3 min de lecture Carlo Ancelotti

Le PSG devra patienter

Réduit à 10 après l'expulsion sévère de Thiago Silva, le PSG prend un point contre Valenciennes (1-1) mais ne sera pas virtuellement champion dimanche. Avec 42 points, VA est tout proche de son maintien.

Nicolas Douchez sous le maillot du PSG
Nicolas Douchez sous le maillot du PSG Crédit : AFP/F.Fife
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Paris était encore à cran

Le Parc pensait faire la fête avec ses joueurs lui qui n'avait besoin que d'un succès pour s'adjuger officieusement le titre, sa différence de buts étant largement supérieure à celle de son dauphin marseillais (+41 contre +7). Mais c'est une toute autre atmosphère qui s'est installée dimanche soir. Bousculés par une solidaire formation valenciennoise, les Parisiens se sont montrés encore tendus 90 minutes avant un sacre virtuel. Mené 1-0 après un but de Gaël Danic, la bande à Thiago Silva a repris sa marche en avant à l'encontre du corps arbitral qu'elle avait laissé à Evian-Thonon dimanche dernier. Et les cartons se sont donc enchainés. Beaucoup de jaunes (5 au total), un rouge à l'encontre de son capitaine brésilien dès la 43ème minute, pour une bousculade inventée sur l'arbitre. Mais si Thiago n'avait pas voulu protester à l'encontre de Monsieur Castro, le PSG ne s'en serait sans doute pas là.

Ainsi se poursuit la longue liste des absents avant d'affronter Lyon dimanche prochain où un sacre l'attend en cas de victoire. Avec neuf exclusions (dont 4 lors des deux dernières journées), le Paris SG est l'équipe qui a reçu le plus de cartons rouges cette saison en Championnat, et avant la sortie de Silva, trois de ses coéquipiers avaient déjà été avertis (Van der Wiel, Ménez et Chantôme). La deuxième période a également vu Gameiro prendre un carton jaune et "Ibra", venu se plaindre auprès de M. Castro, y a eu droit lui aussi après le coup de sifflet final.

Alex transformé en attaquant

Le but de l'égalisation inscrit par Alex sur corner à la 83ème minute, à un moment où Valenciennes n'en finissait plus de reculer face aux assauts de Parisiens pourtant en infériorité numérique, est pourtant un peu plus qu'un moindre mal. Il signifie que la semaine prochaine lors de la 36ème journée, le PSG aura réellement son destin en mains à Lyon, où une victoire lui assurera, cette fois sans aucune ambiguïté, un troisième titre après ceux de 1986 et 1994. Avec sept points d'avance sur Marseille, Paris doit en fait faire au moins aussi bien que l'OM pour être sacré.

L'attention médiatique est tellement tournée vers l'avenir d'Ancelotti (partira ? partira pas ?) que les joueurs de la capitale avaient peut-être la tête ailleurs. Le public du Parc a en tous cas acclamé le technicien italien lors de la présentation des équipes. Paris a surtout été horriblement maladroit, manquant une ribambelle d'occasions (Pastore 16ème, Maxwell 19ème, Lavezzi 21ème, Thiago Silva 28ème puis 38ème, Ibrahimovic 30ème et 73ème Alex 70ème et 75ème, Pastore 75ème...) quand Valenciennes a marqué sur l'une de ses rares opportunités, par Danic après une frappe d'Aboubakar repoussée par Douchez (18ème). Valenciennes de son côté a vraiment trop reculé en deuxième période pour espérer ramener les trois points qui auraient assuré leur maintien. Mais cette semaine, le jeune Opa Nguette avait expliqué que les Nordistes avaient l'intention de "gâcher la fête" parisienne. Ils l'ont au mois retardée.

À lire aussi
Angel Di Maria avec le PSG le 9 décembre 2017 Mercato
Mercato PSG : Di Maria avec Ancelotti au Napoli ?

Comme ça, c'est plus simple. Le Paris SG n'est ni champion, ni champion virtuel et il n'y a plus à se poser la question de savoir si les joueurs vont faire la fête ou si le club va faire tirer un feu d'artifice. Tout ce que le Paris SG va célébrer cette semaine, ce sont les anniversaires de Beckham et Lavezzi, qui ont eu respectivement 38 et 28 ans jeudi et vendredi.

Fiche technique :

A Paris (Parc des Princes): Paris SG et Valenciennes 1 à 1 (0-1) 

Spectateurs: 44.948
Arbitre: A. Castro 
Buts:
Paris SG: Alex (83)
Valenciennes: Danic (17) 
Avertissements:
Paris SG: van der Wiel (25), Ménez (35), Chantôme (42), Gameiro (77), Ibrahimovic (après la fin du match)
Valenciennes: Bong (50), Lala (53) 
Exclusion:
Paris SG: Silva (43) 
Les équipes:
Paris SG: Douchez - van der Wiel (Jallet 68), Silva (cap), Sakho, Maxwell - Ménez (Alex 45+1), Chantôme (Gameiro 68), Matuidi, Pastore - Lavezzi, Ibrahimovic
Entraîneur: Carlo Ancelotti 
Valenciennes: Penneteau - Lala, Angoua, Rose, Bong - R. Gomis (Ducourtioux 64), Sanchez (cap), Sankharé - Melikson (Nguette 77), Aboubakar, Danic (Dossevi 84)
Entraîneur: Daniel Sanchez 

Lire la suite
Carlo Ancelotti Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants