3 min de lecture Ligue 1 Conforama

Toulouse : qui est Alban Lafont, le plus jeune gardien titulaire en Ligue 1

PORTRAIT - Titularisé lors de la victoire face à Nice samedi 28 novembre à 16 ans et 10 mois, Alban Lafont sera reconduit à Troyes mercredi 2 décembre (19h).

Alban Laffont le 28 novembre 2015 avec Toulouse
Alban Laffont le 28 novembre 2015 avec Toulouse Crédit : AFP/P.Pavani
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Coin de ciel bleu dans le sombre début de saison du Toulouse Football Club : la première titularisation en Ligue 1 d'Alban Lafont, gardien d'1,93 m né à Ouagadougou, au Burkina Fasso, le 23 janvier 1999, a coïncidé avec la deuxième victoire toulousaine de la saison, la première depuis le 9 août. C'était samedi 28 novembre face à une équipe du haut de tableau, Nice (6e). Si le TFC reste 19e, il ne compte plus que trois points de retard sur le premier non relégable, Bastia, avant de se rendre à Troyes (20e), où Lafont sera encore aligné d'entrée.À 16 ans et 10 mois, le gardien qui portait le numéro 40 contre les Niçois a donc effacé des tablettes Mickaël Landreau, titulaire pour la première fois avec le FC Nantes à Bastia à 17 ans et 5 mois le 2 octobre 1996, et Sébastien Frey, titulaire dans les cages cannoises à 17 ans et 6 mois le 20 septembre 1997 face à Rennes. Il est même plus précoce, à quelques jours près, qu'Anthony Mandrea, remplaçant entré avec Nice face à Bordeaux le 3 novembre 2013, à 16 ans et 10 mois lui aussi.

De numéro 5 à numéro 1

Auteur notamment d'un arrêt décisif dès l'entame du match (8e) sur une frappe de Jérémy Pied, Alban Lafont profite de deux éléments : le recrutement de l'Uruguayen Mauro Goicoechea (8 titularisations) cet été s'est avéré un flop et Ali Ahamada (6) n'inspire pas assez confiance. L'entraîneur Dominique Arribagé a donc fait le pari risqué de propulser sur le devant de la scène celui qui était jusqu'il y a peu le numéro cinq dans la hiérarchie des portiers toulousains. Après un passage en équipe réserve en CFA 2 et un baptême du feu avec l'équipe première il y a deux semaines en amical face aux Espagnols d'Eibar, où il a pris trois buts (1-3), le voilà lancé dans le grand bain avec l'immense responsabilité de défendre les buts de la pire défense du championnat (28 buts encaissés). 

"Le pari était peut-être osé mais c'était l'occasion de bousculer un groupe qui en avait besoin", a justifié Arribagé après la rencontre. Le principal intéressé, de son côté, prennait tout cela avec philosophie. "C'est un peu dans mes gênes d'être tranquille, de pas se prendre la tête. Mes coéquipiers m'ont beaucoup parlé, ce qui m'a permis d'être à l'aise et de faire un bon match", a-t-il confié. "Impressionné" par tous ces joueurs qu'il avait l'habitude de "voir à la télé", Alban Lafont gardait toutefois la tête sur les épaules. "C'est le fruit de mon travail mais ce n'est pas une fin en soi, faut se remettre au boulot demain".

Sur un terrain, il est sûr de lui et il se lâche. À cet âge, c'est exceptionnel

Bernard Diomède, son coach en équipe de France des moins de 17 ans
Partager la citation

Yannick Stopyra, à la tête jusqu'en 2012 du pôle espoirs de Castelmaurou, près de Toulouse, a croisé la route du jeune gardien venu de l'AS Lattes, dans l'Hérault. "C'est vrai que quand vous faites appel à un jeune et que l'équipe tourne mal, ça peut être dangereux, soulignait avant la rencontre l'ancien international. Mais je ne me fais pas de souci. Il sera bon, très bon même". "Il sait relancer. Il est capable de ne pas avoir d'occasions pendant un match et de sortir le bon arrêt sur deux-trois actions ou sur les coups de pied arrêtés. C'est ça un gardien de haut niveau", détaillait pour sa part Bernard Diomède, son coach en équipe de France des moins de 17 ans.

À lire aussi
Mohamed Ayachi Ajroudi le 28 octobre 2013 à Tunis Olympique de Marseille
OM : Mohamed Ayachi Ajroudi insiste pour son projet "complet" de rachat

"C'est un garçon équilibré qui dégage surtout une grande sérénité, une force tranquille, ajoute le champion du monde 1998. Il est sérieux, travailleur, compétiteur et assez introverti mais, sur un terrain, il est sûr de lui et il se lâche. À cet âge, c'est exceptionnel". Toutes proportions gardées, vu la stature des deux clubs, l'histoire de Lafont rappelle celle de Gianluigi Donnarumma, portier de l'AC Milan d'un mois son cadet, lancé il y un mois par Sinisa Mihajlovic face à Sassuolo. Un pari osé qui s'est révélé gagnant, Donnarumma accompagnant depuis le redressement du Milan (7e de Serie A).

L1-16e journée : programme et classement

Mardi 1 décembre :
Angers - PSG : 0-0
Lorient - Nice : 0-0
Nantes - Lyon : 0-0

Mercredi 2 décembre :
(19h) Troyes - Toulouse 
Guingamp - Reims 
Monaco - Caen 
Bastia - Bordeaux 
Montpellier - Gazélec-Ajaccio 
(21h) Lille - Saint-Etienne  
   
Jeudi 3 décembre :
(21h) Rennes - Marseille  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Toulouse FC Toulouse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants