4 min de lecture Allemagne

Le Bayern Munich remporte sa 5ème Ligue des Champions, Ribéry sa 1ère

Un but de Robben à la 89ème minute a offert au Bayern Munich la 5ème Ligue des Champions de son histoire, samedi, face au Borussia Dortmund en finale (2-1), à Wembley. Le Français Franck Ribéry touche au but pour la 1ère fois de sa carrière.

Franck Ribéry et le Bayern remportent la Ligue des Champions, la cinquième de l'histoire du club
Franck Ribéry et le Bayern remportent la Ligue des Champions, la cinquième de l'histoire du club Crédit : AFP/A.Dennis
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Ça ressemble fort à une délivrance. Pour le Bayern Munich d'abord. Surnommé le maudit, le finaliste de trois des quatre dernières éditions renoue enfin avec un succès final en Ligue des Champions, douze ans après son dernier sacre dans la plus grande des compétitions intercontinentales. Délivrance également pour Franck Ribéry. L’ailier gauche des Bleus rompt enfin le signe indien de ses finales majeures perdues, commencé un certain 9 juillet 2006 à Berlin. 

Robben, comme un sybole

Cette victoire, c'est aussi le symbole d'une revanche. La revanche d'Arjen Robben, persona non grata au Bayern après sa piteuse prestation contre Chelsea l'année dernière, poussé sur le banc toute la saison par le talentueux Toni Kroos. Mais le jeune espoir allemand s'est blessé il y a trois mois et a permis au Néerlandais de jouer sa dernière carte en Bavière. Et quel résultat. Grand artisan de la double claque infligée au Barça en demi-finale, c'est Arjen Robben, déjà passeur décisif pour Mario Mandzukic, qui a trompé Roman Weidenfeller pour offrir à son club sa 5ème coupe aux grandes oreilles, rejoignant ainsi Liverpool au 3ème rang des équipes les plus titrées
C'est pourtant le Borussia Dortmund qui a le mieux entamé cette première finale de C1 100% allemande de l'histoire. Plus de vitesse offensive, plus de créativité, plus de pressing, les jaune et noir n'ont pourtant pas réussi à profiter de leur temps fort pour marquer. Et peu à peu, la machine physique dirigée par Jupp Heynckes s'est mise en marche. Et plus le Bayern haussait le rythme, plus le Borussia tirait la langue. Ce qui donna lieu à une dernière demi-heure complètement débridée : c'est donc Mario Mandzukic qui ouvrait le score (1-0, 60ème) sur un service de Robben lors d'un mouvement initié par RIbéry. 

Subotic a repoussé l'échéance

Si on croyait le plus dur fait pour les Munichois, tout était à refaire dans la foulée. A la faveur d'un penalty obtenu par Marco Reus, le BvB égalisait par Ilkay Gundogan (1-1, 68ème) sur l'une de ses seules incursions du second acte. On a cru alors que l'histoire se répéterait pour le Bayern et son record de trois finales perdues après avoir ouvert le score. Mais non, cette égalisation n'a fait qu’accroître sa domination. 

Sans un sauvetage miraculeux de Subotic devant l'intenable néerlandais (72ème) et quelques interventions du portier rhénan, le double Champion d'Allemagne aurait pu espérer à un nouveau retour. Mais en craquant à la 89ème devant Robben seul face à Weidenfeller, le mur jaune s'est fissuré au plus mauvais moment, ne laissant derrière lui que le coup de sifflet final.

À lire aussi
L'équipe de France a hérité de l'Allemagne de Joachim Low et du Portugal de Fernando Santos dans son groupe, à l'Euro 2020 Euro 2020
Les infos de 7h - Euro 2020 : les Bleus dans le "groupe de la mort" avec l'Allemagne et le Portugal

Au terme de cette affiche allemande plaisante qui prouve toute la valeur de la Bundesliga, le Bayern Munich peut savourer son bonheur européen après avoir chassé toutes ses peurs. Et se remettre rapidement au travail, parce qu'un formidable triplé l'attend le 1er juin. Vainqueur haut la main du championnat, les Bavarois défieront Stuttgart en finale de la Coupe d'Allemagne. Quoi qu'il arrive, Jupp Heynckes partira (certainement) en retraite l'esprit tranquille, laissant sa place à Pep Guardiola sur le banc munichois.

V.D

Fiche technique :

A Londres (Wembley): Bayern Munich bat Dortmund 2 à 1 (0-0)  
Terrain: en excellent état 
Eclairage: satisfaisant 
Spectateurs: 86.298 
Arbitre: N. Rizzoli (ITA)  
Buts : 
Dortmund: Gündogan (68 s.p.) 
Bayern Munich: Mandzukic (60), Robben (89)  
Avertissements : 
Dortmund: Grosskreutz (73) 
Bayern Munich: Dante (29), Ribéry (73)  
Les équipes : 
Dortmund: Weidenfeller (cap) - Piszczek, Subotic, Hummels, Schmelzer - Blaszczykowski (Schieber 90+1), S. Bender (Sahin 90+1), Reus, Gündogan, Grosskreutz - Lewandowski 
Entraîneur: Jürgen Klopp  
Bayern Munich: Neuer - Lahm (cap), Boateng, Dante, Alaba - Robben, Javi Martinez, Müller, Schweinsteiger, Ribéry (Luiz Gustavo 90+1) - Mandzukic (Gomez 90+4) 
Entraîneur: Jupp Heynckes  
Ligue des Champions : le palmarès

2013 : Bayern Munich
2012: Chelsea (ENG)
2011: FC Barcelone (ESP)
2010: Inter Milan (ITA)
2009: FC Barcelone (ESP)
2008: Manchester United (ENG)
2007: AC Milan (ITA)
2006: FC Barcelone (ESP)
2005: Liverpool (ENG)
2004: FC Porto (POR)
2003: AC Milan (ITA)
2002: Real Madrid (ESP)
2001: Bayern Munich (GER)
2000: Real Madrid (ESP)
1999: Manchester United (ENG)
1998: Real Madrid (ESP)
1997: Borussia Dortmund (GER)
1996: Juventus Turin (ITA)
1995: Ajax Amsterdam (NED)
1994: AC Milan (ITA)
1993: Marseille (FRA)
1992: FC Barcelone (ESP)
1991: Etoile Rouge Belgrade (YOU)
1990: AC Milan (ITA)
1989: AC Milan (ITA)
1988: PSV Eindhoven (NED)
1987: FC Porto (POR)
1986: Steaua Bucarest (ROM)
1985: Juventus Turin (ITA)
1984: Liverpool (ENG)
1983: Hambourg (GER)
1982: Aston Villa (ENG)
1981: Liverpool (ENG)
1980: Nottingham Forest (ENG)
1979: Nottingham Forest (ENG)
1978: Liverpool (ENG)
1977: Liverpool (ENG)
1976: Bayern Munich (GER)
1975: Bayern Munich (GER)
1974: Bayern Munich (GER)
1973: Ajax Amsterdam (NED)
1972: Ajax Amsterdam (NED)
1971: Ajax Amsterdam (NED)
1970: Feyenoord Rotterdam (NED)
1969: AC Milan (ITA)
1968: Manchester United (ENG)
1967: Celtic Glasgow (SCO)
1966: Real Madrid (ESP)
1965: Inter Milan (ITA)
1964: Inter Milan (ITA)
1963: AC Milan (ITA)
1962: Benfica Lisbonne (POR)
1961: Benfica Lisbonne (POR)
1960: Real Madrid (ESP)
1959: Real Madrid (ESP)
1958: Real Madrid (ESP)
1957: Real Madrid (ESP)
1956: Real Madrid (ESP) 
  
Record de titres par club:
  
9: Real Madrid
7: AC Milan
5: Liverpool
4: Ajax Amsterdam, Bayern Munich, FC Barcelone
3: Inter Milan, Manchester United 

Lire la suite
Allemagne Bayern Munich Borussia Dortmund
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants