1 min de lecture Tony Parker

JO - Basket : la France s'impose face à la Lituanie derrière un Parker en forme

Les basketteurs français ont vécu une superbe matinée jeudi aux JO de Londres où ils ont à la fois effacé la Lituanie (82-74) à l'heure du petit déjeuner et retrouvé un grand Tony Parker (27 points). Avec ce deuxième succès en trois matches, les Bleus ont fait un grand pas vers la deuxième place de leur groupe qui offre un quart de finale a priori plus abordable et permet sans doute d'éviter les Etats-Unis jusqu'en finale.

Tony Parker
Tony Parker Crédit : AFP/M.Ralston
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Parker et Batum montent en puissance

"C'était un match charnière, il fallait le gagner, c'est une bonne chose de faite", a souligné le sélectionneur Vincent Collet, conscient qu'une seule victoire lors des deux derniers matches, face à la Tunisie samedi et le Nigeria lundi, devrait suffire pour verrouiller la deuxième place.
  
L'autre bonne nouvelle est le retour en forme de Nicolas Batum (21 points) et surtout de Tony Parker (27 points, 5 rebonds, 2 passes), qui a retrouvé à la fois ses jambes de feu et son adresse (9 sur 14), pour assommer les Lituaniens avec le concours de Boris Diaw (10 points, 8 passes et 6 rebonds).
  
"Les deux vont ensemble. Moi si je n'ai pas mes jambes, je suis nul au tir. Déjà qu'en temps normal je suis seulement moyen on va dire. Sans jambes, je ne peux pas jouer, tout mon jeu est basé là-dessus", a explique le boss des Bleus, très badin et visiblement ravi de son match et du résultat. "Je ne vais pas m'enflammer parce que j'ai fait un bon match mais je me sens de mieux en mieux", a ajouté le "fan N.1 de l'équipe de France" avant de filer au handball avec son "acolyte Ronny" Turiaf. 
  
Seule ombre au tableau, la fracture au nez de Florent Pietrus

Le retour en forme de Parker, déjà perceptible face à l'Argentine, change pas mal de choses pour les Bleus dans ce tournoi, d'autant que Batum (21 points à 8 sur 11 et 6 rebonds) est lui aussi en passe de retrouver son niveau. Comme les autres Bleus, véritables rois du petit-déjeuner, l'ailier de Portland était bien réveillé au coup d'envoi à neuf heures du matin, comme l'a montré un début de match vitaminé et ensuite l'énorme travail défensif des Français en deuxième période, clé de voûte de tous les succès bleus.
  
"C'est notre identité, a souligné Parker. J'ai dit à mes coéquipiers à la mi-temps que si on ne défendait pas on n'allait pas gagner. Marquer 70-75 points ça nous suffit. Après il faut qu'on défende. C'était notre objectif pour la deuxième mi-temps et on l'a tenu". Seule ombre de cette matinée au champagne, la fracture au nez de Florent Pietrus qui a pris "un coup de coude vicieux", selon son coéquipier Ali Traoré.

Ce succès permet à l'équipe de France de viser la deuxième place du groupe A, ce qui lui permettrait de jouer un adversaire plus abordable en quart de finale et d'éviter les États-Unis en demi-finale. Les Bleus affronteront la Tunisie, samedi, et le Nigéria, lundi.

"Notre objectif c'est de terminer deuxième pour éviter les Américains en demi", a dit Tony Parker. "C'est bien de jouer les gros, mais il faut qu'on reste concentré pour jouer les 'petits', entre guillemets. La Tunisie, s'ils sont aux JO, c'est que c'est une grosse équipe et il faudra jouer de la même façon que contre l'Argentine et la Lituanie."

Les déclarations :

Tony Parker (meneur de jeu de l'équipe de France): "J'ai dit à mes coéquipiers à la mi-temps que si on défendait pas on n'allait pas gagner ce match. 43 points à la mi-temps c'était trop. C'était notre objectif pour la deuxième mi-temps et on l'a tenu. Nous, marquer 70-75 points, ça nous suffit, après il faut qu'on défende. C'est notre identité. Maintenant il faut enchaîner. Moi je ne vais pas m'enflammer. Ce n'est pas parce que j'ai fait un bon match que je vais dire que c'est le déclic. Mais c'est vrai que je me sens de mieux en mieux." 

Nicolas Batum (ailier de l'équipe de France): "On a vu les démons de 2010 (défaite au Mondial contre la Lituanie) revenir en première mi-temps. Mais on a pris notre revanche en deuxième période. On était beaucoup plus soudé, on était partout. C'est une belle victoire. Tony a oublié ses lunettes (rires). Il a mis les tirs qu'il ne mettait pas trop ces derniers matches. Boris (Diaw) a été le facteur X. S'il ne marque pas, on ne gagne pas. Il a vraiment apporté en attaque. Tous les systèmes à la fin étaient pour lui." 

Mickaël Gelabale (ailier de l'équipe de France):
"On a retrouvé notre jeu de l'année dernière. On sait que la défense est notre point fort. Il faut appuyer dessus. Si on joue comme ça, peu d'équipes peuvent nous battre. Mais il faut garder le même état d'esprit sur la durée et notamment contre les petites équipes entre guillemets." 

Ali Traoré (pivot de l'équipe de France): "Ce succès était extrêmement important. Ces deux matches face à l'Argentine et la Lituanie étaient vraiment charnière pour la suite de notre tournoi. On veux absolument avoir cette deuxième place du groupe. On est sur la bonne voie."  

Vincent Collet (sélectionneur des Bleus) : "Si les Américains font ce qu’ils sont supposés faire et que nous on gagne un des deux derniers matches, on devrait être deuxième, la place qu’on convoite. Maintenant, on est dépendant des Américains. On peut très bien gagner deux fois, mais si eux perdent contre l’Argentine, on sera troisième. Ce ne serait pas bon."

Fiche technique :

A Londres: France bat Lituanie 82 à 74 (scores des quarts-temps: 25-21, 14-22, 20-9, 23-22)
Arbitres: MM. Christodoulou, Belosevic et Vazquez. 
France:
31 paniers (dont 6 sur 12 à trois points) sur 58 tirs - 14 lancers francs sur 24 tentés - 38 rebonds - 13 passes décisives - 13 balles perdues - 16 fautes personnelles.
Marqueurs: Seraphin (2), Batum (21), Parker (27), De Colo (8), Diaw (10), Turiaf (6), Gelabale (8). 
Lituanie:
28 paniers (dont 6 sur 21 à trois points) sur 64 tirs - 12 lancers francs sur 15 tentés - 29 rebonds - 14 passes décisives - 11 balles perdues - 26 fautes personnelles - 1 joueur sorti: Kleiza.
Marqueurs: Kaukenas (2), Kalnietis (6), Maciulis (4), Pocius (18), Seibutis (4), Songaila (4), Jasaitis (8), Kleiza (17), Kavaliauskas (5), Jasikevicius (2), Valanciunas (4). 

Bouton suivez les JO en direct !

Bouton JO tableau des médailles

TOUTE L'ACTUALITE DES JO AVEC LE DOSSIER SPECIAL DE RTL.FR :

JO Londres 2012

LAISSEZ VOS MESSAGES SUR LE BLOG DES JEUX OLYMPIQUES :

Bandeau blog JO

Lire la suite
Tony Parker Jeux Olympiques Londres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7751335870
JO - Basket : la France s'impose face à la Lituanie derrière un Parker en forme
JO - Basket : la France s'impose face à la Lituanie derrière un Parker en forme
Les basketteurs français ont vécu une superbe matinée jeudi aux JO de Londres où ils ont à la fois effacé la Lituanie (82-74) à l'heure du petit déjeuner et retrouvé un grand Tony Parker (27 points). Avec ce deuxième succès en trois matches, les Bleus ont fait un grand pas vers la deuxième place de leur groupe qui offre un quart de finale a priori plus abordable et permet sans doute d'éviter les Etats-Unis jusqu'en finale.
https://www.rtl.fr/sport/jo-basket-la-france-s-impose-face-a-la-lituanie-derriere-un-parker-en-forme-7751335870
2012-08-02 11:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VJHSa5YyfmH7ZkczQUCEIw/330v220-2/online/image/2012/0802/7751338574_tony-parker-aux-jo-de-londres.jpg