1 min de lecture Autour des Jeux

JO : Reporters sans Frontières pirate une fréquence FM de Pékin

Ils avaient promis qu'ils feraient tout pour se faire entendre... Et là, c'est réussi. Malgré la sécurité renforcée, des militants de l'organisation Reporters sans frontières (RSF) sont parvenus à pirater une fréquence FM, vendredi matin à Pékin, où l'information est pourtant très contrôlée.
Douze heures pile avant le coup d'envoi des JO, cette radio a diffusé en mandarin des messages de dissidents réfugiés à l'étranger.

Thomas Prouteau et Nicolas Pinault

Côté sécurité, une vidéo attribuée à un groupe séparatiste musulman chinois menace les jeux Olympiques de Pékin, en appelant les musulmans  à éloigner leurs enfants des épreuves, a averti jeudi un centre américain de surveillance d'organisations extrémistes, SITE.

Un autre centre de surveillance, IntelCenter, a également rendu publique cette vidéo, qui est attribuée au Parti islamique du Turkestan (TIP), une organisation ethnique ouïgoure et musulmane dont le but est de créer un Etat indépendant de la province chinoise du Xinjiang à majorité musulmane.   Après avoir analysé la vidéo, IntelCenter a estimé dans un communiqué que les menaces étaient "crédibles et devaient être prises au sérieux".


Lire aussi :
JO : revivez la cérémonie d'ouverture

Lire la suite
Autour des Jeux Faits divers JO Pékin 2008
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants