3 min de lecture Ligue 1 Conforama

Le PSG enchaîne, Lille et Monaco s'accrochent

BILAN LIGUE 1 - Lille et Monaco se sont imposés dimanche lors de la 14e journée, ce qui leur permet de se maintenir à quatre et cinq points du leader parisien.

Le PSG s'est imposé 3-0 à Reims samedi après-midi
Le PSG s'est imposé 3-0 à Reims samedi après-midi Crédit : AFP/D.Charlet
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

REVIVEZ TOUS LES BUTS DE LA 14E JOURNÉE EN VIDÉO

Après le succès parisien samedi à Reims (3-0), l'objectif pour les Lillois (2es) et les Monégasques (3es) était de maintenir l'écart inchangé et de ne pas laisser l'équipe de la capitale filer trop vite devant. Les Lillois étaient les premiers en scène, à 14h, et leur victoire (1-0) a été longue à se dessiner puisqu'il a fallu attendre la 84e minute et un but de Souaré de la tête sur un excellent centre de Balmont pour que leur domination se concrétise.

Pour l'instant, Paris est à quatre points, on ne peut pas dire qu'ils aient pris le large

René Girard, entraîneur de Lille
Partager la citation

"Je ne sais pas si on va pouvoir rivaliser avec le PSG. Pour l'instant, Paris est à quatre points, on ne peut pas dire qu'ils aient pris le large", a réagi l'entraîneur du Losc René Girard, qui s'appuie plus que jamais sur la solidité défensive de son équipe. Lille a en effet bouclé dimanche un neuvième match complet d'affilée sans encaisser de but en championnat et a signé sa cinquième victoire 1-0 cette saison.

Enyeama invaincu depuis 855 minutes

Quant à son gardien nigérian Vincent Enyeama, il en est à 855 minutes sans ballon au fond de ses filets. "Vincent ne peut pas prendre de but. Je ne sais pas comment il fait, il doit avoir un fluide !", s'est amusé le président lillois Michel Seydoux. Toulouse, qui a fini le match à 10 après l'expulsion de Trejo, reste de son côté coincé à la 14e place.

À lire aussi
Un micro de la chaîne Canal+ à Nantes le 25 octobre 2013 médias
Ligue 1 : Canal+ va finalement conserver deux affiches par journée

Monaco aussi s'est contenté d'une victoire 1-0, décrochée sur la pelouse de Nantes, qui conserve toutefois la 5e place. Le but monégasque a été inscrit à la 71e minute par Obbadi, d'une frappe lointaine et contrée. A l'origine de l'action, il y avait un bon travail du jeune Martial, qui venait de remplacer un Falcao décevant et totalement incrédule au moment du changement.

Incidents à Nice

Dans l'autre match disputé dimanche, Saint-Etienne a bien réagi après sa défaite dans le derby contre Lyon et a été chercher une victoire précieuse sur le terrain de Nice (1-0), qui permet aux Verts de remonter à la 6e place. Les Niçois (13e), qui enchaînent une quatrième défaite d'affilée, ont été battus sur un but d'Erding, qui a profité d'une énorme erreur technique du jeune gardien Luca Veronese (22 ans), troisième portier de l'effectif.

Ces quelques crétins qui s'intitulent supporteurs ne se rendent même pas compte qu'ils ruinent l'image du football

Frédéric Thiriez , président de la LFP
Partager la citation

Mais la partie a surtout été marquée par des incidents entre supporteurs avant le coup d'envoi, qui ont fait au moins huit blessés et ont poussé le président de la Ligue Frédéric Thiriez à réagir dans un communiqué virulent. "Ces quelques crétins qui s'intitulent supporteurs ne se rendent même pas compte qu'ils ruinent l'image du football. Une seule solution : la répression", a-t-il estimé, évoquant une possible "interdiction systématique des déplacements" en l'absence d'autre solution.

Samedi, le PSG avait donc tranquillement battu Reims (3-0) au stade Auguste Delaune, le dernier où les Parisiens se soient inclinés, en mars dernier. Lucas, Ménez et Ibrahimovic ont marqué les buts d'une équipe parisienne qui compte désormais 10 victoires et quatre matches nuls cette saison en Ligue 1.

Marseille va mieux

Quatre rencontres, Lyon-Valenciennes, Montpellier-Guingamp, Rennes-Bordeaux et Sochaux-Bastia s'étaient conclues sur un nul 1-1. Lorient avait de son côté enfin gagné à l'extérieur en allant écraser Evian-Thonon 4-0.
  
Marseille pour sa part avait confirmé vendredi son regain de forme en battant facilement une équipe d'Ajaccio (19e) certes très faible (3-1). Les trois attaquants de l'OM, Payet, Thauvin et Gignac ont marqué, avec un chef d'oeuvre de l'ancien Toulousain. L'OM est 4e, mais à déjà cinq longueurs du podium. 

Concours
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Bilan week-end Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants