2 min de lecture Ligue 1 Conforama

Toulouse et Évian seuls vainqueurs d'un multiplex pauvre en buts

COMPTE-RENDU - Lors du multiplex de la 30e journée de Ligue 1, Toulouse l'a emporté sur Bordeaux (2-1), Évian a battu Montpellier (1-0) et les trois autres rencontres se sont soldées sur le score de 0-0.

Jean-Armel Kana-Biyik sous les couleurs du Toulouse FC, le 21 mars 2015
Jean-Armel Kana-Biyik sous les couleurs du Toulouse FC, le 21 mars 2015 Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Le spectacle n'était pas au rendez-vous lors de ce multiplex de la 30e journée de Ligue 1, samedi 21 mars. Dans les cinq matches au programme, quatre buts seulement ont été marqués. Ils n'ont d'ailleurs été inscrits que dans deux confrontations : celle qui a vu Toulouse s'imposer contre Bordeaux (2-1) et celle qui s'est conclue sur la victoire d'Évian face à Montpellier (1-0). Pour le reste (Bastia-Guingamp, Caen-Metz, Rennes-Nantes), il a fallu se contenter de scores nuls et vierges.

Bonnes opérations dans la lutte pour le maintien

Dans le derby de la Garonne, il y a peut-être eu un effet Dominique Arribagé. Avec son nouvel entraîneur fraîchement arrivé cette semaine, le Téfécé a déroché de précieux points dans la lutte pour le maintien puisqu'il revient à deux longueurs de Lorient, premier non relégable. Un résultat obtenu dans un match plutôt équilibré grâce aux réalisations de Wissam Ben Yedder (18e) et Jean-Armel Kana-Biyik (61e). En face, Diego Rolan avait joué les trouble-fêtes (28e).

Avec ce revers, les Girondins de Bordeaux (6e) auraient pu être rejoints par Montpellier (7e) au classement. Mais Clarck Nsikulu en a décidé autrement dans les derniers instants de la rencontre (85e) en offrant la victoire à Évian (1-0). Là encore le match était serré même s'il était surtout pauvre en occasions. Du coup, l'ETG progresse d'un rang et pointe à la 16e place.

Des nuls qui arrangent presque tout le monde

Sur les autres pelouses, Caen n'a pas réussi à se relancer face à Metz (0-0). La forme euphorique du début d'année 2015 semble s'est largement dissipée. Même si les Normands ont globalement dominé la rencontre, ils ont manqué de justesse technique pour concrétiser leurs actions offensives. L'avenir n'est donc toujours pas serein pour eux. Quant à la lanterne rouge messine, la dernière victoire remonte maintenant à 18 journées. C'était justement contre Caen.

À lire aussi
Les Marseillais célèbrent leur victoire face à Lyon, dimanche 10 novembre Ligue 1 Conforama
OM-OL : les Marseillais gagnent le choc et se hissent à la 2e place du classement

Dans le derby de l'Ouest entre Rennes et Nantes (0-0), les deux plus mauvaises attaques du championnat, il y a vraiment eu deux mi-temps bien distinctes. Si la première était plutôt animée en faveur des Rouge et Noir, la deuxième était en revanche fort peu palpitante. Par conséquent, rien ne bouge au classement pour ces deux formations, pas forcément mécontentes de ce nul peu préjudiciable et qui les rapproche du maintien. Même constat pour Bastia et Guingamp (0-0) qui s'affrontaient à huis clos au stade Parsemain de Fos-sur-Mer à cause de la suspension du stade Armand Césari. 

Benjamin André au duel avec Jordan Veretout, le 21 mars 2015
Benjamin André au duel avec Jordan Veretout, le 21 mars 2015 Crédit : DAMIEN MEYER / AFP

30e journée : résultats et classement

Vendredi 20 mars
Paris  - Lorient : 3-1

Samedi 21 mars
Lyon - Nice : 1-2
Bastia - Guingamp : 0-0
Caen - Metz : 0-0
Évian - Montpellier : 1-0
Rennes - Nantes : 0-0
Toulouse - Bordeaux : 2-1

Dimanche 22 mars
Saint-Étienne - Lille : 2-0
Reims - Monaco : 1-3
Lens - Marseille : 0-4

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Football Toulouse FC
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants