3 min de lecture Ligue 1 Conforama

Laurent Blanc au PSG : ce qu'il faut retenir de sa 1ère conférence de presse

"Je sais qui va payer la facture", a confié jeudi lors de sa présentation officielle Laurent Blanc, nouvel entraîneur du Paris SG, au moment d'évoquer la pression qui escorte les objectifs assignés, "installer un jeu efficace et offrir un beau spectacle".

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Son retour

"Je suis très heureux d'entraîner un club comme le PSG. Un challenge excitant et difficile nous attend. Nous mettrons tout en oeuvre pour essayer de remplir les objectifs fixés, installer un jeu efficace et offrir un beau spectacle. Il y a des gens en grandes difficultés et je ne me permets pas de dire que j'étais un chômeur de plus. Je ne plaisante pas, c'est un sujet un peu délicat. Je retrouve la possibilité d'exercer ma passion et je remercie mes dirigeants de m'avoir fait confiance". 

Pas le premier choix

"Je m'attendais à cette question. Le plus important, c'est que je sois là. Ce n'est pas bien grave de ne pas être le premier dans une liste. Comme joueur, je n'ai pas souvent été le premier. Le plus important, c'est d'être choisi. C'est le cas".

Quel staff ?

"On n'entre pas dans les détails parce que nous sommes en train de le composer. Il y a des allées et venues. Ce qui est certain, c'est que je viens avec Jean-Louis Gasset comme adjoint. Pour Makelele, c'est en discussion mais la volonté est partagée par nous deux".  

Quelle reprise ?

À lire aussi
Le footballeur brésilien Dani Alves en février 2019 Paris Saint-Germain
Mercato PSG : le Brésilien Dani Alves quitte le club

"La reprise du PSG va être échelonnée. Fin juillet, certains ne seront pas encore rentrés. Lundi, il y aura environ 25 joueurs car il faut quand même préparer le stage en Autriche. Il y aura quand même des joueurs importants. Je n'ai encore parlé avec personne du groupe. Dans un deuxième temps je vais m'attacher à le faire avec certains". 

Quel onze type ?

"Je pourrais répondre, mais je ne serais pas précis à l'heure d'aujourd'hui. Permettez-moi d'être évasif. La saison n'a pas encore démarré, la période des transferts est assez longue. Il va y avoir des partants, des arrivants, c'est la vie de l'intersaison d'un club. Je vais attendre pour voir quelles vont être les responsabilités de chaque joueur".

Les objectifs

"On n'en a pas encore parlé concrètement, mais je les devine. Quand un club a été champion avec 83 points, atteint les quarts de finale de la Ligue des champions, l'objectif c'est de faire mieux en terme de jeu et aussi bien en terme de titre. Les exigences sont grandes, c'est normal que les dirigeants le soient envers leur entraîneur. C'est la loi des grands clubs. On vous donne des moyens et en contre-partie on vous demande d'être meilleur".  

Plan de jeu

"On peut en parler des heures, le mettre en pratique sur un terrain c'est plus difficile. J'ai déjà une belle équipe. J'espère et je pense qu'elle va être améliorée. Je pense aussi qu'il faudra être audacieux dans le jeu tout en étant efficace, sinon je sais qui va payer la facture. C'est l'esprit, la philosophie".  

Son vestiaire

"Gérer des grands joueurs ce n'est pas facile. Les résultats feront en sorte que la gestion du vestiaire sera facile ou non. A moi d'instaurer certaines règles, les appliquer et être assez ferme avec ça, mais surtout essayer de fédérer tout le monde dans un projet de jeu".  

En liberté surveillée?

"Il faut être réaliste. On aime tous notre liberté mais on a toujours des référents. Ma liberté, je l'ai en tant qu'homme. En tant qu'entraîneur, j'ai des comptes à rendre à mon directeur sportif et à mon président". 

L'absence de Leonardo à ses côtés

"Vous lui poserez la question. Moi, je suis venu, le président m'a dit que ma place était prévue-là et je me suis assis à ma place".  Lenoardo a bien assisté à la conférence de presse, mais il était assis au premier rang, à côté du directeur général Jean-Claude Blanc.
ndlr).

Possède-t-il un compte en Suisse ?

"C'est perspicace comme question. Permettez-moi de rester concentré sur le foot et de ne répondre qu'aux questions y ayant trait".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762689494
Laurent Blanc au PSG : ce qu'il faut retenir de sa 1ère conférence de presse
Laurent Blanc au PSG : ce qu'il faut retenir de sa 1ère conférence de presse
"Je sais qui va payer la facture", a confié jeudi lors de sa présentation officielle Laurent Blanc, nouvel entraîneur du Paris SG, au moment d'évoquer la pression qui escorte les objectifs assignés, "installer un jeu efficace et offrir un beau spectacle".
https://www.rtl.fr/sport/laurent-blanc-au-psg-ce-qu-il-faut-retenir-de-sa-1ere-conference-de-presse-7762689494
2013-06-27 19:04:00