2 min de lecture JO Sotchi 2014

JO de Sotchi : "Il faut être plus malin que la loi russe", dit Tony Estanguet

INVITÉ RTL - Sous le feu des polémiques, Sotchi se prépare à accueillir les Jeux Olympiques d'hiver dans 100 jours. Tony Estanguet, membre du CIO, y voit l'opportunité de faire évoluer les mentalités.

Le triple champion olympique de canoë Tony Estanguet est désormais membre du Comité olympique interntional.
Le triple champion olympique de canoë Tony Estanguet est désormais membre du Comité olympique interntional. Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Philippe Corbé

À Sotchi, l'heure est à la finition. À 3.000 km de Paris, dans le Caucase en Russie, la station balnéaire de Sotchi s'active pour terminer ses derniers chantiers. Dans 100 jours sera donné le coup d'envoi des Jeux Olympiques d'hiver 2014. Une dernière ligne droite marquée par de nombreuses polémiques.

Des ONG ont dénoncé le traitement des ouvriers travaillant à la construction des sites olympiques. De son côté, Vladimir Poutine tente de rassurer la communauté internationale après avoir promulgué une loi anti-gay cet été. Aussi, Tony Estanguet, membre du Comité Olympique International et représentant de la commission des athlètes, estime au micro de RTL qu'il faudra "être plus malin que les Russes".

Faire évoluer les mentalités

Le 28 octobre dernier, Vladimir Poutine a assuré que tous les participants aux JO de Sotchi "se sentiraient bien". Une annonce destinée à étouffer la controverse ouverte l'été dernier lorsque la Russie a adopté une loi condamnant la propagande de l'homosexualité. Pour autant, le triple champion olympique de canoë assure que ces lois liberticides sont compatibles avec l'organisation des JO "tant que la charte olympique est respectée".

"Aujourd'hui il y a un engagement ferme du gouvernement russe de respecter celle-ci et de faire en sorte que tous les athlètes soient bien accueillis, que toute la famille olympique soit bien accueillie quelle que soit leur race, leur sexe ou leur orientation sexuelle", indique-t-il, tout en précisant qu'il préférerait "qu'il n'y ait pas cette loi en Russie". "Je crois que le meilleur moyen de faire évoluer les mentalités, c'est d'aller sur place, de communiquer et montrer une ouverture d'esprit", ajoute-t-il.

Pas de messages sur les podiums olympiques

À lire aussi
Les anneaux olympiques à Sotchi en 2014 JO Sotchi 2014
Dopage : la Russie a organisé un "système de dopage d'État", selon un rapport accablant

Mais pas question de défendre les droits des homosexuels n'importe quand. Si un athlète médaillé venait à exprimer son soutien à la cause gay sur un podium olympique, "il serait sanctionné comme l'ont été d'autres athlètes dans le passé qui ont essayé d'utiliser les JO pour faire passer des messages politiques", indique Tony Estanguet. "Après, il y a beaucoup d'autres temps que ceux de la compétition et du podium pour faire passer un message. Je pense qu'il faut être plus malin que la loi russe", ajoute-t-il.

Autre brasier entourant l'organisation des JO de Sotchi, le traitement des ouvriers, dont la plupart sont sans contrat et sans papier et ne reçoivent pas de salaire tous les mois. "On voit bien ce qui sort dans les médias", dit le membre du CIO qui assure que le Comité "a essayé de faire tout ce qui est en son pouvoir pour que le Comité d'organisation respecte autant que possible les droits humains". "Mais c'est compliqué pour nous, parce qu'on n'est pas organisateurs", ajoute-t-il. "C'est le pays, donc ici la Russie. Il y a toujours une complexité pour le CIO de trouver sa place", regrette-t-il.

>
Tony Estanguet : "C'est intedit d'utiliser les Jeux Olympiques pour faire passer un message politique" Crédit Média : RTL Matin | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
JO Sotchi 2014 Jeux Olympiques Tony Estanguet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants