2 min de lecture Ligue 1

Saint-Étienne : pourquoi Jean-Louis Gasset a-t-il été recruté ?

ÉCLAIRAGE - L'ancien adjoint de Laurent Blanc à Bordeaux, Paris et chez les Bleus va permettre aux Verts de se mettre en conformité avec le règlement. Seulement ?

Jean-Louis Gasset, ici le 19 février 2017, lorsqu'il entraînait Montpellier
Crédit Image : PASCAL GUYOT / AFP

Jean-Louis Gasset ne reste jamais inactif très longtemps. Quelques mois tout au plus depuis 40 ans. Après une carrière de joueur à Montpellier de 1975 à 1985, il s'est reconverti quasiment immédiatement dans l'encadrement, la plupart du temps en tant qu'adjoint. À 63 ans, après une pige de cinq mois sur le banc de son club de cœur, le MHSC, l'ancien fidèle partenaire de Luis Fernandez et Laurent Blanc du côté de Saint-Étienne, est de retour dans un rôle qui soulève les questions.

Julien Sablé (37 ans), ancien milieu et capitaine des Verts, a été nommé entraîneur principal dans la foulée de la démission surprise, le mercredi 15 novembre, de l'Espagnol Oscar Garcia. Problème : il n'a pas encore les diplômes requis. Le président du directoire de l'ASSE, Roland Romeyer, a donc négocié pour engager Gasset, qui est, lui, titulaire du Brevet d'entraîneur professionnel de football (BEPF).

L'ASSE se retrouve ainsi en conformité avec les règlements. Le club avait un mois pour le faire, faute de quoi il s'exposait à une amende de 25.000 euros par rencontre. Reste à répartir les rôles.

Épée de Damoclès

Julien Sablé sur le banc des Verts, le 17 novembre 2017 à Lille
Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP

Numéro 1 bis, super assistant pour épauler un jeune technicien, Gasset l'avait été avec Laurent Blanc à Bordeaux en 2007, avant de le suivre en équipe de France et au PSG. Aujourd'hui, il paraît difficile qu'il ne soit qu'un "prête-nom" à Saint-Étienne - ils ne sont plus autorisés depuis 2015 - et son arrivée a tout de l'épée de Damoclès au-dessus de la tête de Sablé. Car qui animera les causeries d'avant-match ? Et, plus visible encore, qui donnera les consignes du bord de touche ? Qui assurera les conférences de presse ?

Pour celle de mercredi 22 novembre, deux jours avant la réception de Strasbourg en ouverture de la 14e journée de Ligue 1, Sablé était seul devant les journalistes ; l'annonce de l'arrivée de Gasset n'est intervenue qu'en début de soirée. "Cela fait quatre ans que j'ai arrêté de jouer et je suis en formation, a expliqué Sablé. L'opportunité d'entraîner l'ASSE s'est présentée et je l'ai saisie. Tout entraîneur aurait accepté le défi". "Il reste l'entraîneur principal. Il avait besoin d'un staff étoffé", a assuré par la suite une source proche du club. 

Battu à Lille (3-1) pour sa première sur le banc des Verts, vendredi 17 novembre, Sablé effectue ses débuts à Geoffroy-Guichard face à Strasbourg. Comment réagiront les supporters avant le coup d'envoi pour les retrouvailles à domicile avec leur équipe près de trois semaines après le derby face à Lyon (0-5) ? En cas de défaite au coup de sifflet final ? Durant huit ans, la stabilité a prévalu chez les Verts autour de Christophe Galtier. Quand s'arrêtera la période de turbulences ouverte depuis son départ ?

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés