1 min de lecture JO Londres 2012

JO 2012 - Triple saut : Teddy Tamgho renonce

Le triple sauteur français est contraint de déclarer forfait pour le rendez-vous olympique de cet été (27 juillet-12 août). Teddy Tamgho a "subi une opération bénigne" le 4 juin dernier pour une excroissance osseuse consécutive à une fracture de la cheville droite, déjà opérée en juillet 2011.

Teddy Tamgho en mars 2011 à Paris
Teddy Tamgho en mars 2011 à Paris Crédit : AFP/F.Fife

Tamgho accepte le principe d'une "saison blanche"

Teddy Tamgho, champion du monde (2010) et d'Europe (2011) en salle, était une des meilleures chances de médaille française aux Jeux de Londres en athlétisme. A cause de cette opération, il avait déjà manqué les Mondiaux de Daegu (Corée du sud) en août 2011 et depuis plusieurs mois, il entretenait le flou sur sa condition physique.
  
Le détenteur du record du monde en salle (17,92 m) avait coupé les ponts avec les médias depuis Noël, après que la presse eut relayé son implication dans des violences à l'égard d'une athlète. Pour répondre aux journalistes qui relataient l'affaire, il avait mis en ligne sur Youtube un clip dans lequel il rappait qu'il avait comme projet "l'or olympique". "Ceux qui m'ont enterré me verront le 9 août comme un vampire, ma revanche sera indiscutable, brève et totale". Ce ne sera donc pas pour cette fois pour Tamgho.

Dans son communiqué, l'athlète explique avoir pris "la décision à la mi-mai de ne pas participer aux JO en raison des douleurs. Et mon entraîneur (le Cubain Ivan Pedroso) l'a parfaitement comprise. Je me suis demandé ce qui était le plus sage, soit forcer et montrer que je pouvais aller loin, mais risquer aussi de me handicaper pour la saison prochaine, soit stopper et la préparer", a expliqué Tamgho, qui aura 23 ans le 15 juin.
  
Teddy Tamgho, absent des sautoirs depuis près d'un an et une fracture de la cheville, a sans surprise dit adieu aux Jeux de Londres après avoir été opéré il y a une semaine d'une excroissance osseuse liée à cette fracture, plutôt que de "tenter le diable" et insulter l'avenir.
 
"Ca aurait été tenter le diable. Et moi le diable, je préfère rester en dehors de lui (sic)", sourit-il. Tamgho, qui restait flou depuis si longtemps sur son état de forme, a donc accepté de lever une partie des mystères l'entourant. "C'est à cause des douleurs. A l'entraînement, je sais par rapport à certains exercices que j'étais plus en forme qu'avant mes 17,92 m de Bercy en mars 2011 (record du monde en salle)", avance-t-il. "Mais au lieu de faire une série de dix sauts, je n'en faisais que six".

Il croit encore à un avenir radieux

Le champion du monde (2010) et d'Europe (2011) en salle a donc décidé de prendre son temps. Et, malgré l'absence d'équipementier - Asics s'est retiré en janvier -, Tamgho croit en son avenir.

"Mon objectif est de prendre de l'avance pour la saison prochaine. J'ai pris cette décision parce que j'ai 23 ans vendredi, je suis très jeune. Si je n'ai pas trop de problème, j'ai dix ans de carrière devant moi, ce serait bête d'en gâcher trois-quatre pour pas grand-chose. Il y a beaucoup de grands athlètes qui ont vécu une saison blanche. C'est une question de mental. Vous vous regardez et vous vous dites: 'soit tu pleures et ça ne va pas changer, soit tu acceptes et ça ne va pas changer'. Alors autant ne pas pleurer".

Son retour dans le monde de la communication, avec une conférence de presse lundi, témoigne en tout cas d'une ouverture nouvelle. A confirmer lors de son retour à la compétition.

"Si tout se déroule normalement, je pense être à 100% pour sauter autour de septembre. En fonction, pourquoi ne pas sortir avant 2013 si je vais bien? J'en parlerai avec mon entraîneur, il faudra voir", conclut-il. 

TOUTE L'ACTUALITE DES JO AVEC LE DOSSIER SPECIAL DE RTL.FR :

JO Londres 2012

Lire la suite
JO Londres 2012 Jeux Olympiques Sport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants