1 min de lecture Autour des Jeux

JO : la polémique sur la présence de Nicolas Sarkozy relancée

Bien qu'il soit rentré en France, Nicolas Sarkozy fait toujours parler de sa présence en Chine. Dernière attaque, celle de Ségolène Royal qui s'interroge sur l'incohérence du chef de l'Etat. En vacances à Mougins, elle a estimé samedi que Nicolas Sarkozy "devait expliquer aux Français pourquoi il n'a pas tenu parole" en se rendant à la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin et l'a appelé, "en contrepartie", à avoir "le courage de rencontrer le dalaï-lama".

Pierre Thébault et La rédaction de RTL

"Nicolas Sarkozy n'a pas tenu parole, il a menti d'une certaine façon puisqu'il avait dit qu'il ne se rendrait à la cérémonie d'ouverture des JO que si les autorités de Pékin reprenaient le dialogue avec le Dalaï Lama et avec les Tibétains", a observé Ségolène Royal. "Or, ce dialogue n'a pas repris, la répression continue. Malgré tout, il s'est rendu à Pékin. Donc il doit s'expliquer et expliquer aux Français pourquoi il n'a pas tenu parole", a poursuivi l'ex-candidate socialiste à l'élection présidentielle.

L'UMP ironise  sur "la mémoire courte" de Ségolène Royal.

L'UMP souligne, que le Dalaï Lama "n'a pas demandé à  rencontrer le chef de l'Etat lors de sa venue en France, pour ne pas envenimer la situation diplomatique durant les jeux Olympiques".

"L'ex-candidate du Parti socialiste à l'élection présidentielle semble oublier qu'elle s'est rendue à son initiative en Chine. On n'a pas entendu ses protestations concernant les droits de l'Homme. Bien au contraire, elle a loué les vertus de la justice chinoise", poursuit l'UMP...  

Lire la suite
Autour des Jeux JO Pékin 2008 Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants