1 min de lecture Autour des Jeux

JO : la flamme est arrivée à Pékin sous haute sécurité

Les manifestants crient et la flamme passe... Comme souvent durant son parcours, la flamme olympique a été reçu sous les manifestations de nombreux sympathisants pro-Tibet. Deux jours avant l'ouverture des Jeux de la XXIXe Olympiade, la flamme olympique a donc finalement pu être acclamée à Pékin, lors d'un relais sous haute surveillance. Ce qui n'a pourtant pas empêché une manifestation pro-tibétaine près du "Nid d'oiseau", le stade olympique.

Thomas Prouteau et La rédaction de RTL

Plusieurs milliers de Pékinois, brandissant des drapeaux olympiques et chinois et scandant "Allez les Jeux! Allez la Chine!", ont assisté à l'entrée de la Cité interdite au départ de ce dernier relais de la flamme, portée par le taïkonaute Yang Liwei, premier Chinois à s'être rendu dans l'espace.

Le joueur de basket Yao Ming, l'une des plus grandes stars du sport chinois, a assuré le relais suivant sur la place Tiananmen, où l'attendaient des enfants portant des t-shirts "I love China" ("J'aime la Chine") et un concert de percussions.

La place, ornée d'un portrait du père de la République populaire, Mao Zedong, est le coeur symbolique de la capitale chinoise, mais son est associé à la violente répression des manifestations étudiantes de 1989.

Quatre ressortissants étrangers ont été arrêtés après avoir déployé des banderoles pour un "Tibet libre".

Selon l'agence Chine nouvelle, il s'agit de quatre Britanniques, qui ont été interpellés douze minutes après avoir rendu leur message visible depuis des poteaux électriques.

Mais l'organisation Etudiant pour un Tibet libre a affirmé que les banderoles et des drapeaux tibétains avaient été exposés pendant une heure à la vue des passants. Elle a également fait savoir que les manifestants - trois hommes et une femme - étaient Britanniques et Américains.

Lire la suite
Autour des Jeux Chine JO Pékin 2008
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants