1 min de lecture Jeux Olympiques

JO - Basket : les Etats-Unis encore trop forts pour l'Espagne !

L'Espagne, comme à Pékin il y a quatre ans, y a cru. Presque jusqu'au bout. Après trois quart-temps les yeux dans les yeux avec les Américains, l'Espagne s'est finalement inclinée en finale du tournoi olympique de basket face aux Etats-Unis, victorieux (107-100) dans le sillage d'un Kevin Durant stratosphérique (30 points), bien secondé par un LeBron James décisif en fin de rencontre. Le Team USA réalise le doublé après son sacre de 2008. L'Espagne, pourtant emmenée par un super Pau Gasol (27 points), pourra avoir des regrets. Car ces Américains là n'étaient pas invincibles. La Russie avait auparavant pris la médaille de bronze en battant l'Argentine (81-77)

Kevin Durant a plané sur l'Espagne en finale des JO 2012. Le Team USA conserve son titre en dominant des Ibères pas ridicules, loin de là (107-100)
Kevin Durant a plané sur l'Espagne en finale des JO 2012. Le Team USA conserve son titre en dominant des Ibères pas ridicules, loin de là (107-100) Crédit : AFP/T.Clary
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Navarro et Gasol héroïques

Les Américains, qui ont imité leur équipe féminine en se parant d'or, s'adjugent la médaille d'or pour la 15e fois alors que l'Espagne se contente de l'argent pour la troisième fois (1984, 2008) après s'être battu farouchement.

La valeureuse "Roja" a offert leur match le plus difficile du tournoi aux USA, arrivés en finale avec une marge moyenne de victoire de 35 points (dont un record de 83 points contre le Nigeria), malgré un petit avertissement contre la Lituanie (99-94) lors du 1er tour.

Juan Carlos Navarro (21 points dont 19 avant la mi-temps) et Pau Gasol (24 points dont 13 d'affilée pour débuter le troisième quart temps) ont maintenu l'Espagne dans le match presque jusqu'au bout (90-86 à trois minutes de la fin) alors que les Américains se sont reposés sur Kevin Durant (30 points), la meilleure performance d'un Américain aux JO, qui a libéré les Etats-Unis à trois points (5 paniers) dans des moments critiques.

Dans un match haché, sans rythme, les USA n'ont pas pu installer leur jeu rapide et leur domination physique et ont été longtemps pris au piège du jeu placé de l'Espagne, bousculés aussi par la grinta de la "roja" dans la raquette.  A peine bousculés par dix points de Navarro dans les trois premières minutes, les Américains ont rapidement pu creuser un écart à deux chiffres (+10). Mais ce furent leurs seuls moments de facilité. Accrocheuse en défense, l'Espagne s'est hissée en tête après 13 minutes de jeu avec un 9-0 (39-37) en rivalisant sous le panneau et en se montrant très précis à trois points (54% à la mi-temps), surtout par l'intenable Navarro, qui répondait systématiquement à Durant. 

Kevin Durant pilonne

 
L'Espagne n'était même pas ébranlée quand Marc Gasol prenait sa quatrième faute après seulement 16 minutes, et atteignait la mi-temps avec un point de retard (59-58). Pau Gasol sonnait la charge en début de troisième quart-temps. Avec lui et Ibaka, les Espagnols ridiculisaient les Américains à l'intérieur mais Durant se chargeait de maintenir le cap pour les Etats-Unis. Des pertes de balle consécutives de LeBron James et Deron Williams soulignaient la fébrilité des USA et l'Espagne revenait à égalité 80-80.

Conscients du danger avec un seul point d'avance à l'entame du dernier quart temps (83-82), les Américains semblaient enfin visser l'écrou en défense pendant que les Espagnols se délitaient progressivement et Durant continuait de pilonner de loin pour atteindre la barre des 30 points (93-86, 34e puis 97-91, 37e).

D'un dunk et d'un panier à trois points, LeBron James rassuraient quand même le banc américain, qui exultait quand Pau Gasol faisait une faute sur Chris Paul pour redonner le ballon aux USA avec moins de deux minutes à jouer et une avance de 9 points (102-93). Il n'y avait plus qu'à gérer et à savourer pour Kobe Bryant and Co, qui montaient encore au sommet de l'Olympe. 

James rejoint Pippen et Jordan, Bryant n'ira pas à Rio


Et au sommet du basket pour un LeBron James qui imite Michael Jordan et Scottie Pippen, dans la caste très restreinte des basketteurs ayant réussi le doublé titre NBA - titre olympique. Kobe Bryant lui, en a terminé avec sa carrière internationale. Deux breloques d'or dans la besace et le sentiment du devoir accompli.

"Ce fut une longue et belle aventure, a expliqué Kobe Bryant, sa médaille autour du cou. Ce dernier match était vraiment un régal et un défi pour nous. Mais c’est fini. Quatre ans, c’est long. Je n’irai pas à Rio. Je laisse la relève aux jeunes talents de cette équipe."

Kobe, 33 ans, peut désormais se concentrer sur ses dernières années avec les Lakers, où il retrouvera Dwight Howard à la reprise. Et aussi Paul Gasol.

Kevin Durant, Carmelo Anthony, LeBron James et Kobe Bryant : un quatuor en or !

La feuille de match :

A Londres (North Greenwich Arena): Etats-Unis bat Espagne 107 à 100 (scores des quarts-temps: 35-27, 24-31, 24-24, 24-18)
Arbitres: MM. Maranho, Aylen et Christodoulou. 
Etats-Unis:
34 paniers (dont 15 sur 37 à trois points) sur 70 tirs - 24 lancers francs sur 31 tentés - 37 rebonds - 13 passes décisives - 11 balles perdues - 27 fautes personnelles.
Marqueurs: Chandler (2), Durant (30), James (19), Westbrook Jr (3), Williams (6), Bryant (17), Love (9), Harden Jr (2), Paul (11), Anthony (8). 
Espagne:
33 paniers (dont 7 sur 19 à trois points) sur 67 tirs - 27 lancers francs sur 32 tentés - 35 rebonds - 22 passes décisives - 11 balles perdues - 27 fautes personnelles - 1 joueur sorti: Fernandez Farres.
Marqueurs: P. Gasol (24), Fernandez (14), Rodriguez (7), Navarro (21), Llull (5), M. Gasol (17), Ibaka (12). 

Les médaillés du basket :

Or:
Etats-Unis (Tyson Chandler, Kevin Durant, LeBron James, Russell Westbrook Jr, Deron Williams, Andre Iguodala, Kobe Bryant, Kevin Love, James Harden Jr, Christopher Paul, Anthony Davis Jr, Carmelo Anthony)

Argent: Espagne (Pau Gasol, Rudy Fernandez, Sergio Rodriguez, Juan Navarro, Jose Calderon, Felipe Reyes, Victor Claver, Fernando San Emeterio, Sergio Llull, Marc Gasol, Serge Ibaka, Victor Sada)

Bronze:
Russie (Alexey Shved, Timofey Mozgov, Sergey Karasev, Vitaliy Fridzon, Alexander Kaun, Evgeny Voronov, Victor Khryapa, Semen Antonov, Sergey Monya, Dmitry Khvostov, Anton Ponkrashov, Andrey Kirilenko) 

Revivez Espagne USA
4ème quart temps

C'est fini ! LES USA CONSERVENT LEUR TITRE OLYMPIQUE ! Comme à Pékin, l'Espagne y a cru mais a lâché pris dans les dernières minutes sous les actions de grande classe de LeBron James, assez discret jusque là. Kevin Durant termine meilleur marqueur du match avec 30 points. Pau Gasol et Juan Carlos Navarro, les deux artistes (27 et 31 points) ont tout donné. En vain. Le problème de fautes de Marc Gasol, cloué sur le banc tout le 3ème QT, aura pesé très lourd.

100-107 :
l'Espagne ne veut pas mourir et fait des fautes rapides. Pas franchement utile... Encore 13 secondes à jouer.

Même Anthony Davis, qui n'a pas joué un match en NBA (champion NCAA et numéro 1 de la dernière draft), entre à son tour sur le parquet.

James, Bryant, Anthony, Paul et Williams s'apprêtent à remporter leur second titre olympique ! S

95-104 :
2 points pour Rudy Fernandez. Qui sur l'action suivante, fait la faute et sort, avec 5 fautes. A 37 secondes de la fin, c'est gagné pour les Américains qui se congratulent déjà.

93-104
: quelle action de Chris Paul, qui se prend pour un Harlem GlobeTrotter et qui termine par un lay-up renversé ! Magnifique !

Derrière, James veut refaire la même mais lâche un... air ball...Mais la victoire est quasiment acquise.

LeBron James, si il gagne, rejoindrait Michael Jordan (1992) et Scottie Pippen (1992 et 1996) en remportant le titre NBA et les JO la même année. 14 points pour LeBron mais un impact énorme et deux paniers décisifs coup sur coup.

93-102 :
mais James a décidé de briller et met le panier primé sur la tête de son défenseur. Mode NBA. Encore 1'50 à jouer.

93-99 : Navarro dépose LeBron dans le coin et sert Marc Gasol pour un dunk.

91-99
: LeBron James lâche un dunk monstrueux dans le trafic ! Enorme ! Son retour fait du bien au Team USA.

L'Espagne a décidé d’empêcher le jeu rapide américain, à l'image de cette faute de Llull sur Paul.

Pau Gasol et Juan Carlos Navarro : 48 points à deux !


Ballon perdu par Anthony ! La sortie de James (4 fautes) a complètement désorganisé l'ensemble US. 3'20 à jouer et temps mort.

91-97 :
Rudy Fernandez ramène l'Espagne à -6 en claquant un shoot raté de Navarro.

89-97 :
Navarro maintient l'espoir

87-97 : rebond offensif pour Kobe Bryant et petit shoot qui fait mouche

87-95 :
1 sur 2 aux LF pour Pau Gasol après une faute d'Anthony sur une pénétration du géant catalan. 4'50 à jouer.

86 - 95
: 2 sur 3 aux LF pour Kobe après une faute de Rudy Fernandez. + 9 le trou est fait...

L'Espagne est sur le point de craquer...Les shoots ne rentrent plus.. Encore 6 minutes à tenir.

86-93 : ou mais voilà, Kevin Durant est une machine à 3 points... 30 points pour la superstar du Thunder.

86-90
: Marc Gasol signe son retour, avec ses 4 fautes.

Ooo la vilaine gifle de LeBron James sur Pau Gasol, qui s’effondre. 4ème faute de LeBron avec encore 7'25 à jouer. Il sort.

Attention aux Espagnols, qui subissent en ce début de 4ème QT. La puissance US a souvent fait al différence en fin de match, comme face aux Argentins en demies. Temps mort pour l'Espagne, encore 8'25 à jouer.

84-90 :
et encore Chris Paul !

84-88 :
le 3pts pour Chris Paul

84-85
: Sergio Llull lu répond

82-85 : le panier pour James sur une passe de Bryant

3ème quart temps

FIN du 3ème QT ! Et toujours un petit point d'écart ! L'Espagne reste en vie grâce à un Pau Gasol extraodinaire (24 points dont 19 dans ce 3ème QT). Heureusement pour les USA que Durant (27 points) et Kobe Bryant (10 points dans ce 3ème QT) tiennent la baraque...

82-83 :
2 sur 2 pour Ibaka aux LF. 25 secondes à jouer dans ce 3ème QT.

80-83 : mais Durant est sur une autre planète (27 points pour lui).
Le vrai patron du Team USA, c'est lui !

80-80 :
l'Espagne égalise par Gasol. Encore 1'30 à jouer.

78-80 : le rythme est fou ! Pau Gasol continue son festival dans ce 3ème QT.

76-80 :
mais Durant est monstrueux et répond par un shoot longue distance !

76-77 : Sergio Rodriguez en contre

74-77 :
Ibaka se bat dans la raquette et ramène les siens à trois points.

72-77 : 2 sur 2 aux LF pour Kobe Bryant (13 points)

72-75 :
James au dunk !

72-73 : 1 sur 2 pour Ibaka aux LF

71-73
: Kobe Bryant, 3 à la suite !

71-71 :
encore un 2 + 1 pour Pau Gasol

68-71 : le trois points de Kobe !

68-68 : le réveil de Kobe Bryant, qui pénètre et va au dunk

68-66 :
Gasol provoque Love qui fait la faute. 1 sur 2 pour le porte-drapeau espagnol. Encore 5'45 à disputer dans le 3ème QT.

67-66 :
LeBron remet les USA dans le bon sens.

67-64
: et Pau Gasol toujours, poste bas, face à Love. Les intérieurs US se font marcher dessus. 15 points pour Pau.

Derrière, Kobe force et lâche une passe compliquée à Durant, qui rate le 3 point.

65-64 : et le dunk de... Pau Gasol !
7 points pour lui en ce début de 2ème mi-temps

63-64 :
Pau Gasol encore, main gauche cette fois ci ! Avec la faute ! Quel joueur ! Il peut largement concurrencer Nowitzki pour le titre officieux de meilleur européen de l'histoire !

60-64 :
2 sur 2 pour Durant aux LF

60-62 :
Pau Gasol lui répond par un joli hook shot. Le grand frère va devoir faire sans Marc Gasol, cloué sur le banc avec 4 fautes. Il ne jouera pas du 3ème QT.

58-62
: et le 3 points pour Chris Paul, le meneur des Clippers

C'est reparti !


2ème quart temps de Espagne - USA


Sinon, 59-58 à la pause, c'est presque un score de All Star Game... Surprenant...

C'EST LA MI TEMPS ET LES USA NE COMPTENT QU'UN PETIT POINT D'AVANCE (59-58). L'Espagne, derrière un duo Navarro-Fernandez de feu (19 et 12 points) et avec des intérieurs dominateurs, a réussi à mettre presque 60 points à une défense américaine pas dedans. LeBron James et Kobe Bryant sont éteints, au contraire de Durant, bien dans son match (17 points)

58-59 :
Fernandez entre ses deux LF et l'Espagne va récupérer la balle, avec 3 petites secondes à jouer avant la pause.

Antisportive pour les USA, à cause d'une faute de Iguodala sur Fernandez qui partait seul au panier.

56-59
: Ibaka à 2 sur 2 !

3ème faute de Anthony, à la lutte au rebond avec Ibaka. Temps mort à 43 s de la pause.

54-59
: 1 sur 2 pour Love.

James et Kobe, 10 points à eux deux, ne pèsent pas beaucoup sur le match. Surtout Kobe.

54-58 : Rudy Fernandez encore aux LF. 1 sur 2.

53-58 :
1 sur 2 pour Rudy Fernandez aux LF. Encore 1'22 à jouer.

51-58 : les 3 points pour Williams.
L'adresse longue distance des 2 équipes est monstrueuse. (8 sur 16 pour les USA et 7 sur 13 pour l'Espagne)

51-55 : coast to coast de Navarro qui termine sa chevauchée main droite. 19 points pour lui

49-55 :
LeBron James fait le ménage au rebond offensif et termine sous le cercle.

49-53 :
1 sur 2 sur la ligne pour ce bon vieux Westbrook.

49-52 :
LeBron James à deux points.

49-50 :
2 sur 2 aux LF pour l'Espagne

47-50 : Navarro à trois points ! Encore ! 17 points pour la Bomba Navarro !

44-50 :
2 sur 2 aux LF pour Love. Pour la 4ème faute de Marc Gasol... Que faisait-il encore sur le terrain à trois fautes...

44-48 :
Durant encore à deux points (17 points pour KD). 5 minutes à jouer avant la pause.

44-46 : LeBron sert Durant qui par ligne de fond et lâche un joli petit floater main droite. Ça rentre et Marc Gasol fait la faute. 2+1. James et Durant ont décidé de prendre les rênes de l'équipe.

44-43 : Marc Gasol sous le cercle !
Les Américains n'y arrivent pas dans la peinture et Chandler a déjà deux fautes. LeBron et Melo, voir Durant, vont devoir aller charbonner dans la raquette...

42-43
: 2 sur 2 aux LF pour LeBron

Seule mauvaise nouvelle pour l'Espagne : les USA sont déjà dans le bonus. A chaque faute, ça sera LF. Et il reste 6'30 à jouer avant la pause...

42-41 : Llull à trois points !
Le Team USA oublie de défendre sur les extérieurs et le paie cher jusqu'à présent...

39-41 :
2 sur 2 pour KD.

Incroyable raté de Durant, tout seul en contre attaque. Mais il arrache le rebond et obtient deux LF.

39-39
: rebond offensif de Love qui met deux points

Les Américains s'énervent et Chandler menace Rodriguez. 1 technique chacun.

39-37 : le trois points de Sergio Rodriguez ! L'Espagne prend la tête ! 7'20 à jouer dans le 2ème QT

36-37 :
Marc Gasol domine encore Chandler. La raquette ibère, comme prévu, possède d'énormes problèmes aux intérieurs US. Chandler est bien seul, Love ne défend pas et le jeune Anthony Davis ne joue pas.

34-37 : LeBron dunk main droite sur la tête de Ibaka

34-35 :
2 sur 2 pour le meneur du Real Madrid. 8'30 à jouer dans le 2ème QT.

Et derrière, Westbrook rate un shoot compliqué et Rodriguez obtient la faute de Paul sur la contre-attaque.

32-35
: Pau Gasol régale et drive main gauche pour finir sur la tête de Kevin Love, pas un grand défenseur non plus

30-35 : Anthony oublie Fernandez dans le coin ! 3 points ! La défense, pas le point fort de la star de New York. Il fait sa 2ème faute dans la foulée et sort.

1er quart temps
de Espagne - USA

Fin du 1er quar temps. + 8 pour les les USA.

Pour l'instant, on assiste à un duel Navarro (14 points) Durant (12 points), avec un CarmelO Anthony parfait dans on srole de joker offensif (8 points). LeBron et Kobe sont très discrets.

Et le contre de Durant sur Pau Gasol, sur un shoot à mi-distance. Humiliant pour un joueur de 2m13...

27-35 :
Rudy Fernandez en pénétration

25-35 : le trois points de Durant !!!

25-32 :
Westbrook dans son exercice favori, drible et shoot à mi-distance. Il le fait bien.

25 -30 : 3 points pour Fernandez.

23-30 :
encore Ibaka aux LF, pour un 2 sur 2

21-30 : Williams percute et sert Kevin Love qui dunke !
Kevin Love, le meilleur rebondeur NBA, et  neveu de Mike Love, chanteur des Beach Boys.

21-28 :
1 sur 2 pour Ibaka sur la ligne

20-28
: Deron Williams a trois points. 2 minutes à jouer. Pour l'instant, à longue distance, les USA assurent. Bon, la ligne à trois points est plus rapprochée qu'en NBA...Et ils sont plus adroits à mi-distance en général.

20-25 : et il fait la faute d'entrée sur Navarro qui rentre ses deux LF

Bon, les Espagnols ont une chance, Russell Westbrook, le soliste d’Oklahoma, a fait son entrée en jeu.

L'adresse des Américains a fait très mal aux Ibères... En seulement 2 minutes...

18-25 : 2 sur 2 pour Pau Gasol aux LF.

16-25 : et encore le 3 points pour Anthony !
Espérons qu'il soit aussi en verve avec les Knicks pour la prochaine saison  NBA.

16-22 : Anthony fait parler sa technique offensive et ajuste à mi-distance. C'est parfait.

16-20 :
2 sur 2 aux LF pour James

16-18
: Marc Gasol domine Melo poste bas. Encore 4'42 à jouer.

14-18 : Carmelo Anthony à longue distance

14-15 : Navarro à 2 points (11 points pour lui)

12-15
: et Anthony entre son 3 point

12-12  : KD rentre ses deux LF

Énorme faute de Calderon pour Durant qui parait au cercle. C'est très vilain de la part du nouveau meneur de Dallas. Les arbitres sifflent d'ailleurs une faute anti-sportive (après les lancers, les USA récupèreront le ballon)

12-10 : Kobe Bryant lui répond à 3 points.

12-7 : et le 3ème shoot primé de Navarro ! Il est chaud !

1er shoot raté de Durant. Pour l'instant, le Team USA a du mal à mettre son jeu en place. Et LeBron James est inexistant.

9-7 : Navarro encore à trois points !
Même amoindri physiquement, l'historique arrière du Barca a toujours la grinta à longue distance.

6-7  :
Durant récupère le rebond offensif et inscrit un petit shoot arrière à 2 mètres. Plus la faute. LF raté. Avec ses 2m06 et des bras tentaculaires, KD est vraiment un alien. Encore 7'50 à jouer dans ce 1er QT.

6-5 :
Pau Gasol poste bas sur Chandler. Et main gauche SVP

4-5 : Kevin Durant à trois points dans le corner !
Si l'ailier du Thunder est dans le rythme d'entrée...

4-2 : Navarro rentre le trois points et obtient la faute ! Ce qui fait une action à 4 points !

0-2
  : Bryant trouve Chandler sous le cercle qui assure le lay-up

C'est parti dans l'O2 Arena ! Premier ballon pour Chandler et le team USA

**L'Espagne peut-elle y croire ? Pas sur car le Team USA, emmenée par deux extraterestres (James et Durant) semble supérieur à l'équipe de 2008 et l'Espagne est elle moins saignante, notamment son génial arrière Navarro, arrivé en petite forme à cause d'une blessure. Le salut espagnol passera par l'intérieur, où les USA pourrait souffrir.

**Il y a 4 ans à Pékin, l’Espagne s'était inclinée 118-107 mais avait longtemps fait trembler le Team USA.

**Les USA visent un deuxième sacre de rang. Pour info, la Russie de Kirilenko a pris la 3ème place en battant l'Argentine (81-77). c'est kla fin de la génération dorée des Argentins (Scola, Nocioni, Ginobili), championne olympique à Athènes en 2004.


Le 5 de l'Espagne :
Calderon - Navarro - Fernandez - Gasol - Gasol
Le 5 des USA : Paul - Bryant - James - Durant - Chandler

Bouton suivez les JO en direct !
Bouton JO tableau des médailles
TOUTE L'ACTUALITE DES JO AVEC LE DOSSIER SPECIAL DE RTL.FR :

JO Londres 2012

LAISSEZ VOS MESSAGES SUR LE BLOG DES JEUX OLYMPIQUES :

Bandeau blog JO

Lire la suite
Jeux Olympiques Londres Basket
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7751585691
JO - Basket : les Etats-Unis encore trop forts pour l'Espagne !
JO - Basket : les Etats-Unis encore trop forts pour l'Espagne !
L'Espagne, comme à Pékin il y a quatre ans, y a cru. Presque jusqu'au bout. Après trois quart-temps les yeux dans les yeux avec les Américains, l'Espagne s'est finalement inclinée en finale du tournoi olympique de basket face aux Etats-Unis, victorieux (107-100) dans le sillage d'un Kevin Durant stratosphérique (30 points), bien secondé par un LeBron James décisif en fin de rencontre. Le Team USA réalise le doublé après son sacre de 2008. L'Espagne, pourtant emmenée par un super Pau Gasol (27 points), pourra avoir des regrets. Car ces Américains là n'étaient pas invincibles. La Russie avait auparavant pris la médaille de bronze en battant l'Argentine (81-77)
https://www.rtl.fr/sport/jo-basket-les-etats-unis-encore-trop-forts-pour-l-espagne-7751585691
2012-08-12 18:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rLEm1RMAVePZq-PgLzEeDQ/330v220-2/online/image/2012/0812/7751588788_kevin-durant-a-plane-sur-l-espagne-en-finale-des-jo-2012-le-team-usa-conserve-son-titre-en-dominant-des-iberes-pas-ridicules-loin-de-la-107-100.jpg