1 min de lecture JO Pékin 2008

JO de Pékin : Eunice Barber contre le badge et le boycott

A précisément 100 jours de l'ouverture des Jeux Olympiques, la polémique repart de plus belle dans le camp français sur la question des droits de l'homme et des moyens pour les athlètes de faire passer un message de soutien au peuple tibetain. La belle unanimité affichée jusqu'à présent autour de David Douillet et d'autres représentants du sport français est en train de se fissurer. A la manoeuvre, la quintuple médaillée mondiale à l'heptathlon et à la longueur, Eunice Barber, sur le thème : la France n'est pas très bien placée pour donner des leçons.

micro générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

"Je suis contre le boycott, le badge. Contre tout. Ce ne sont pas les affaires des athlètes. Il faut boycotter quand on signe des contrats de millions d'euros pour le business. J'ai un avis dur là-dessus, je ne porterai pas le badge. Humanitairement, ce n'est pas la France qui va donner des leçons à la Chine. Il y a tellement de "Noirs et d'Arabes" qui se font "incendier" en France. Là, les humanitaires ne se lèvent pas", a-t-elle déclaré Eunice Barber.
  
"Pourquoi avez-vous donné (les JO) à la Chine ? C'est ça la question. Les Chinois, je les admire d'un autre côté. Ils sont en train de se développer. J'aimerais que les Noirs (les Africains) soient un peu comme les Chinois, qu'ils se développent, qu'ils achètent tout ce qu'ils peuvent acheter. Ils ne font que du business. C'est ainsi qu'on respecte les gens et les Chinois on les respecte  car économiquement ils sont bien. J'ai envie qu'on leur donne leur chance", a ajouté la native de Sierra Léone. "Je ne suis pas pour tout ce qu'ils font non plus", a-t-elle conclu.
  
Le 4 avril, des athlètes français avaient annoncé leur intention d'arborer un badge de forme ronde, avec un slogan "Pour un monde meilleur", orné des anneaux olympiques et du mot France, à l'occasion des Jeux de Pékin. Le Comité national et olympique sportif français (CNOSF) avait d'abord apporté son soutien à l'initiative des athlètes, avant de revenir sur sa position et interdire le port du badge.

Lire la suite
JO Pékin 2008 RTL sport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants