1 min de lecture FC Barcelone

VIDÉO - Le but de Messi que l'arbitre n'a pas validé

Un tir de Messi face au FC Valence a dépassé la ligne de but sans être validé par l'arbitre, entraînant l'incompréhension de l'équipe de l'Argentin.

Lionel Messi durant le match qui a opposé le FC Barcelone au FC Valence, dimanche 26 novembre
Crédit Image : JOSE JORDAN / AFP

La rencontre entre le FC Barcelone et le FC Valence (1-1) dans le cadre du Championnat d'Espagne ce dimanche 26 novembre a été entachée d'une erreur d'arbitrage : un tir de Lionel Messi qui a largement franchi la ligne de but n'a pas été validé par l'arbitre.

Les deux équipes s'affrontaient au stade Mestalla, à Valence. C'est lors de la 30e minute que l'Argentin a armé une frappe apparemment sans grand danger à l'entrée de la surface. Mais le gardien valencien Neto a raté sa parade, laissant le ballon filer entre ses jambes et franchir nettement la ligne avant de parvenir à l'écarter.

Le score était encore de 0-0. Malgré les protestations des joueurs barcelonais et l'incrédulité de Lionel Messi, l'arbitre, Iglesias Villanueva, n'a pas accordé le but. Aussitôt, les sites internet des quotidiens sportifs espagnols se sont enflammés sur ce "but fantôme". 

"Une erreur colossale"

Pour le défenseur barcelonais Jordi Alba, il s'agit d'"une erreur colossale". D'autant que le Barça s'était déjà vu pénalisé par un but valable non accordé en janvier dernier sur le terrain du Betis Séville (1-1) en Liga, avant de perdre le titre à l'ultime journée au profit du Real Madrid. De son côté, Valverde a estimé que "Le but de Messi était très clair". 


En Liga, ni l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) ni la technologie sur la ligne de but ne sont en vigueur. Selon le quotidien espagnol As, c'est une question d'argent : la Ligue espagnole de football professionnel (LaLiga) aurait refusé de verser 4 millions d'euros à la Fifa pour pouvoir homologuer un système de technologie sur la ligne de but. L'arbitrage vidéo, lui, doit néanmoins entrer en vigueur à partir de la saison prochaine, ont annoncé ces derniers jours La Liga et la Fédération espagnole (RFEF). 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés