1 min de lecture Mohamed Ali

La légende de la boxe Mohamed Ali fête ses 70 ans

Mohamed Ali, affaibli par la maladie de Parkinson, fête samedi ses 70 ans à Louisville dans le Kentucky. Sa légende continue à se propager à travers les nombreux combats mythiques (sur le ring et en dehors du ring) qu'il a menés. Le musée dédié à sa vie va célébrer sa carrière pendant une semaine.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Ludovic Vandekerckhove

L'ancien boxeur va célébrer ses 70 ans avec sa famille et ses amis samedi à Louisville, dans le Kentucky, où un dîner de gala est organisé en son honneur par le Centre culturel Mohamed Ali qui lancera à cette occasion une série d'hommages à Ali pendant une semaine sous le titre "Seven Days for Seven Decades" (sept jours pour sept décennies).
  
"C'est un événement important car Ali est une icône mondiale qui a touché la vie de millions de gens", indique Jeanie Kahnke, la porte-parole du Centre. "Son courage, sa gentillesse et son charisme les inspirent. Il a un contact spécial avec les gens. Même des adultes se mettent à pleurer quand ils le voient".

Dans l'Equipe Mag de samedi, Rasheda Ali, l'une des sept filles de Mohamed Ali, qui est très impliquée dans la lutte contre la maladie de Parkinson, explique que son père "adore le contact humain". "Il avait ce don inné pour motiver et inspirer les êtres", ajoute-t-elle.
  
Ses tirades parfois poétiques et souvent vénéneuses à l'intention de ses adversaires, une sorte de rap ou de slam avant l'heure, ses provocations calculées à l'époque de l'explosion de la télévision ainsi que sa conversion à l'islam en 1964 ont fait d'Ali, adulé ou détesté, un des poids lourds de l'imaginaire populaire de l'Amérique de la seconde moitié du XXe siècle.
  
Auto-proclamé "le plus grand", l'Américain né Cassius Clay le 17 janvier 1942 s'est chargé de conforter sur le ring son culot et son bagout en engrangeant 56 victoires en 61 combats, dont 37 avant la limite, et en devenant le premier boxeur à remporter trois titres de champion du monde des lourds.

Il dit "non" au Vietnam, s'engage pour les droits des Afro-américains
  
Socialement, sa volonté de secouer l'establishement blanc de l'Amérique des années 60, en refusant notamment de partir se battre au Vietnam en 1967, ce qui l'a privé de trois belles années de carrière dans la pleine force de l'âge, ont donné du courage à nombre d'Afro-américains à une époque où ceux-ci se battaient politiquement pour leurs droits les plus basiques.
  
Trente ans après son dernier combat, son courage et son punch sur le ring ainsi que ses prises de position à contre-courant et ses déclarations fracassantes en dehors du ring restent des symboles forts d'un certain âge d'or de la boxe et d'une époque charnière de l'histoire contemporaine des Etats-Unis.
  
Après la boxe, Ali s'est impliqué dans nombre de causes humanitaires en faisant fi des conventions politiques (en Corée du nord, Afghanistan, Cuba, Iraq) et a reçu en 2005 la médaille de la liberté (Medal of Freedom), la plus haute décoration possible pour un citoyen américain.

Mohamed Ali vit avec la maladie de Parkinson depuis 1982
  
En 1996, malgré les tremblements dus à la maladie de Parkinson, il a allumé la vasque olympique, symbole mondial de paix et d'unité, dans une ville, Atlanta, où 30 ans plus tôt il était un citoyen de seconde zone.
  
Le décès récent de Joe Frazier, en novembre, a ramené les projecteurs sur Ali qui, malgré la maladie qui le ronge, est apparu aux obsèques de celui qui lui avait infligé sa première défaite chez les pros (en 1971). Quelques jours après il était hospitalisé à Phoenix, où il réside sous le soleil du désert de l'Arizona, après une déshydratation.

Sa fille Rasheda Ali revient d'ailleurs sur cette maladie qui ronge son père depuis 28 ans dans l'Equipe Mag. "Le voir faire face est une source d'inspiration pour beaucoup de gens qui souffrent. Le voir, lui ainsi, a sorti des patients de leur accablement. Ca les a aidés à se dresser. Beaucoup lui ont écrit. Et le fait d'avoir contribué à inspirer ces gens a énormément aidé notre père", dit-elle. Rasheda Ali a d'ailleurs écrit un livre consacré à ce mal , "Donne-moi ta main, je ne te laisserai pas tomber".

Elle ajoute que son père "reste actif. Il s'implique au sein d'organisations qui luttent contre Parkinson. Il ne s'est pas arrêté de vivre, et ça, c'est capital". Mohamed Ali a notamment participé à l'élaboration d'une base de données pour tenter de comprendre pourquoi les gens contractent cette maladie explique Rasheda Ali dans l'Equipe Mag.

Si aujourd'hui Ali ne flotte plus comme un papillon et ne pique plus comme une abeille ("Float like a butterfly, sting like a bee"), le septuagénaire jouit toujours d'une aura sans pareille et sa légende se porte bien. 

Son combat en 1965 face à Sonny Liston, connu pour avoir des mains tellement énormes qu'il fallait lui confectionner des gants sur mesure. Le combat est soupçonné d'avoir été truqué mais cela n'a jamais été prouvé :



Beaucoup d'observateurs considèrent que son combat face à Cleveland Williams en 1966 est l'un de ses plus aboutis :



Le "combat du siècle", le 8 mars 1971 face à Joe Frazier. Mohamed Ali revenait sur le ring après trois ans d'absence. "The Greatest" s'inclina aux points en 15 rounds. Ce fut sa première défaite professionnelle et il en a ensuite toujours voulu à Joe Frazier, décédé le 7 novembre 2011 des suites d'un cancer. Mohamed Ali était présent à ses funérailles :



Face à George Foreman, un des plus intenses combats de boxe du siècle :



Ses différentes confrontations avec Mike Tyson :



Un résumé de la carrière exceptionnelle de Mohamed Ali :


Lire la suite
Mohamed Ali Boxe Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7742224463
La légende de la boxe Mohamed Ali fête ses 70 ans
La légende de la boxe Mohamed Ali fête ses 70 ans
Mohamed Ali, affaibli par la maladie de Parkinson, fête samedi ses 70 ans à Louisville dans le Kentucky. Sa légende continue à se propager à travers les nombreux combats mythiques (sur le ring et en dehors du ring) qu'il a menés. Le musée dédié à sa vie va célébrer sa carrière pendant une semaine.
https://www.rtl.fr/sport/la-legende-de-la-boxe-mohamed-ali-fete-ses-70-ans-7742224463
2012-01-14 11:00:00