2 min de lecture Europa League

Garde à Aulas : "Je ne me reconnais pas comme quelqu'un de gentil"

Alors que Lyon affronte jeudi soir le Betis Séville en Ligue Europa, Rémi Garde a répondu à Jean-Michel Aulas, qui l'a qualifié mercredi de "brillant, jeune, moderne, un peu trop sensible encore".

Remi Garde et Jean-Michel Aulas en juin 2011
Remi Garde et Jean-Michel Aulas en juin 2011 Crédit : AFP/P.Merle
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Willy Maisonnasse

La phrase figure en Une de l'édition du Progrès du mercredi 18 septembre : "Garde est parfois trop gentil". Reprise sur deux pages à la fin du quotidien lyonnais, elle est signée Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais. Au cours d'une longue interview où il revient notamment sur le mercato estival et le début de saison de son club, "JMA" dresse la liste des qualités, mais aussi des défauts, de son entraîneur depuis plus de deux saisons. Et il ne le ménage pas.

Sa sensibilité peut être une faiblesse, et je lui ai dit

Jean-Michel Aulas à l'adresse de Rémi Garde
Partager la citation

"Rémi est un entraîneur brillant, jeune, moderne, un peu trop sensible encore parce qu'il est récent, déclare Aulas, en réponse à une question sur la "tâche difficile" de Garde. Sa sensibilité peut être une faiblesse, et je lui ai dit. C'est là où Bernard Lacombe (le conseiller du président, ndlr) et moi devons être à sa disposition. On doit lui apporter notre carapace".

Après avoir jugé son coach "brillantissime" sur les causeries auprès de ses joueurs, "très fort tactiquement" et "pertinent" sur le plan de la motivation, Jean-Michel Aulas en remet une couche : "Il faut qu'il s'endurcisse. Quelquefois, il est trop gentil, soit avec les plus anciens, soit avec les plus jeunes qui usent de leur sentiment".

Je ne me reconnais pas comme quelqu'un de gentil

Rémi Garde, entraîneur de l'OL
Partager la citation

Interrogé sur ces propos en conférence de presse, Rémi Garde, après un petit moment d'hésitation, a fini par répondre, visiblement agacé. "Je ne me reconnais pas comme quelqu'un de gentil, a d'abord indiqué l'ancien joueur de l'OL ou d'Arsenal. Je me reconnais comme quelqu’un de bien élevé oui, de poli, comme quelqu'un qui a des convictions personnelles, mais qui dans l'intérêt de l'institution et de son cadre de travail ne fait pas passer ses intérêts personnels avant ceux de l'institution. Je suis fier de ça, fier de mes valeurs. Je ne les changerais pas, même si parfois elles peuvent s'apparenter à ce genre de commentaires".

À lire aussi
Le trophée de la Ligue Europa au siège de l'UEFA à Nyon, le 20 mars 2015 Europa League
Ligue Europa : découvrez les adversaires de Rennes et Saint-Étienne en poules

A-t-il été touché, blessé ?, lui demande en conclusion le correspondant de RTL auprès de l'Olympique Lyonnais, Willy Maisonnasse. Réponse lapidaire de Rémi Garde : "Ce n'est pas le moment d'en parler".

>
Rémi Garde répond à Jean-Michel Aulas : écoutez-le. Crédit Média : Willy Maisonnasse | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Europa League Jean-Michel Aulas Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants