1 min de lecture Ligue 1 Conforama

L1 : Gignac vous salue bien, l'OM aussi

"Il a un peu de retard au classement des buteurs à cause de sa blessure mais il va s'y mettre". Elie Baup, l'entraîneur de l'OM, a choisi l'humour pour revenir sur la prestation de son attaquant André-Pierre Gignac, buteur décisif à Toulouse pour son premier but depuis le mois d'octobre en raison d'une fracture à un pied. Une réalisation splendide pour APG, sur la pelouse de ses anciens exploits. Avec un Gignac aussi "clutch", l'OM peut voir loin.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Jean-Louis Pacull

"Elle aurait pu aller en tribune, mais là elle va en lucarne"

André-Pierre Gignac avait bien choisi son soir. Longtemps blessé et absent, sans but en L1 depuis la réception du PSG le 7 octobre, le Provencal a inscrit son 6ème but de la saison d'une splendide frappe enroulée (1-0), là-même où il est devenu meilleur buteur de L1 en 2009. "Dédé" a surtout enlevé une belle épine du pied de son équipe, jusque-là engluée dans un mauvais match nul malgré une double supériorité numérique. 



L'intéressé savoure ce retour au premier plan, après une absence où ni Rémy ni Ayew n'auront réussi à faire oublier l'enfant du pays, ressuscité cette saison après une saison 2011-2012 très décevante. "Je tente ma chance, je ne me pose pas trop de questions. Elle aurait pu aller en tribune, mais là elle va en lucarne. Je suis content pour l’équipe, parce qu’on s’est fait tirer dessus après nos défaites face à Lyon et Lorient. Là, on enchaîne deux victoires d’affilée, c’est bien. Il faut qu’on continue. Il reste un match avant la trêve, c’est important de prendre les trois points (face à Saint-Etienne) devant notre public pour garder ce matelas qu’on a sur la quatrième place".

Barton : "Le Zlatan de Marseille"

Humilité et collectif donc pour Gignac, qui laisse son coach et ses coéquipiers s'occuper des lauriers. "C’est super pour lui et pour l’équipe", explique Benoit Cheyrou. Joey Barton, qui semble s'entendre à merveille avec son buteur. "Quel but du grand André-Pierre Gignac. C’est bon de l’avoir de retour. Le Zlatan de Marseille", s'est emballé l'Anglais sur Twitter.

Elie Baup, lui, admet apprécié énormément le retour de son buteur, désormais à 6 buts en 11 matchs de L1. "André-Pierre est un buteur, il reste un buteur, c’est dommage qu’il ait été ainsi blessé et qu’il ait raté autant de matches, mais il peut se rattraper. Il a mis les bouchées doubles pour revenir plus vite que prévu", a confié le coach phocéen.

L'OM, roi du 1-0

Avec un Gignac euphorique, l'OM peut atteindre l'objectif fixé en interne : finir dans les trois premiers et retrouver la Ligue des Champions. "On sait qu’on peut le faire, estime Gignac Si la presse nous laisse un peu tranquille, travailler dans notre coin, c’est cool". "Placardisé" la saison passé avec Deschamps, le natif de Martigues, enfin à 100% physiquement, peut tirer l'OM vers le haut, alors qu'en comparaison, un Loïc Rémy, qui pourrait partir en janvier, peine à retrouver son niveau offensif.

A l'image de Montpellier la saison dernière, l'OM, sans briller outre-mesure, gagne les matchs. Avec une sixième victoire sur le score de 1-0, Marseille est même la seule équipe  des cinq grands championnats européens à présenter une telle statistique. Généralement, ça apporte quelques garanties.

Si l'OM se trouve à pareille fête, à un match de la trêve, dimanche contre Saint-Etienne, l'équipe le doit en grande partie à son historique début de championnat. Arrivée parfaitement lancée, après un début de saison entamé très tôt avec le tour préliminaire de l'Europa League, l'équipe de Steve Mandanda affiche six victoires d'affilée et s'installe contre toute attente en tête du championnat, avec 18 points après six journées. Après les départs d'Alou Diarra, de Stéphane Mbia et de Brandao, afin d'alléger la masse salariale, beaucoup promettaient pourtant à l'OM une saison difficile.

On continue les "montagnes russes" ?

Mais l'entraîneur Elie Baup, successeur de Didier Deschamps à l'intersaison, est parvenu à redonner au groupe une âme, des valeurs de solidarité et un projet de jeu. Il a bénéficié de l'apport de joueurs peu connus (le Brésilien Lucas Mendes, le défenseur sedanais Kassim Abdallah) ou inattendus, tel l'Anglais Joey Barton, prêté par les Queens Park Rangers. A la tête d'un groupe réduit, Baup a aussi lancé des jeunes dans le bain, trouvant notamment en Rafidin Abdullah un milieu de terrain d'avenir. 

Mais de la 7e (défaite 4-1 à Valenciennes) à la 17e journée, avec seulement 17 points pris en 11 matches, l'OM a connu un parcours en "montagnes russes", selon les mots de Baup. Avec des nuls à domicile face au PSG et Nice, et des défaites face à Lyon et Lorient, l'OM a cédé 10 points au Vélodrome où le large revers face à Lorient, 2e de suite à domicile, s'est accompagné d'appels à la démission du président Vincent Labrune.

Recruter en janvier pour tenir la distance ?

Mais les Marseillais ont compensé leur déficit en s'imposant à Ajaccio, Brest, Bastia et Toulouse, ce qui en fait la meilleure équipe à l'extérieur. Pour André-Pierre Gignac, il faut stopper cette hémorragie au Vélodrome: "Il va falloir gagner chez nous pour garder ce matelas de points d'avance sur le quatrième", a-t-il déclaré samedi soir. 

Barton a beau qualifier Gignac de "Zlatan de Marseille", l'attaquant international, meilleur buteur de l'OM malgré deux mois d'absence sur blessure, ne compte que 6 buts à son compteur, contre... 17 pour Ibrahimovic. Certes, l'OM peut se contenter d'un seul but pour l'emporter, c'est du reste sa 6e victoire (sur 11) sur le score de 1-0, un record dans les cinq grands championnats européens cette saison. Mais avec la baisse de rendement de Loïc Rémy (1 but) et le départ à la Coupe d'Afrique des Nations (19 janvier-10 février 2013) d'André Ayew (son 2e meilleur buteur, 4 buts, à égalité avec son frère Jordan), son secteur offensif est trop limité. Heureusement quelque part que les Olympiens sont mêmes déjà éliminés de la C3 car cela va réduire leurs sorties et les efforts!

L'OM compte l'attaque la moins prolifique des six premières équipes de L1 et sa défense, très solide en début de saison, montre de sérieux signes de faiblesse (4 buts encaissés contre Lyon, 3 contre Lorient). Autant de raisons qui pourraient convaincre Vincent Labrune de casser la tirelire pour recruter durant le mercato d'hiver, sans quoi une place sur le podium risque d'être difficile à conserver. 




Bouton revivez match

L1 - 18ème journée : résultats, programme et classement  

Vendredi :
Rennes - Valenciennes : 2 - 0  

Samedi :
Toulouse - Marseille : 0 - 1 
Troyes - Ajaccio : 3 - 2
Sochaux - Brest : 1 - 2
Montpellier - Bastia : 4 - 0
Nice - Evian/Thonon : 3 - 2
Reims - Lille : 1 - 1
   
Dimanche :
(14h00) Nancy - Bordeaux 
(17h00) Saint-Etienne - Lorient 
(21h00) Paris SG - Lyon  

Bouton Foot - résultats classement

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES SUR LE BLOG DE "ON REFAIT LE MATCH" :

Bouton blog on refait le match

Lire la suite
Ligue 1 Conforama Football Olympique de Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7755932845
L1 : Gignac vous salue bien, l'OM aussi
L1 : Gignac vous salue bien, l'OM aussi
"Il a un peu de retard au classement des buteurs à cause de sa blessure mais il va s'y mettre". Elie Baup, l'entraîneur de l'OM, a choisi l'humour pour revenir sur la prestation de son attaquant André-Pierre Gignac, buteur décisif à Toulouse pour son premier but depuis le mois d'octobre en raison d'une fracture à un pied. Une réalisation splendide pour APG, sur la pelouse de ses anciens exploits. Avec un Gignac aussi "clutch", l'OM peut voir loin.
https://www.rtl.fr/sport/l1-gignac-vous-salue-bien-l-om-aussi-7755932845
2012-12-16 13:11:00