1 min de lecture Football

L1 - 38ème journée : Paris, une saison comme rampe de lancement

En allant gagner 2-1 à Lorient dimanche en clôture de la Ligue 1, le Paris SG a fait ce qu'il avait à faire pour croire à un possible titre, mais doit finalement se contenter de la 2ème place, Montpellier ayant pris les points dont il avait besoin à Auxerre.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Un final décevant mais prometteur

"Je suis catholique mais je crois que Dieu a autre chose à faire que de penser au PSG", avait lancé samedi l'entraîneur parisien Carlo Ancelotti. Le technicien italien avait vu juste. Ses joueurs, simples mortels, ont honoré leur part du contrat en battant difficilement des Lorientais qui se maintiennent néanmoins en L1 (17e finalement), mais il a manqué l'irrationnel, la victoire d'Auxerre sur Montpellier, pour que le miracle s'accomplisse pleinement.
  
En faisant le métier et en y croyant tout de même un peu, les Parisiens voulaient surtout éviter les regrets et d'avoir à se passer "une corde autour du cou" en cas de victoire auxerroise, selon les termes de leur capitaine Christophe Jallet vendredi. L'ouverture du score d'Auxerre, saluée par des embrassades sur le banc parisien, a pourtant vite été annulée par le but du Merlu Monnet-Paquet suite à un remarquable centre de Mareque (28e).
 
L'égalisation héraultaise en Bourgogne a ensuite été fêtée par les "Montpellier ! Montpellier !" tombés des tribunes du Moustoir, juste avant une interruption de quelques minutes due à des fumigènes lancés par des supporteurs parisiens. 
 
Paris semblait alors très loin du titre mais a bien réagi après une première période compliquée et les buts de Pastore (61) et Thiago, sur un corner de Nene, passeur à défaut de terminer meilleur buteur (75), sont venus récompenser son emprise de plus en plus nette sur la rencontre.

La suite a été un peu surréaliste, les joueurs du PSG rentrant au vestiaire sans rien savoir de leur sort, le match de Montpellier ayant pris plus de 20 minutes de retard... Ils abandonnaient les écrans de contrôle après le deuxième but d'Utaka.

Au bout du compte et de la saison, le PSG donne le sentiment d'avoir manqué de temps. Mais c'est aussi un peu de sa faute, en changeant d'entraîneur en milieu de saison et en renouvelant en profondeur son effectif, il a peut-être voulu aller plus vite que la musique.

La façon dont les joueurs parisiens terminent la saison - en trombe - indique pourtant qu'ils ont peut-être aussi pris un peu d'avance pour l'année prochaine, la méthode Ancelotti semblant commencer à porter ses fruits. 
  
Une rentrée à ne pas rater
  
L'arrivée de l'Italien leur a sans doute d'abord fait perdre un peu d'élan, comme un sprinteur qui peine à emmener un braquet trop grand pour lui. Mais une fois trouvé le bon développement, Paris a montré sa puissance et Montpellier doit être heureux que la saison ne compte pas deux ou trois matches de plus.

A l'heure du bilan, lundi, le PSG et ses dirigeants n'échapperont néanmoins pas aux sarcasmes après le sacre d'un club dont le budget total (36 millions) leur suffira à peine à acheter un avant-centre cet été. Car la soirée a encore été pénible pour les deux N.9 de métier du PSG. L'air de Lorient n'a pas spécialement fait de bien à Gameiro, titularisé en l'absence de Ménez, mais qui a été remplacé dès la pause par Hoarau, lui même sorti sur blessure après 20 minutes de jeu.
  
Dans un mois et demi, ce sera la reprise. Lorient sera là, Montpellier sera le champion en titre et le PSG sera encore plus riche. Il n'aura plus aucune excuse et pas beaucoup de partisans en dehors de la capitale.

Les derniers "Montpellier ! Montpellier ! scandés par le Moustoir ont montré que le sacre du "David" montpelliérain n'avait pas dû faire trop de malheureux en dehors de la capitale. Les futures performances parisiennes en Ligue des Champions pourraient bien mettre tout le monde d'accord. Reste à ne pas se rater. 

L1 - 38ème journée : résultats et classement

Dimanche
Auxerre - Montpellier : 1 - 2
Lorient - Paris Saint-Germain : 1 - 2
Sochaux - Marseille : 1 - 0
Lille - Nancy : 4 - 1
Toulouse - Ajaccio : 0 - 2
Valenciennes - Caen : 3 - 1
Lyon - Nice : 3 - 4
Evian - Brest : 0 - 1
Rennes - Dijon : 5 - 0
Saint-Etienne - Bordeaux : 2 - 3

Bouton revivez matchs
Bouton classement
Palmarès du Championnat de France de football depuis 2000
  
2012 : Montpellier
2011 : Lille
2010 : Marseille
2009 : Bordeaux
2008 : Lyon
2007 : Lyon
2006 : Lyon
2005 : Lyon
2004 : Lyon
2003 : Lyon
2002 : Lyon
2001 : Nantes
2000 : Monaco

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES SUR LE BLOG DE "ON REFAIT LE MATCH" :

Bouton blog on refait le match

Lire la suite
Football Ligue 1 Conforama Multiplex - Ligue 1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7748418613
L1 - 38ème journée : Paris, une saison comme rampe de lancement
L1 - 38ème journée : Paris, une saison comme rampe de lancement
En allant gagner 2-1 à Lorient dimanche en clôture de la Ligue 1, le Paris SG a fait ce qu'il avait à faire pour croire à un possible titre, mais doit finalement se contenter de la 2ème place, Montpellier ayant pris les points dont il avait besoin à Auxerre.
https://www.rtl.fr/sport/l1-38eme-journee-paris-une-saison-comme-rampe-de-lancement-7748418613
2012-05-21 00:01:00