1 min de lecture Laurent Jalabert

Jalabert accusé de dopage : ce qu'il risque

L'ancien coureur Laurent Jalabert accusé d'avoir eu recours à l'EPO lors du Tour de France 1998, a renoncé à ses activités de consultant TV-radio sur la Grande Boucle 2013, dont le départ sera donné samedi. Le point sur les sanctions qu'il encourt.

Laurent Jalabert est consultat sportif depuis 2003
Laurent Jalabert est consultat sportif depuis 2003 Crédit : SEBASTIEN BERDA / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Nicolas Georgereau

La Grande Boucle, qui débute samedi en Corse, se déroulera sans Laurent Jalabert. L'ancien coureur cycliste, accusé de dopage à l'EPO lors de l'édition 1998, attend la publication officielle du rapport de la Commission d'enquête sénatoriale sur la lutte anti-dopage, a priori le 18 juillet prochain. En attendant, voici le point sur les sanctions qu'il encourt.

Jusqu'à 5 ans de prison et une forte amende

C'est au niveau pénal qu'il pourrait y avoir des poursuites. Mais c'est encore très flou sur la forme que cela pourrait prendre. Lorsqu'il a été auditionné il y a un mois et demi, Laurent Jalabert a témoigné sous serment.

En cas de mensonge, s'il y avait des aveux, l'ancien double maillot à pois du Tour de France serait en difficulté. Il risque même, en théorie, 5 ans de prison et une forte amende.

À lire aussi
Julian Alaphilippe après sa victoire sur le Tour des Flandres le 24 avril 2019 cyclisme
Alaphillipe : Jalabert explique pourquoi il ne peut pas gagner le Tour de France

Aucune victoire d'étape et pas de maillot jaune

L'autre volet, ce sont les sanctions sportives. Et là, c'est inexistant. Les faits sont prescrits (8 ans en matière de dopage). Et surtout, le contrôle positif, s'il se confirme dans les semaines à venir, n'a aucun cadre juridique, aucun cadre réglementaire.

En effet, lorsque les échantillons ont été testés en 2004 et 2005, la démarche du laboratoire de Châtenay-Malabry était de valider la fiabilité d'un test.

Enfin, sur le Tour 1998, il n'y aurait aucun palmarès à retirer à Laurent Jalabert. Ni victoire d'étape, ni maillot jaune...

>
A Mazamet, le village natal de Jalbert, l'immense majorité des habitants soutient l'ancien coureur Crédit Image : Kervin Portelli | Crédit Média : Patrick Isson | Durée : | Date :
Tour de France : le dopage, les coureurs épinglés
Tour de France : le dopage, les coureurs épinglés Crédit : IDE
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent Jalabert Cyclisme Dopage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762649373
Jalabert accusé de dopage : ce qu'il risque
Jalabert accusé de dopage : ce qu'il risque
L'ancien coureur Laurent Jalabert accusé d'avoir eu recours à l'EPO lors du Tour de France 1998, a renoncé à ses activités de consultant TV-radio sur la Grande Boucle 2013, dont le départ sera donné samedi. Le point sur les sanctions qu'il encourt.
https://www.rtl.fr/sport/jalabert-accuse-de-dopage-ce-qu-il-risque-7762649373
2013-06-26 16:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EMG5P2Wn8mWQEI1ooIj10Q/330v220-2/online/image/2013/0311/7759361620_laurent-jalabert-est-consultat-sportif-depuis-2003.jpg