa reprise (41e). Mandanda, lui, a repoussé un penalty de Mustapha Yatabaré, consécutif à une faute sur Langil de Diawara (52e), préféré à Mendes en défense centrale, ce qui a permis à l'OM de passer une seconde période assez tranquille.
  
Même si une erreur de Nkoulou, qui s'est fait piquer le ballon dans les pieds par Lemaître, a permis à Yatabaré, meilleur buteur de L2 la saison dernière (23 buts), de se racheter (74e, 1-3). Mais le vice-champion de France en titre, avec trois de ses recrues alignées au coup d'envoi (Benjamin Mendy à la place de Morel, suspendu, Imbula et Payet, Khlifa n'étant pas qualifié) était trop costaud pour le promu.
 
L'En Avant, qui retrouvait dans le camp d'en face son ancien milieu Imbula, acclamé à la fin du match, a cependant rivalisé en seconde période après que Gourvennec a musclé son milieu à la mi-temps en faisant entrer Moustapha Diallo à la place de Giresse. Avant le penalty, Beauvue, l'un des trois recrues guingampaises titulaires (avec Sorbon et Langil), avait déjà fait passer de la tête un frisson sur le but de Mandanda (47e), et Yatabaré n'a pas trouvé le cadre dans le temps additionnel. Mais en L1, une mauvaise entame pardonne rarement

Fiche technique :

A Guingamp (Stade du Roudourou): Marseille bat Guingamp 3 à 1 (3-0) 
Spectateurs: 18.159
Arbitre: S. Ennjimi 
Buts:
Guingamp: Yatabaré (74)
Marseille: Gignac (2), Payet (4, 16) 
Avertissements:
Guingamp: Sorbon (75), Lemaître (85)
Marseille: Payet (20), Nkoulou (43), Romao (74), A. Ayew (78) 
Les équipes:
Guingamp: Ma. Samassa - Martins Pereira, Kerbrat, Sorbon, Lemaître - Langil, Mathis (cap), Sankharé (Atik 69), Giresse (Mu. Diallo 46) - Beauvue, Yatabaré, 
Entraîneur: Jocelyn Gourvennec 
Marseille: Mandanda (cap) - Fanni, S. Diawara, Nkoulou, B. Mendy - Romao, Imbula - Payet (Amalfitano 81), Valbuena, A. Ayew - Gignac (J. Ayew 70)
Entraîneur: Elie Baup 

Concours
La rédaction vous recommande
Lire la suite
André-Pierre Gignac Elie Baup Guingamp
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants