1 min de lecture Nikola Karabatic

Hand - Paris suspects : la compagne de Nikola Karabatic au coeur du dispositif ?

C'est le journal Libération qui le révèle dans son édition de vendredi : Géraldine Pillet, la compagne du handballeur Nikola Karabatic, mise en examen comme lui dans l'affaire des soupçons de match truqué, aurait passé de nombreux appels à d'autres parieurs le matin de la rencontre Cesson-Montpellier sur laquelle portent les paris suspects. Montpellier a convoqué Luka Karabatic, Primoz Prost et Dragan Gajic la semaine prochaine pour un entretien préalable à des sanctions. Nikola Karabatic a en revanche réintégré le groupe car il a déclaré ne pas avoir parié. Suite à ces révélations, une plainte pour violation du secret de l'instruction a été déposée par la défense des handballeurs Nikola et Luka Karabatic

Nikola Karabatic, accompagné de sa compagne, Géraldine Pillet
Nikola Karabatic, accompagné de sa compagne, Géraldine Pillet Crédit : AFP/P.Guyot

"Au moment des paris, Géraldine Pillet entre en contact avec quatre parieurs, deux joueurs et deux de leurs proches"

"Vous semblez être le noyau central, la tour de contrôle du dispositif, qui donne le top départ des prises de paris et à qui l'on rend compte par la suite", ont déclaré les policiers lors de sa garde à vue il y a un mois, détaille le quotidien, qui a eu accès au procès-verbal de l'audition. Devant le silence de Géraldine Pillet, qui a ensuite déclaré au juge avoir parié de son "propre chef" 1.500 euros avec son argent, même si ce montant correspond exactement à un retrait effectué sur le compte de Nikola Karabatic, les policiers ont détaillé ses relevés téléphoniques de la matinée du 12 mai, jour de Cesson-Montpellier. 
   
"Au moment des paris, Géraldine Pillet entre en contact avec quatre parieurs, deux joueurs et deux de leurs proches", poursuit Libération. Elle a appelé trois fois Jeny Priez, compagne de Luka Karabatic - le frère de Nikola Karabatic -, trois fois Mladen Bojinovic, ex-joueur de Montpellier transféré cet été au PSG, 16 fois Mickaël Robin, joueur de Montpellier entendu mais non mis en examen, et cinq fois un ami des Karabatic, qui "a misé 3.600 euros ce matin-là, soit six fois son salaire", précise le quotidien. 

Cet ami a déclaré à une gérante d'établissement, qu'il attendait un appel pour effectuer son pari pour le compte "d'une douzaine de personnes", a indiqué un enquêteur à Libération. Jeny Priez, Luka Karabatic et Mladen Bojinovic ont tous trois été mis en examen. Les PV d'audition de Jeny Priez confirment aussi qu'elle a dit lors de sa garde à vue que c'est Luka Karabatic qui lui "a demandé de parier sur le match qui était selon lui perdu d'avance", en l'absence de plusieurs joueurs majeurs, dont lui-même et son frère, blessés, selon Libération.

La défense des frères Karabatic porte plainte pour "violation du secret de l'instruction"

Suite à ces révélations, une plainte pour violation du secret de l'instruction a été déposée par la défense des handballeurs Nikola et Luka Karabatic, "Nous déposons plainte cet après-midi, auprès du procureur de la République de Paris et de Montpellier, pour violation du secret de l'instruction, pour cet article de Libération qui écrit noir sur blanc avoir eu accès au dossier", déclare Me Jean-Robert Phung, cité par le quotidien régional. "Cette plainte vise aussi la communication du dossier d'instruction à des personnes qui n'y ont pas accès", ajoute l'avocat. "La seule victime d'une éventuelle escroquerie, c'est la Française des Jeux. Comment peut-on avoir donné le dossier au club ou à la fédération, qui ne sont victimes de rien?", souligne-t-il.
   .
Une autre plainte pour violation du secret de l'instruction avait été déposée en octobre par les avocats de Jennifer Priez, la compagne de Luka Karabatic, concernant des écoutes téléphoniques auxquelles la radio RTL avait eu accès. Treize personnes, dont cinq joueurs de Montpellier et deux du Paris SG (qui évoluaient à Montpellier la saison passée), ont été mis en examen dans cette affaire pour escroquerie, soupçonnés d'avoir parié sur le score à la mi-temps du match entre Cesson-Sévigné et Montpellier le 12 mai dernier.

Lire la suite
Nikola Karabatic Handball Paris sportifs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants