1 min de lecture Claude Onesta

Handball - Mondial : Onesta prend les jeunes mais écarte Joli

Claude Onesta a créé la surprise mercredi en retenant les jeunes Timothey Nguessan et Valentin Porte pour le Mondial 2013 messieurs de handball qui débute vendredi en Espagne, et en laissant sur le carreau Guillaume Joli. L'arrière gauche Nguessan (20 ans, 1 sélection) et l'ailier droit Porte (22 ans, 2 sélections) disputeront leur première compétition internationale en Espagne, où la France se présentera en double tenante du titre.

Onesta n'est plus conservateur

Onesta a pris tout le monde à contre-pied en préférant le Toulousain Porte à Guillaume Joli (27 ans, 78 sélections), double champion du monde (2009, 2011) et champion olympique (2012).  Habituellement assez conservateur, le sélectionneur ouvre ainsi son groupe pour préparer l'avenir avec Nguessan qui a explosé cette année en Championnat de France avec Chambéry, et Porte, un habitué des sélections nationales chez les jeunes. Les deux autres joueurs ayant effectué la préparation mais qui n'accompagneront pas le groupe en Espagne sont le gardien Cyril Dumoulin et le pivot Igor Anic. 

Karabatic est en forme !

L'équipe de France, moins fringante que lors du premier match lundi, a tout de même pris le dessus sur l'Argentine (27-20) mercredi à Montpellier, démontrant qu'elle était parée pour le Mondial qui commence vendredi en Espagne même si Claude Onesta n'était pas forcément de cette avis

Les champions olympiques avaient corrigé l'Argentine (26-10) lundi à Toulon. Contre des Sud-Américains désireux de se racheter, et eux-mêmes sans doute un peu moins concernés, les Bleus ont cette fois-ci globalement été moins brillants. Mais ils ont prouvé par séquences que leur jeu était déjà bien en place et qu'ils étaient prêts pour leur premier match du Mondial contre la Tunisie, samedi à Granollers, dans la banlieue de Barcelone.

Double tenante du titre, la France cherchera en Espagne à devenir la première nation quintuple championne du monde. Propulsés par les Montpelliérains Michaël Guigou et Nikola Karabatic (10 buts pour Karabatic), soucieux de faire plaisir à leur public, les Bleus ont attaqué le match sur les mêmes bases que lundi, avec une défense complètement étanche. Après 20 minutes de jeu, ils menaient 10-4. En attaque, la balle circulait également bien, les joueurs s'appliquant à servir au pivot Grégoire Detrez qui, pour son premier Championnat du monde à 31 ans, devrait avoir la lourde tâche de remplacer Bertrand Gille, forfait sur blessure.

Mais au gré des changements, les Français ont alors étonnamment perdu le fil du jeu, ne marquant plus qu'un but jusqu'à la mi-temps. Une défense étagée plus agressive a rendu confiance aux Argentins qui ont grappillé quelques ballons pour revenir (10-11) à la pause.  Probablement un peu secoués par Claude Onesta, qui n'a pas goûté ces dix minutes de flottement, les Bleus ont ensuite repris leurs esprits, inspirés par Karabatic et Samuel Honrubia.  Prenant mieux soin du ballon en attaque, ils ont progressivement creusé un écart plus conforme à la valeur des deux équipes, malgré pas mal de déchet aux tirs et une belle résistance des Argentins. 

Les 16 Français pour le début du Mondial:

Gardiens: Thierry Omeyer (36 ans, 283 sélections, Kiel/GER), Daouda Karaboué (37 ans, 144 sélections, Toulouse)

Arrières et demi-centres: Jérôme Fernandez (35 ans, 346 sélections, Toulouse), Xavier Barachet (24 ans, 56 sélections, Atletico Madrid/ESP), Daniel Narcisse (33 ans, 237 sélections, Kiel/GER), Nikola Karabatic (28 ans, 202 sélections, Montpellier), Timothey Nguessan (20 ans, 1 sélection, Chambéry), William Accambray (24 ans, 45 sélections, Montpellier), Sébastien Bosquet (33 ans, 102 sélections, Dunkerque)

Ailiers: Samuel Honrubia (26 ans, 42 sélections, Paris SG), Luc Abalo (28 ans, 160 sélections, Paris SG), Michaël Guigou (30 ans, 169 sélections, Montpellier), Valentin Porte (22 ans, 2 sélections, Toulouse)

Pivots: Cédric Sorhaindo (28 ans, 101 sélections, Barcelone/ESP), Grégoire Detrez (31 ans, 45 sélections, Chambéry)

Défenseur: Didier Dinart (35 ans, 371 sélections, Paris SG) 


Mondial 2013 de handball en Espagne : les groupes, les matchs de l'équipe de France

Lire la suite
Claude Onesta Nikola Karabatic Handball
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants