1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Stade Matmut Atlantique de Bordeaux : les internautes entre humour et dépit
1 min de lecture

Stade Matmut Atlantique de Bordeaux : les internautes entre humour et dépit

REVUE DE TWEETS - Le nom de la nouvelle enceinte des Girondins suscite de nombreux commentaires, très souvent négatifs.

Le Nouveau Stade de Bordeaux a une capacité de 42.115 places
Le Nouveau Stade de Bordeaux a une capacité de 42.115 places
Crédit : AFP/N.Tucat
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Les supporters bordelais et plus largement les amateurs de ballon rond, mais aussi d'ovalie puisque l'Union Bordeaux-Bègles y jouera certaines rencontres, vont devoir s'y faire : les Girondins vont désormais jouer au Matmut Atlantique.

À l'instar d'Allianz à Nice (Allianz Riviera), et de MMA au Mans (MMArena), la société d'assurance a remporté le contrat de naming du Nouveau Stade. Elle versera 3,9 millions d'euros par an pendant les 10 prochaines années à l'organisme Stade Bordeaux-Atlantique, constructeur et gérant de l'enceinte.

Les supporters ne digèrent pas

L'appellation Matmut Atlantique a pourtant du mal à passer sur Twitter. Le dénommé Jay Smith résume le sentiment des supporters des Marine et Blanc avec cette phrase : "Matmut Atlantique. Tout est dit. Avoir le plus beau stade de France et le nom le plus pourri".

Pour la jeune Sarah, 19 ans, elle aussi fan du club au scapulaire, c'est simple : il est "hors de question" qu'elle prononce le nouveau nom ; elle ira "toujours au Nouveau Stade", formule neutre qui finalement n'était pas si mal pour nombre de "twittos".

À écouter aussi

L'autre partie des dizaines de messages postés sur le réseau social fait bien sûr référence à la Matmut et à ses deux fameux représentants ces dernières années dans de nombreuses publicités : les humoristes Philippe Chevalier et Régis Laspalès.

Outre la référence aux auteurs du "Train pour Pau", le slogan de l'assureur - "Ça c'est sûr, la Matmut elle assure" - revient aussi à de multiples occasions... souvent associé aux récents déboires du jeune stade. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/