2 min de lecture Jean Fernandez

Jean Fernandez : "Il valait mieux arrêter"

RÉACTION - Jean Fernandez, l'entraîneur de Montpellier, n'a pas résisté à la défaite de son équipe face à Lorient, et a annoncé sa démission jeudi lors d'une conférence de presse.

Jean Fernandez, entraîneur de Montpellier, en septembre 2013
Jean Fernandez, entraîneur de Montpellier, en septembre 2013 Crédit : AFP/P.Guyot
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Jean Fernandez aura tenu moins d'une semaine à la tempête déclenchée par son propre président. Le 29 novembre, Louis Nicollin avouait au Midi Libre avoir fait "une connerie" en engageant l'ancien entraîneur de Nancy. Le président-mécène lâchait alors publiquement un entraîneur déjà sur la brèche sportivement.

Une situation intenable

Après 16 journées de championnat, le siège de Jean Fernandez était devenu dangereusement éjectable, le bilan de 2 victoires en L1 était bien trop faible pour le club champion de France en 2012. Peu de spectacle, un jeu qui n'évoluait pas et des résultats mauvais, la coupe était déjà pleine, les déclarations du patron du club  n'étaient donc que l'expression d'un ras-le-bol ambiant.

Une dernière fois, le coach aux 602 matchs en L1 a essayé de sortir l'équipe du bourbier, il avait même déclaré s'être expliqué avec Nicollin : "Il avait quelques reproches à me faire. Je lui ai donné des explications. On a pris beaucoup de plaisir à discuter de l'équipe, du club et de football". Mais la défaite à domicile face à Lorient précipitait le club dans la crise, et le coach vers la démission.

J'ai senti que je focalisais beaucoup de critiques

Jean Fernandez, ex-entraîneur de Montpellier
Partager la citation

Lors d'une conférence de presse, jeudi, l'entraîneur est revenu sur les raisons de son départ. "J'ai vu les joueurs et le président au sujet de ma décision d'arrêter. J'ai senti que je focalisais beaucoup de critiques. Il valait mieux arrêter", a-t-il déclaré. Fernandez est le quatrième entraîneur de l'élite à quitter ses fonctions depuis le début de la saison, après Daniel Sanchez à Valenciennes, Eric Hély à Sochaux et l'Italien Fabrizio Ravanelli à Ajaccio. Les quatre derniers du classement se sont donc séparés des techniciens en place, sans changement au niveau des résultats pour les trois précédents clubs.

À lire aussi
Roger Lemerre à Rabat au Maroc, le 13 août 2008. algérie
Algérie : Le Roy, Lemerre et Fernandez candidats pour entraîner le MC Alger

A la 17ème place, le MHSC est aujourd'hui le premier non relégable, et n'est à l'abri que grâce à la faiblesse chronique des 3 derniers actuels (5 points d'avance sur Valenciennes). Il s'agira maintenant de redorer le blason du club d'ici la fin de saison, mais avec qui à la tête des troupes ? Mercredi soir, La Mosson scandait le nom de Rolland Courbis, l'entraîneur de la remontée en 2009. Le Marseillais, consultant pour RMC Sport, est aujourd'hui libre après son départ de l'USM Alger, il a même avoué dans différents médias être favori pour le poste. Frédéric Antonetti serait, lui aussi, sur la "short list" du club.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean Fernandez Ligue 1 Conforama Louis Nicollin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7767611233
Jean Fernandez : "Il valait mieux arrêter"
Jean Fernandez : "Il valait mieux arrêter"
RÉACTION - Jean Fernandez, l'entraîneur de Montpellier, n'a pas résisté à la défaite de son équipe face à Lorient, et a annoncé sa démission jeudi lors d'une conférence de presse.
https://www.rtl.fr/sport/ligue-1-jean-fernandez-il-valait-mieux-arreter-7767611233
2013-12-05 11:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xXcBWKzyMQljmP8A7D19NA/330v220-2/online/image/2013/1203/7767561125_jean-fernandez-entraineur-de-montpellier-en-septembre-2013.jpg