2 min de lecture FC Nantes

VIDÉO - Le message choc des supporters du FC Nantes

VIDÉO - Déguisés en terroristes, des membres de la "Brigade Loire" dénoncent le traitement infligé par les autorités.

>
Le message choc des supporters du FC Nantes Crédit Image : Capture d'écran / YouTube |
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

Fichage, interdictions de stade, surveillance informatique, arrêtés préfectoraux litigieux, les griefs des supporters du football français à l'encontre des autorités sont légion. Pour dénoncer le traitement qu'ils subissent, des membres de la Brigade Loire, le principal groupe de supporters du FC Nantes se revendiquant du mouvement ultra, ont donc choisi un moyen choc de diffuser leur propos. 

Reproduisant les messages de propagande et de revendication terroriste, grimés, cagoulés, équipés d'armes factices, sept d'entre eux ont ainsi décidé d'apparaître tels qu'ils se sentent perçus, de "communiquer avec le visage que les autorités ont d'eux et de tous les ultras en France." Dans la vidéo, mise en ligne le 8 avril sur Youtube, les supporters nantais dénoncent notamment les mesures radicales prises par la préfecture de la Loire, où ils souhaitent se déplacer pour y supporter leur équipe face à Saint-Étienne. 

Interdits d'aller au stade par leurs propres moyens, voyant le nombre de places disponibles très limité, craignant de se voir refuser une libre-circulation en ville ou aux abords du stade, les faux-terroristes appellent les leurs à ne pas respecter ces dispositions jugées "délirantes". Le groupe, connu pour avoir permis au stade de Nantes d'offrir l'une des plus belles ambiances du championnat de France, explique regretter à en avoir à arriver à de telles extrêmes.

>
L'animation mise en place pour les 15 ans du groupe "Brigade Loire"

Pour démontrer l'ampleur démesurée des conditions annoncées par la préfecture, les supporters font également valoir leurs nombreuses actions entreprises pacifiquement. Lors d'un récent déplacement à Rennes, plus d'un millier de Nantais s'étaient par exemple massés en plein centre-ville pour exhiber leurs couleurs sous haute surveillance policière, mais sans qu'aucun incident ne soit commis. 

À lire aussi
Les joueurs du FC Nantes après une victoire contre Nice, le 5 octobre 2019 FC Nantes
Coupe de la Ligue : le Hellfest, nouveau sponsor du FC Nantes

Dans leur démonstration, les membres de la BL évoquent également un match à Lille dont ils étaient interdits, les autorités expliquant craindre des affrontements entre supporters des deux camps, qui avait finalement vu les Nantais réussir à passer le match... dans la tribune des ultras lillois, et en toute quiétude. 

"Nous sommes toujours considérés comme des terroristes, des personnes dangereuses qu'il faut limiter, encadrer ou interdire", insiste le leader des "terroristes". "Et cela ne concerne plus simplement les ultras [les supporters actifs et membres d'organisations], mais bien l'ensemble des supporters en France." Avec près de 40.000 vues en moins d'une journée, aucun doute que le message des Nantais devrait arriver jusqu'aux oreilles des autorités et sans doute faire polémique. 

>
Les supporters du FC Nantes lors d'un déplacement à Paris Durée : |
La rédaction vous recommande
Lire la suite
FC Nantes Supporters Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants