1 min de lecture Claude Onesta

Handball - Exil fiscal : Claude Onesta agacé par la polémique Depardieu

Interrogé pendant le Mondial de handball qui se déroule en Espagne sur la polémique d'exil fiscal de Gérard Depardieu, Claude Onesta s'est montré agacé par "ceux qui protègent leur argent" en quittant la France, même si ces derniers "font ce qu'ils veulent" et "que ça les regarde".

Claude Onesta, le sélectionneur de l'équipe de France de handball
Claude Onesta, le sélectionneur de l'équipe de France de handball Crédit : AFP/Franck Fife

"Chacun sa route"

Le Qatar participe aux championnats du monde en Espagne. Mais cette nation nouvelle dans le handball est déjà tourné vers le Mondial qu'il organisera, lui, dans deux ans. Le pays cherche à naturaliser des joueurs étrangers parmi lesquels Bertrand Roiné le Français, champion du monde 2011, et qui évolue dans ce championnat  depuis l'été dernier avec le Lakhwiya Sport Club.  Des pratiques réprouvées par le sélectionneur tricolore Claude Onesta pour qui la nationalité ne se brade pas et implique des devoirs. Il en profite pour rallumer la mèche presque éteinte sur les exilés fiscaux et la polémique Gérard Depardieu l'a semble-t-il agacée.

"Il y a des gens qui changent de nationalité pour protéger leur pognon, a expliqué Claude Onesta, y en a qui change de nationalité pour aller chercher du pognon... ça les regarde".  Avant d'enchérir : "Ce n'est pas l'idée que je me fais de mon pays, de la représentation de son territoire, de sa culture, de sa famille... Maintenant, il semblerait que dans ce monde, tout s'achète ou que l'argent peut tout justifier. Chacun sa route."

"Ce que les gens sont amenés à vivre au quotidien est sûrement bien plus difficile et bien plus important"

Interrogé plus précisément sur le cas Depardieu, le manager de l'équipe de France double champion olympique et double champion du monde avoue que "ça ne le dérange pas parce qu'ils font ce qu'ils veulent (ndlr les exilés fiscaux)". Ce qui le dérange surtout, c'est que "certains peuvent les plaindre". Et il pense évidemment aux différents soutiens que le désormais Russe a pu recevoir dans le milieu, et notamment celui de Brigitte Bardot et celui Catherine Deneuve, ou les tweets de Gad Elmaleh ou autre Johnny Hallyday.

"J'aurai plus de mal à regarder un film de ces acteurs là, conclut Onesta. S'ils veulent protéger leur argent, on pourrait presque arriver à les toucher par l'argent. C'est encore une fois tout le déballage que l'on fait de ces choses-là. C'était devenu l'épisode à suivre mais malheureusement, ce que les gens sont amenés à vivre au quotidien est sûrement bien plus difficile et bien plus important. Chacun doit être en paix avec lui-même, et je ne suis pas sûr que ces gens-là soient très en paix, ce n'est pas ce qui les caractérise le mieux".


Lire la suite
Claude Onesta Gérard Depardieu Handball
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants