1 min de lecture Nikola Karabatic

Handball - Paris suspects : Nikola Karabatic réintègre le club de Montpellier

Nikola Karabatic et Issam Tej, mis en examen dans l'affaire de paris illicites qui éclabousse le Montpellier Handball, feront leur retour mercredi dans l'effectif du club. L'annonce en a été faite mardi par le président du club, Rémy Lévy, après un entretien avec les deux joueurs. Luka Karabatic et Primoz Prost sont en revanche convoqués pour de probables sanctions.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

Nikola Karabatic peut reprendre son activité de handballeur avec Montpellier. Tout comme Issam Tej, le double champion olympique reprendra le chemin de l'entraînement dès mercredi. Cette décision a été annoncée mardi par le président du club montpelliérain, Rémy Lévy lors d'une conférence de presse qui a suivi un entretien individuel avec chacun des joueurs mis en examen. 

Lors de sa rencontre avec ses dirigeants, une semaine après la levée de son contrôle judiciaire, Nikola Karabatic s'est expliqué quant à l'affaire des paris suspects qui ont conduit aux soupçons d'un match truqué en mai dernier. Lors de la conférence de presse, Rémy Lévy s'est dit "convaincu" de l'innocence du meilleur du joueur du monde et de son coéquipier: "Nous n'avons pas de raison de mettre en doute la parole de Nikola Karabatic et Issam Tej, a-t-il déclaré. Ils nous ont affirmé les yeux dans les yeux qu'ils n'avaient pas parié. On prend acte de leur position".

"Les joueurs ne sont pas dignes de porter le maillot"

La perspective d'un licenciement s'éloigne donc pour Nikola, à moins que les évolutions dans l'enquête ne fassent changer la position du club à l'avenir. On ne peut pas en dire autant pour Luka. Rémy Lévy a en effet expliqué que le petit frère serait convoqué le 7 novembre pour un entretien préalable à une "sanction disciplinaire". Primoz Prost sera quant à lui convoqué le 8. 

En préambule de la conférence de presse, le président du MAHB avait déclaré que les joueurs soupçonnés d'avoir parié sur le score à la mi-temps du match Cesson-Montpellier du 12 mai n'étaient "pas dignes de porter le maillot du club".

Handball : l'affaire des paris suspects

Lire la suite
Nikola Karabatic Justice Paris sportifs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants