1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. VIDÉO - Didier Deschamps traité de "dopé" pendant le "Grand Journal" de Canal +
1 min de lecture

VIDÉO - Didier Deschamps traité de "dopé" pendant le "Grand Journal" de Canal +

VIDÉO - Un spectateur a crié "Deschamps dopé" sur le plateau du "Grand Journal" alors que le sélectionneur de l'équipe de France répondait aux questions d'Antoine de Caunes et de ses chroniqueurs.

Didier Deschamps le 17 novembre 2014 (Archives).
Didier Deschamps le 17 novembre 2014 (Archives).
Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

C'était un moment gênant. Alors que Didier Deschamps, invité du Grand Journal de Canal +, vendredi 12 décembre, répondait aux questions d'Antoine de Caunes, un spectateur présent dans le public a interrompu pendant quelques instants l'émission.

Il a crié en boucle "Deschamps était dopé !" (à partir de 11:05), sans qu'aucune des remarques des chroniqueurs présents ne puissent l'interrompre. Mais l'entraîneur de l'équipe de France a pris les choses avec humour en répondant "c'est un ami". De son côté, Antoine de Caunes s'est agacé de la situation et a répondu au perturbateur : "Ça va, je crois qu'on a compris, merci". À cela, le spectateur indésirable a répondu "Liberté d'expression".

Il n'y a pas que dans les stades qu'il y a des gens bizarres

Didier Deschamps

L'animateur finira par lancer plus tôt que prévu le Zapping, après s'être levé pour comprendre de quoi il en retournait. Didier Deschamps a expliqué qu'"il n'y a pas que dans les stades qu'il y a des gens bizarres". Le compte Twitter de l'émission a rapidement posté un message.

Au retour du plateau, l'entraîneur s'explique : "Je n'ai pas à nier, je n'ai pas eu besoin". Avec son coéquipier Zinedine Zidane, les deux joueurs avaient du faire face à des soupçons de dopage, lors du procès de la Juventus de Turin, club où ils ont évolué dans les années 1990.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/