1 min de lecture Zlatan Ibrahimovic

Ibrahimovic au PSG : Thiriez tacle les politiques

"Une excellente nouvelle pour les dépenses publiques". Alors que les politiques sortent leurs plus beaux costumes de démagogues pour critiquer le salaire de Zlatan Ibrahimovic au PSG, Frédéric Thiriez, la président de la LFP, sort le bazooka et défend la stratégie du club parisien. Qui fera un grand bénéficiaire, l'Etat. Quoi qu'en dise la ministre des Sports.

Frédéric Thiriez, président de la LFP
Frédéric Thiriez, président de la LFP Crédit : AFP/F.Fife
micro générique
La rédaction numérique de RTL

"Un seul footballeur sur les 5 sportifs les mieux payés au monde"

Forcément ça allait jaser. 14 millions d'euros pour un seul homme, dans une Europe touchée par la crise, c'est, selon certains, indécent. Voir scandaleux. Surtout lorsqu'il s'agit de courir derrière un ballon et, occasionnellement, de frapper,d dedans.

Des envolées démagogiques qui ont fortement irrité Frédéric Thiriez, le président de la LFP, au lendemain de la présentation du Suèdois Zlatan Ibrahimovic, désormais joueur du PSG.

"J'en ai assez que l'on parle toujours du caractère indécent ou choquant des rémunérations dans le football sans regarder ce qu'il se passe ailleurs. Pourquoi toujours cibler le football qui n'a pas les sportifs les mieux payés au monde ?", explique Thiriez.

Qui développe. "Sur les cinq sportifs les mieux payés au monde il n'y a pas un seul footballeur. En golf, Tiger Woods gagne 53 M€ par an. Derrière on trouve des basketteurs NBA et Federer, un tennisman. En France il y aussi des comédiens, des metteurs en scènes et des chanteurs qui gagnent beaucoup plus que cela. Est-ce que le ministre de la Culture proteste quand Dany Boon gagne 26 M€ sur un film ? Non, parce que c'est de l'argent honnêtement gagné et qu'il fait honneur à la France. Dans le football c'est exactement la même chose." Et pim.

"Une preuve d'immaturité de notre pays"

Pour Thiriez, ce qui pose problème, c'est la "notion d'argent dans le sport professionnel",  "une preuve d'immaturité de notre pays". Pour appuyer son argumentaire, Thiriez a sorti la calculette. "L'année dernière, les clubs français et les joueurs qui évoluent en France ont rapporté à l'état 622 M€ en impôts et en charges sociales, explique le président de la LFP. C'est plus que la totalité des droits télé du championnat. J'ajoute qu'à la différence des tennismen, les footballeurs, eux, ne peuvent pas se domicilier fiscalement en Suisse, puisqu'ils sont salariés en France d'un club français. Ils paient donc leurs impôts plein pot en France. Donc j'en ai marre qu'on stigmatise les footballeurs, notamment ceux qui évoluent en France." Encore pim.

Rappelons que la signature de Zlatan Ibrahimovic, selon un calcul effectué par la magazine spécialisé l'Expansion, va rapporter à l'Etat un sacré pactole : 41,25 millions d'euros. Et sans tenir compte des charges sociales.

Pour Thirize, cette arrivée de la star suédoise est "LA super bonne nouvelle pour tout le monde". "Pour Paris évidemment. Mais aussi pour le foot français en général et le championnat de Ligue 1 en particulier, qui va se trouver tirer vers le haut en termes d'audiences, d'affluences et d'image. C'est également une bonne nouvelle pour le rayonnement de la France à l'international et pour les finances publiques".

La ministre des Sports, Valérie Fourneyron, choqué par le montant du salaire de Ibrahimovic, veut plafonner les revenus dans le football. Peut-être que Bercy va bientôt lui passer un coup de fil...

Lire la suite
Zlatan Ibrahimovic Frédéric Thiriez Valérie Fourneyron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants