1 min de lecture Coupe du Monde

VIDÉOS - France-Biélorussie : les buts de Griezmann et Giroud

REPLAY - Mission accomplie pour les Bleus au Stade de France : le billet direct pour le Mondial en Russie est dans la poche.

ballon- soir de ligue1 Le Club Liza Bixente Lizarazu iTunes RSS
>
Le Club Liza spécial Équipe de France du 10 octobre 2017 Crédit Image : Michel Euler/AP/SIPA | Crédit Média : Bixente Lizarazu,Sylvain Charley,Bertrand Latour | Durée : | Date : La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Maître de son destin, l'équipe de France n'avait aucun calcul à faire ce mardi 10 octobre. Une victoire face à la Biélorussie envoyait directement les Bleus en Russie, où se jouera la prochaine Coupe du monde en 2018. Et c'est chose faite grâce à un succès, guère convaincant mais important, au Stade de France (2-1).

Les hommes de Didier Deschamps ont rapidement mis le pied sur le ballon malgré des offensives encore très timorées. Si Olivier Giroud trouve dans un premier temps la barre transversale (20e), les Français ne tardent pas à trouver l'ouverture.

Sept minutes plus tard, Antoine Griezmann délivre les 80.000 spectateurs du Stade de France. Bien servi par Corentin Tolisso, Blaise Matuidi lance parfaitement l'attaquant de l'Atlético de Madrid dans le dos de la défense. Le Madrilène contrôle et trompe le portier adverse, Sergey Chernik, d'une frappe à ras de terre (1-0, 27e).

Libérés, les Bleus ne baissent pas la garde. Dominant outrageusement les débats, les coéquipiers d'Hugo Lloris doublent la mise dans la foulée. Profitant d'une mauvaise relance biélorusse, Antoine Griezmann, encore lui, récupère le ballon dans l'axe et sert rapidement Olivier Giroud. Le Gunners, quelque peu chanceux sur cette action, glisse mais réussit à tacler le ballon qui finit sa course au fond des filets (2-0, 33e). 

À lire aussi
Les États-Unis ont été battus par l'Australie (98-94) ce samedi 24 août Australie
Basket : les États-Unis perdent leur premier match depuis 2006

Très rarement inquiétés durant cette première période, les Bleus vont pourtant se faire surprendre juste avant la mi-temps. Digne est pris de vitesse sur son côté après une longue touche et le centre à ras de terre profite à Saroka, qui devance Varane et trompe Lloris (2-1, 44e). Un but finalement sans conséquence.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Équipe de France de football Antoine Griezmann
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants