2 min de lecture Ligue des champions

VIDÉOS - Bayern-PSG : les buts de Lewandowski, Tolisso et Mbappé

Munich a ouvert le score dès la 8e minute par son attaquant polonais, avant que l'ancien Lyonnais ne signe un doublé. Paris a réduit le score grâce à sa jeune recrue.

Robert Lewandowski face à Alphonse Areola, lors de Bayern-PSG le 5 décembre 2017
Crédit Image : GUENTER SCHIFFMANN / AFP

Rossé par le PSG 3-0 au match l'aller, le Bayern Munich a pris sa revanche mardi 5 décembre à domicile contre le PSG (3-1), sans parvenir à prendre la tête du groupe A mais en rappelant aux Parisiens que, même avec Neymar et Kylian Mbappé, la Ligue des champions sera très difficile à gagner. 

Deux buts inscrits rapidement par le Polonais Robert Lewandowski (8e) et le milieu français Corentin Tolisso (37e), auteur plus tard d'un doublé (69e), des Parisiens fébriles défensivement... Il flottait dans l'Allianz Arena le souvenir de Barcelone où Paris avait subi la saison dernière une terrible défaite (6-1), après avoir gagné le 8e de finale aller (4-0). 


Déjà battus dans le froid strasbourgeois trois jours plus tôt (2-1), les hommes d'Unai Emery ont globalement semblés très fébriles, bien loin de la sérénité affichée depuis le début de la phase de poules qui l'a vu inscrire au total 25 buts, soit un record dans la compétition. Dès la 8e minute, Lewandowski trompait Areola en profitant d'une situation confuse.

Trente minutes plus tard, c'est toujours depuis le côté gauche, celui de Dani Alves, que le Bayern enfonçait le clou. De nouveau décalé par un excellent Franck Ribéry pour son retour en Ligue des champions, James Rodriguez prenait tout son temps pour centrer. Lui aussi esseulé, Tolisso plaçait une tête rageuse. 2-0 avant la pause.

Des deux recrues estivales à prix d'or, Mbappé était de loin le plus en vue, notamment en chauffant les gants de Sven Ulreich d'une frappe puissante (3e). Il a aussi administré quelques jolis centres dont l'un a été raté par Edinson Cavani (8e) et a surtout inscrit, de la tête (50e), un but plein d'aplomb sur un centre subtil de Cavani.

S'il n'a pas hésité à prendre le jeu à son compte, Neymar, lui, n'est pas parvenu à inscrire ce but qui aurait fait de lui le premier à marquer lors de chacune des six journées de Ligue des champions. Paris n'est pas non plus la 6e équipe à signer un carton plein. Le vice-champion de France repart avec une défaite par deux buts d'écart, une autre première cette saison, après le doublé de Tolisso sur un centre de Kingsley Coman.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés