2 min de lecture André-Pierre Gignac

L'OM domine Sochaux sans convaincre

COMPTE-RENDU - Marseille s'impose dans la douleur 2-1 sur sa pelouse face à Sochaux pour le compte de la 13ème journée de Ligue 1. L'OM remonte à la cinquième place. Sochaux reste dernier.

Gignac sous le maillot de l'OM
Gignac sous le maillot de l'OM Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Marseille a laborieusement mis fin à sa spirale négative de quatre matches sans victoire en Ligue 1 en battant Sochaux (2-1), pour se rapprocher au classement de Nantes, seul 4e après s'être imposé à Bordeaux (3-0) dimanche après-midi, lors de la 13e journée.

Renouer avec les trois points revêtait donc un caractère urgent pour les joueurs d'Élie Baup qui ne pouvaient se permettre un faux-pas, qui plus est au Vélodrome  contre la lanterne rouge. Mais ce fut laborieux face à des Sochaliens valeureux et encore plus en situation d'urgence pour des raisons de survie en Ligue 1.

Une première mi-temps enthousismante

En première période, c'est Florian Thauvin qui avait rapidement ouvert le score de la tête (5e). Meilleur joueur de son équipe, l'international Espoirs, sujet à controverse après l'épisode de son bras de fer avec Lille qui a finalement abouti à son transfert à Marseille, est progressivement en train de montrer un meilleur visage sur le plan du jeu. Un jeu percutant et technique qu'il doit allié à un repli défensif un peu plus sérieux.

À lire aussi
André-Pierre Gignac sous les couleurs des Tigres de Monterrey le 28 mai 2017 Mercato
Mercato : Gourcuff aimerait retrouver Gignac à Rennes

L'OM a tenté dès le début de mettre du rythme et de tromper les Sochaliens, venus pour essayer de prendre un point, sans fermer le jeu, à l'image de Roy Contout, dangereux dans ses rushs. Mais la concrétisation est toujours le point faible de l'OM, qui n'a pu rejoindre les vestiaires qu'avec un but d'avance. Jordan Ayew, aligné en pointe a été imprécis voir brouillon, comme Payet, qui tarde à confirmer son statut d'international.

Sochaux aurait mérité mieux

En seconde période, l'OM rejouait avec le frein à main et laissait les Sochaliens sortir et devenir menaçant. Et comme Marseille en a pris la fâcheuse habitude, l'adversaire sut se montrer opportuniste. L'international zambien Mayuka, titularisé par Hervé Renard qui fut son ancien sélectionneur, égalisa à l'heure de jeu d'un tir splendide dans la lucarne de Mandanda (60ème). 

Un peu déstabilisés, les olympiens voyaient le match se transformer en traquenard. Il a fallu un penalty transformé par Gignac en fin de match (83ème) après une main involontaire de Peybernes, pour que Marseille s'impose. Quelques minutes auparavant, les Doubiens auraient eux aussi pu bénéficier d'un penalty après une faute non sifflée sur Mayuka. Le vélodrome soufflait au coup de sifflet final.

Elie Baup gagne 15 jours de répit pendant la trêve internationale. Marseille est maintenant 5ème avec un déplacement à Ajaccio en point de mire. Et le désir d'enclencher une nouvelle série, victorieuse cette fois-ci.

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande
Lire la suite
André-Pierre Gignac Elie Baup Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766647453
L'OM domine Sochaux sans convaincre
L'OM domine Sochaux sans convaincre
COMPTE-RENDU - Marseille s'impose dans la douleur 2-1 sur sa pelouse face à Sochaux pour le compte de la 13ème journée de Ligue 1. L'OM remonte à la cinquième place. Sochaux reste dernier.
https://www.rtl.fr/sport/ligue-1-l-om-domine-sochaux-sans-convaincre-7766647453
2013-11-10 19:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FQzBm_CF3xOd5Ejc4Bf0kA/330v220-2/online/image/2013/0405/7760139755_gignac-permet-a-l-om-de-battre-bordeaux-et-de-revenir-a-4-points-du-psg.jpg