2 min de lecture États-Unis

Gay Games-2018 : Paris veut prendre sa revanche sur Londres

Huit ans après l'échec de la candidature aux JO-2012, Paris est à nouveau favorite face à Londres pour obtenir l'organisation des Gay Games-2018.

Un participant au Gay Games 2010 à Cologne en Allemagne, le 6 août 2010.
Un participant au Gay Games 2010 à Cologne en Allemagne, le 6 août 2010. Crédit : AFP / PATRICK STOLLARZ
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La ville hôte des Gay Games 2018 sera désignée, ce lundi 7 octobre, à Cleveland (États-Unis). Signe de l'intérêt suscité par une compétition anecdotique sur le plan des performances, mais fédérant près de 15.000 participants de toutes orientations sexuelles, une trentaine de personnes seront du grand oral dans l'Ohio, dimanche et lundi.

En tête de la délégation, la ministre des sports, Valérie Fourneyron, la marraine de la candidature Laura Flessel, des représentants du Conseil régional d'Île-de-France et de la Ville de Paris. Battu en 2005 par Cologne, Paris, qui présentait alors sa candidature pour 2010, aurait bien aimé à l'époque recevoir un tel renfort.

A la lutte avec Londres et la ville de Limerick en Irlande

"En 2005, le calendrier était contre nous à cause de la candidature de Paris-2012. Personne ne pouvait s'engager sur deux fronts, pas même le maire de Paris, Bertrand Delanoë", se souvient Michel Geffroy, co-président de Paris 2018 qui sera cette année opposé à Londres et à la petite ville irlandaise de Limerick.

À lire aussi
Zlatan Ibrahimovic avec le Los Angeles Galaxy le 29 juillet 2018 football
MLS : Zlatan Ibrahimovic élu meilleur nouveau venu de l'année

Les temps ont changé depuis. Les ministres successifs ont fait de la lutte contre l'homophobie dans le sport une priorité, créant puis pérennisant le comité de lutte contre les discriminations. Aujourd'hui, sans doute aussi parce que les thèmes liés à l'homosexualité sont au coeur de l'actualité, Paris-2018 a fait le plein de soutiens gouvernementaux, à commencer par celui du Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Le CFSI demande un peu de sérieux

La candidature, dont le président d'honneur est Pierre Bergé, a en outre reçu le soutien écrit du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et de plus de vingt fédérations sportives. Car l'objectif de la ministre des sports - qui s'est ostensiblement affichée pendant les Mondiaux d'athlétisme de Moscou avec le bracelet de Paris-2018, en pleine polémique sur l'homophobie du gouvernement russe - est d'imposer la tolérance de l'homosexualité, au même titre que la lutte contre le dopage ou la corruption, dans le milieu perçu comme hostile qu'est celui du sport organisé.

Si les fédérations de football, d'athlétisme, de lutte, de cyclisme, de rugby, de handball notamment, ont joué le jeu en signant la lettre de soutien, le Comité français du sport international (CFSI), nouvelle cellule ayant pour but la promotion des candidatures françaises à l'organisation de grands événements, ne mise pas vraiment sur le succès de Paris-2018 pour redorer l'image de la France dans les instances internationales.

Bernard Lapasset, son président, aurait ainsi appelé la ministre à un peu de sérieux lorsqu'elle lui a demandé le secours de son instance pour appuyer la candidature des Gay Games.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Valérie Fourneyron Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7765121816
Gay Games-2018 : Paris veut prendre sa revanche sur Londres
Gay Games-2018 : Paris veut prendre sa revanche sur Londres
Huit ans après l'échec de la candidature aux JO-2012, Paris est à nouveau favorite face à Londres pour obtenir l'organisation des Gay Games-2018.
https://www.rtl.fr/sport/gay-games-2018-paris-veut-prendre-sa-revanche-sur-londres-7765121816
2013-10-04 14:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pbMHFxGJggYNNAl6JoNJ5Q/330v220-2/online/image/2013/1004/7765121767_un-participant-au-gay-games-2010-a-cologne-en-allemagne-le-6-aout-2010.jpg