1 min de lecture Sport

La gym se rebelle contre les contrôles anti-dopage

Des contrôles à 3h du matin et des tests qui durent trop longtemps... Le dispositif anti-dopage mis en place lors des championnats du monde de Gymnastique Rythmique la semaine dernière à Montpellier n'a pas été du goût de tout le monde. En colère, la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) a mis un terme à ces contrôles antidopages, après deux jours de compétition. La FIG reprochait notamment à l'Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) d'avoir fait durer les contrôles beaucoup trop longtemps pour des gymnastes soumises à un emploi du temps très chargé. Certaines ont satisfait aux contrôles en plein milieu de la nuit alors qu'elles devaient se lever aux aurores. Une information révélée par nos confrères de RMCSport.fr.

Isabelle Langé
Isabelle Lange Journaliste RTL

Pas toujours facile d'uriner sur demande

Au nom du respect de la personne et de la compétition, la fédération internationale de Gymnastique a suspendu les contrôles antidopage et réfléchit déjà à des solutions pour l'avenir.

Pas question pour autant d'avoir une chambre spécialement aménagée comme c'est le cas aux Jeux Olympiques pour permettre aux athlètes de satisfaire aux contrôles à n'importe quelle heure de la nuit.

En attendant de trouver une solution et même si la fédération internationale de Gymnastique se défend d'avoir voulu nuire à l'AFLD, il n'en demeure pas moins que sa décision d'annuler les derniers prélèvements pourrait faire jurisprudence à l'avenir dans d'autres sports.

Lire la suite
Sport Gymnastique Dopage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7721388710
La gym se rebelle contre les contrôles anti-dopage
La gym se rebelle contre les contrôles anti-dopage
Des contrôles à 3h du matin et des tests qui durent trop longtemps... Le dispositif anti-dopage mis en place lors des championnats du monde de Gymnastique Rythmique la semaine dernière à Montpellier n'a pas été du goût de tout le monde. En colère, la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) a mis un terme à ces contrôles antidopages, après deux jours de compétition. La FIG reprochait notamment à l'Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) d'avoir fait durer les contrôles beaucoup trop longtemps pour des gymnastes soumises à un emploi du temps très chargé. Certaines ont satisfait aux contrôles en plein milieu de la nuit alors qu'elles devaient se lever aux aurores. Une information révélée par nos confrères de RMCSport.fr.
https://www.rtl.fr/sport/la-gym-se-rebelle-contre-les-controles-anti-dopage-7721388710
2011-09-27 09:00:00