2 min de lecture Karim Benzema

"Sextape" de Valbuena : l'un des avocats de Benzema répond aux tacles de Valls et Lacourt

REPLAY / RÉACTION - Pour le Premier ministre, "un grand sportif doit être exemplaire". Pour le nageur, l'attaquant du Real Madrid "n'a plus sa place en équipe de France".

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
"Sextape" de Valbuena : l'entourage de Benzema répond aux tacles de Valls et Lacourt Crédit Image : AFP/P.P.Marcou | Crédit Média : Nicolas Georgereau | Durée : | Date : La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et Nicolas Georgereau

"Un grand sportif doit être exemplaire" : Manuel Valls s'est immiscé mardi 1er décembre dans l'affaire de chantage à la vidéo intime dont Matthieu Valbuena a fait l'objet, affaire dans laquelle Karim Benzema a été mis en examen. Le Premier ministre a été clair au sujet de l'attaquant du Real Madrid : "s'il n'est pas exemplaire, il n'a pas sa place en équipe de France". Dans le camp du joueur de 27 ans, on parle d'acharnement et on a changé de stratégie. Avec cette pression qui s’accroît au fil des jours, il y a la volonté de répondre à toutes les critiques.

"Qu'est-ce que le Premier ministre fait de la présomption d'innocence ?, interroge ainsi Alain Jakubowicz, l'un des avocats de Karim Benzema. Nous avons beaucoup de choses à dire au sujet de ce dossier. Cette affaire se déroule aujourd'hui dans les médias de façon absolument scandaleuse, qui conduit le Premier ministre à se prononcer sur une affaire dont il ne connaît absolument rien. Demain, c'est qui, c'est le président de la République ? Ramenons cette affaire à ces justes proportions".

Lacourt sur la même ligne que Valls

Les déclarations de Manuel Valls font écho à celles d'un sportif, qui est le premier à prendre position publiquement. Ce n'est pas un footballeur mais un nageur : Camille Lacourt. "Pour moi, il n'a plus sa place en équipe de France après toutes les erreurs qu'il a commis dans un temps bien trop bref, estime le quadruple champion du monde. Il n'y a aucun avis sur la personne, mais tout ce qu'il a fait par rapport à l'équipe de France n'est pas digne d'un joueur qui devrait la représenter bien plus haut".

La Fédération française de football, elle, s'est portée partie civile vendredi 27 novembre. Elle a donc accès au dossier. Jusqu'ici, la FFF a joué la montre, en quelque sorte, mais elle va devoir trancher, dans les prochains jours ou prochaines semaines, et lancer ou non une procédure disciplinaire. En attendant, les proches de Benzema ont rallié Madrid, et l'ancien Lyonnais pourrait s'exprimer en fin de semaine, peut-être afin de donner sa version des faits : il est le seul à ne pas avoir pris la parole dans ce dossier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Karim Benzema Polémique Mathieu Valbuena
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants