1 min de lecture Frédéric Antonetti

L1 - Rennes : Antonetti tacle les "vrais italiens" du PSG

Frédéric Antonetti ou l'art de mettre le feu aux poudres. A deux jours du déplacement de Rennes à Paris pour affronter le PSG, l'entraineur corse des Bretons a taclé la sortie de Leonardo contre l'arbitrage dimanche dernier après le match nul des Parisiens dans l'Hérault. Antonetti espère que ces déclarations de "Leo" ne pèseront pas sur les décisions arbitrales. Une saillie très limite d'un Antonetti qui stigmatise le coté italien du club parisien. Sous-entendu, un club de pleureuses et de tricheurs.

Micro générique
La rédaction numérique de RTL

"J'ai vu les vrais Italiens..."

Interrogé par la presse sur les déclarations de Leonardo, le directeur sportif parisien qui avait critiqué l'arbitrage dimanche à Montpellier (1-1), Antonetti a répondu: "C'est normal qu'on veuille être arbitré normalement. Là où il s'est trompé c'est qu'ils ont été arbitrés normalement. A-t-il voulu qu'on l'avantage un peu ? Peut-être. Quand je fais des remarques, les images sont incontestables. Là, ce n'est pas très justifié. Ça fait un peu 'pschitt'." 

"Il ne faudra pas qu'il y ait une erreur d'arbitrage en leur faveur, mais je n'en veux pas non plus en notre faveur. La seule expérience que j'ai face à ce banc, qui est un banc très italien, c'est l'année dernière (3-0 pour le PSG au match retour, ndlr)", a-t-il ajouté plus tard.  "A 0-0 à la mi-temps, ils étaient bien remontés contre l'arbitre Monsieur Chapron. Et entre les personnages qu'on voit à la télévision, tous bien propres sur eux, et les personnages que j'ai vus dans les couloirs ce jour-là... J'ai vu les vrais Italiens", a poursuivi Antonetti. 

"Un club italien qui joue en France"

"Personne ne le dit, mais c'est un club italien qui joue en France", avait auparavant déclaré le technicien corse au sujet des nombreux Italiens ou joueurs passé par l'Italie qui composent l'encadrement et l'effectif du PSG (Leonardo, Ancelotti, Verratti, Thiago Silva, Maxwell, Lavezzi etc.) 

Dimanche, après le match nul à Montpellier, lors duquel Mamadou Sakho a été exclu au bout de 10 minutes de jeu, Leonardo avait critiqué l'arbitre Clément Turpin et l'arbitrage en général.  "Je ne sais pas comment ça se passe avec les arbitres, s'ils sont professionnels, s'ils ont des contrats, s'ils sont indépendants, s'ils se préparent pendant la semaine, s'ils regardent les matches, si quelqu'un contrôle, je ne sais pas. Mais il me semble qu'il n'y a pas trop de préparation", avait déclaré le Brésilien, convoqué dès le lendemain par la commission de discipline.

Kana-Biyik déçu de ne pas affronter Zlatan

Le défenseur central rennais, Jean-Armel Kana-Biyik, s'est lui dit "déçu" de ne pouvoir se "frotter" à l'attaquant du Paris SG Zlatan Ibrahimovic, suspendu samedi. Auteur des quatre buts de la Suède mercredi en amical contre l'Angleterre (4-2), dont une reprise acrobatique splendide de plus de 30 mètres, Ibrahimovic purgera samedi le dernier de ses deux matches de suspension après son exclusion contre Saint-Etienne.

"Que voulez-vous que je vous dise ? Il n'y a rien à dire. C'est un des meilleurs joueurs du monde, donc il fait des trucs de meilleurs joueurs du monde", a déclaré Kana-Biyik à la presse au sujet du dernier but du Suédois. "Quand vous affrontez ce genre de joueur, c'est toujours bien pour l'expérience, car vous êtes confronté à ce qu'il se fait de mieux au monde", a-t-il ajouté.
 
"C'est rare d'avoir l'un des meilleurs attaquants du monde dans notre Championnat, donc si on peut se frotter à lui... Quand il est là, Paris va très bien, c'est le moteur de leur équipe. Mais les remplaçants vont aussi vouloir montrer qu'ils peuvent avoir leur chance", a poursuivi le défenseur central. "Ils (les Parisiens) sont largement favoris. Mais nous avons notre chance à jouer. Même Achille avait son talon... d'Achille", a souligné en souriant Kana-Biyik. 



Bouton Foot - résultats classement

Lire la suite
Frédéric Antonetti Carlo Ancelotti Leonardo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants