1 min de lecture Ligue 1 Conforama

L1 - 16ème journée : Nancy et Troyes n'avancent pas, Rennes et Lille au ralenti

Les Troyens étaient tout près de remporter leur deuxième victoire de la saison samedi contre Nice avant que incontournable Dario Cvitanich n'égalise dans les dernière minutes (1-1). Avec ce nul, ils restent à 7 points du premier non relégable. Autre équipe à faire du surplace, la lanterne rouge Nancy qui n'a plus gagné depuis quatre mois en Ligue 1. Lors de cette 16ème journée, les Lorrains ont concédé le nul contre Valenciennes (1-1). Dans les autres rencontres de la soirée, Rennes ne bonifie toujours pas les points pris à l'extérieur après son nul à domicile contre Brest (2-2). Pas plus de réussite pour Lille qui avait ouvert le score par le biais de Nolan Roux mais n'a pu s'imposer sur le terrain de Sochaux (1-1). Seul Montpellier a remporté son match samedi soir sur sa pelouse contre Ajaccio (3-0).

Massadio Haidara et Nancy ont encore fait match nul sur leur pelouse
Massadio Haidara et Nancy ont encore fait match nul sur leur pelouse Crédit : AFP/JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Valenciennes arrache le nul à Nancy


Une petite équipe de Valenciennes, très loin de son standing de cinquième de L1, a arraché le nul (1-1) à Nancy, qui a encore payé une erreur de jugement en concédant un but, samedi à l'occasion de la 16e journée de L1.

Les Nordistes conservent ainsi leur rang en attendant le déplacement de Bordeaux à Reims dimanche. Mais s'ils ne veulent pas déchanter, ils devront montrer un autre visage mardi, en match avancé de la 17e journée, face au Paris SG qui vient d'écraser Evian/Thonon  4-0.

Les Nancéiens, qui en sont à quatre nuls d'affilée, restent sur une pente dangereuse même s'ils reprennent un point à Evian TG et Ajaccio. Les Lorrains, toujours bons derniers, sont à sept unités du premier non relégables.

Au pied du mur, les Nancéiens tentaient de faire main basse sur le match d'entrée tandis que les Valenciennois étaient plutôt passifs. La frappe de Bakar, sur une passe de Mangani, frôlait ainsi le poteau (9) et la reprise de Karaboué partait dans le petit filet (12).

Les mauvais choix et les ballons perdus étaient toutefois trop nombreux pour que les Lorrains se montrent vraiment dangereux alors que les Nordistes auraient pu profiter de failles dans la défense de leurs hôtes. Sur une sortie hasardeuse de Ndy Assembé, André Luiz sortait sur sa ligne une tête de Aboubakar (19) avant qu'une nouvelle tête de l'attaquant, tout seul sur un centre de Danic, ne passe pas loin (22). Si quelques beaux mouvements ou contrôles étaient à signaler parfois, le jeu des Nancéiens restaient souvent trop brouillon.

La délivrance survenait toutefois sur un corner de Mollo. Loties se jouait de Gomis pour reprendre le ballon du droit (31). Le défenseur n'était pas loin de doubler la mise sur un nouveau corner du même tireur mais il était trop court (51).

VA tentait de réagir et Pujol trouvait le poteau sur une frappe (57). Les actions nettes n'étaient pourtant pas nombreuses, Valenciennes développant un jeu de piètre qualité.

Il fallait alors un défaut de communication dans la défense lorraine pour que les Nordistes reviennent. Sur un coup-franc lointain de Kadir, Haïdara trompait son propre gardien qui attendait le ballon (73). 

Rennes gâche encore à domicile

Rennes, tenu en échec par Brest (2-2) dans un derby breton plaisant après avoir mené de deux buts, a de nouveau lâché des points à domicile, samedi  lors de la 16e journée de Ligue 1.

Battus il y a deux semaines par l'Evian-TG (1-0) sur leur pelouse après leur victoire héroïque à Paris (2-1), ils ont cette fois perdu deux points après avoir gagné à Troyes dimanche dernier (3-2).

Ils ratent du coup l'occasion de coller au podium, trois longueurs devant avant les matches de dimanche.  Les Brestois, battus pour la première fois de la saison en Championnat à domicile dimanche dernier par l'OM (2-1), glanent eux un deuxième point de suite hors de leurs bases après celui raméné de Reims (0-0) il y a deux semaines.

Les Rennais croyaient pourtant avoir fait le plus difficile grâce à deux de leurs hommes en forme, Féret et Alessandrini, tous deux buteurs après avoir déjà marqué dimanche dernier. Le premier, bien lancé par Pajot, également très présent, a débloqué le match en dribblant Martial puis Thébaux pour marquer en angle fermé (62e).

Le second a été comme d'habitude un poison pour la défense adverse, se créant de nombreuses occasions (19e, 31e, 42e) avant de doubler la mise sur un puissant tir en dehors de la surface (69e). 

Mais après un énorme raté de Jonathan Ayité, qui expédiait au-dessus sa reprise alors que le score était vierge (53e), Lesoimier a égalisé dans la foulée (71e) avant de déposer un bon centre sur la tête de Benschop, entré en jeu peu avant et auteur de son deuxième but de la saison (87e), qui permet à Brest de posséder deux points d'avance sur la zone de relégation.

Un partage des points presque logique, même si Rennes a globalement dominé le match et a eu des balles de breeak par Erding (76e) et Danzé (84e), et une forme de victoire pour l'entraîneur de Brest Landry Chauvin, qui retrouvait le Stade Rennais après y avoir exercé pendant 16 ans, au centre de formation puis comme entraîneur adjoint.

Le Stade Rennais, qui s'est retrouvé trop facilement mis en danger, confirme lui ses difficultés chroniques à confirmer. Les Rouge et Noir tenteront de récupérer les points perdus mardi à Nice, quand le Stade Brestois essaiera de reprendre sa marche en avant à Francis-Le Blé le lendemain contre des Montpelliérains en net regain de forme.

Montpellier réagit en assommant l'AC Ajaccio

Montpellier, battu la semaine passée à Lyon (1-0), a bien réagi en obtenant une nette victoire (3-0) aux dépens de l'AC Ajaccio, samedi soir à la Mosson lors de la 16e journée de Ligue 1.

Grâce à cette cinquième victoire, la plus large de la saison, il remonte à la 12e place et s'éloigne de la zone rouge pour compter quatre points d'avance sur le premier relégable.

L'équipe de René Girard s'est remise à l'endroit à la Mosson où elle vient d'enchaîner cinq victoires et deux nuls (PSG, Schalke) toutes compétitions confondues après un début de saison manqué.

Montpellier a dicté son jeu collectif à une équipe corse solidaire mais vite dépassée et a étalé une supériorité jamais démentie. Ajaccio, qui a concédé sa 6e défaite de la saison, recule à la 17e place et ne devance Evian qu'au bénéfice du goal-average.

Montpellier installait son jeu durant les vingt-cinq premières minutes et prenait l'avantage sur ses deux premières occasions. En cinq minutes, ses deux attaquants excentrés, John Utaka et Rémy Cabella, réussissaient un coup d'éclat et permettaient au champion de France de mener de deux buts à la mi-temps, pour la première fois de la saison.

A la 28e minute, servi par El Kaoutari, Utaka effaçait Carl Medjani avant d'ajuster Ochoa d'un tir croisé. Quatre minutes plus tard, sur un renvoi imprécis de Medjani, Cabella enchaînait une demi-volée dans le petit filet pour inscrire son cinquième but de la saison.

Sans un sauvetage de Fousseni Diawara sur la ligne pour repousser une tentative de la recrue argentine Emanuel Herrera, à nouveau titulaire, Montpellier aurait pu corser le score dans une mi-temps à sens unique.

L'équipe de René Girard maintenait sa domination grâce à une excellente conservation du ballon et des repères collectifs retrouvés. Après deux occasions avortées par Pitau (53) et Herrera (65), le meneur de jeu Younès Belhanda ajoutait un troisième but (67) d'une frappe enveloppée.

Malgré les entrées en jeu de Pierazzi et de l'attaquant roumain Mutu, Ajaccio ne mettait à aucun moment le gardien montpelliérain en danger.

Au contraire, l'équipe de Girard, lequel avait remplacé Cabella, Herrera et Pitau, gâchait une dernière opportunité par l'intermédiaire de Charbonnier . 

L1 - 16ème journée : résultat, programme et classement
   
Vendredi : 
Toulouse - Bastia : 0 - 0
   
Samedi : 
Paris SG - Evian/Thonon 4 - 0
Nancy - Valenciennes 1 - 1
Troyes - Nice 1 - 1
Sochaux - Lille 1 - 1
Montpellier - AC Ajaccio 3 - 0
Rennes - Brest 2 - 2
   
Dimanche : 
(14h00) Reims - Bordeaux 
(17h00) Marseille - Lorient 
(21h00) Saint-Etienne - Lyon  

Bouton Foot - résultats classement

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES SUR LE BLOG DE "ON REFAIT LE MATCH" :

Bouton blog on refait le match

Lire la suite
Ligue 1 Conforama Football Multiplex - Ligue 1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7755597064
L1 - 16ème journée : Nancy et Troyes n'avancent pas, Rennes et Lille au ralenti
L1 - 16ème journée : Nancy et Troyes n'avancent pas, Rennes et Lille au ralenti
Les Troyens étaient tout près de remporter leur deuxième victoire de la saison samedi contre Nice avant que incontournable Dario Cvitanich n'égalise dans les dernière minutes (1-1). Avec ce nul, ils restent à 7 points du premier non relégable. Autre équipe à faire du surplace, la lanterne rouge Nancy qui n'a plus gagné depuis quatre mois en Ligue 1. Lors de cette 16ème journée, les Lorrains ont concédé le nul contre Valenciennes (1-1). Dans les autres rencontres de la soirée, Rennes ne bonifie toujours pas les points pris à l'extérieur après son nul à domicile contre Brest (2-2). Pas plus de réussite pour Lille qui avait ouvert le score par le biais de Nolan Roux mais n'a pu s'imposer sur le terrain de Sochaux (1-1). Seul Montpellier a remporté son match samedi soir sur sa pelouse contre Ajaccio (3-0).
https://www.rtl.fr/sport/l1-16eme-journee-nancy-et-troyes-n-avancent-pas-rennes-et-lille-au-ralenti-7755597064
2012-12-08 22:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XY5PMDAwNctWLtZrJ_paSw/330v220-2/online/image/2012/1208/7755628504_000-par7412193.jpg