1 min de lecture Hugo Lloris

Hugo Lloris : "J'ai choisi Tottenham pour poursuivre ma progression"

Hugo Lloris, capitaine de l'équipe de France et gardien de Tottenham, était l'invité du "Club Liza" ce lundi soir. Il est revenu sur la défaite des Bleus en match amical contre l'Allemagne (2-1) mercredi dernier, qu'il considère comme un accident. Il évoque également sa situation en club, où il est désormais titulaire indiscutable.

L'équipe de France a cassé sa dynamique en s'inclinant contre l'Allemagne en match amical. Comment analyser ce coup d'arrêt ?

"Nous étions déçus. Il y a eu beaucoup d'hésitations dans le jeu, on a eu du mal à maîtriser le ballon. Eux ont dégagé une vraie force collective. Il faut apporter d'autres ingrédients pour pouvoir les battre sur un match en compétition, mais ça reste possible. Le plus important reste à venir avec les matchs officiels du mois de mars (NDLR : la Géorgie le 22 et l'Espagne le 26)."

Comment expliquer l'inefficacité de Karim Benzema devant les buts, qui n'a plus marqué depuis 9 matchs ?

"On le ressent, ce sont des choses qui ne s'expliquent pas. Il travaille beaucoup pour l'équipe, et c'est le plus important. C'est un grand joueur qui manque un peu de confiance mais il répondra présent dans les prochains grands rendez-vous."

Vous êtes dans le contrôle lorsque vous vous adressez à la presse. Comment se comporte le capitaine Lloris dans les vestiaires ?

"Je reste naturel, c'est le plus important et je ne vais pas m'inventer une personnalité. Les joueurs me connaissent, mais ce qui passe dans le groupe reste dans le vestiaire. Il faut protéger cela."

Votre club, Tottenham, est sur une bonne dynamique, avec une 4ème place en Premier League...


"Ça fait quelques années que le club essaie de s'installer dans le Top Four, mais le plus dur reste à faire. Nous sommes à un point de Chelsea et cinq points de Manchester City, mais nous ne sommes pas à l'abri d'un retour d'Arsenal."

Vos débuts ont pourtant été difficiles, avec une place de remplaçant...

"Par moment ça pouvait bouillonner à l'intérieur, je suis un compétiteur et j'avais envie d'être sur le terrain. Ç’a été délicat mais je n'ai pas trop subi non plus car je me suis mis au travail et les choses sont venues naturellement."

Que vous a dit le club au moment de signer ?


"Les choses étaient claires : je venais en tant que numéro 1. Mais ça n'est jamais évident quand on arrive en cours de saison, l'équipe était sous pression d'autant que les résultats n'étaient pas ceux que la direction espérait. Ce sont des situations qui font grandir, des défis personnels. Personnellement, j'ai pris beaucoup de recul par rapport à tout ça. Je me suis fait discret et je n'ai pas voulu dans la polémique. La situation devait se régler sur le terrain et c'est ce qui s'est passé. Il y a toujours eu du respect entre Brad Friedel (NDLR : le gardien numéro 2) et moi."

Pourquoi avoir choisi Tottenham plutôt qu'un club plus huppé ?

"Il y a très peu d'opportunités depuis quelques temps car les gardiens sont installés dans les grands clubs. J'avais quand même besoin d'un nouveau défi et Tottenham avait les arguments pour me permettre de poursuivre ma progression. En Angleterre, Chelsea, Manchester United et Manchester City sont encore au-dessus, notamment grâce à des ressources économiques plus importantes, mais Tottenham est juste derrière."

Vous semblez vous être bien adapté au jeu anglais...

"En Angleterre, le poste de gardien est particulier, avec des caractéristiques différentes. On est moins protégé que dans d'autres championnats, notamment sur coups de pieds arrêtés. C'est moins évident de sortir mais il faut se faire respecter dans sa surface. L'agressivité a une place importante dans ce poste, encore plus ici. On n'a pas le temps d'hésiter, il faut prendre des décisions rapides car le jeu va vite."

Lyon, votre ancien club, reste en course pour le titre. Peut-il coiffer le PSG sur le poteau ?


"Lyon a les armes avec un collectif bien rôdé, mais ça dépendra de Paris. Si le PSG reste dans un rythme régulier, ce sera difficile."

Les réseaux sociaux du Club Liza :

Twitter
: @LeClubLiza
Facebook : @RTLFoot

Le blog Foot de RTL

Lire la suite
Hugo Lloris Football Le Club Liza
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants