1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Raymond Kopa s'est éteint à 85 ans
2 min de lecture

Raymond Kopa s'est éteint à 85 ans

L'attaquant passé par Angers, Reims et le Real Madrid avait remporté le Ballon d'Or en 1958 et trois Coupes d'Europe des clubs champions, devenue Ligue des champions, avec le club espagnol à la fin des années 1950.

Raymond Kopa et Alfredo Di Stefano le 30 mai 1957
Raymond Kopa et Alfredo Di Stefano le 30 mai 1957
Crédit : STAFF / AFP
Raymond Kopa était le "Napoléon" du football
01:39
Gregory Fortune & AFP

Avec Just Fontaine, le recordman des buts sur une Coupe du monde toujours en vie (83 ans), il aura été l'une des premières légendes du football français, bien avant Michel Platini et Zinédine Zidane. Raymond Kopa s'est éteint vendredi 3 mars à l'âge de 85 ans des suites d'une longue maladie, ont annoncé ses proches. "Il est décédé à 8h15 après une rechute de sa maladie. Raymond a été hospitalisé dimanche", a indiqué son gendre Willam Boucher.

Né à Nœux-les-Mines, dans le Pas-de-Calais, le 13 octobre 1931 de parents polonais, Raymond Kopaszewski de son nom complet débute son parcours professionnel avec Angers à l'âge de 18 ans. Deux ans plus tard, il réalise son rêve en rejoignant le grand club de l'époque, le Stade de Reims. En cinq saisons, il y décroche deux titres de champion de France et atteint la finale de la première édition de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1956.

Même s'il ne marque pas face au Real Madrid lors de cette rencontre, Kopa, grâce à ses dribbles redoutables, son jeu léché, sa vision du jeu hors pair, tape dans l’œil des dirigeants madrilènes. Un an plus tôt, le petit gabarit (1,68 m) avait rayonné lors d'un France-Espagne amical (2-1), lui valant le surnom de "Napoléon" par un journaliste anglais. Reims cède sa pépite pour 52 millions d'anciens francs durant l'été et s'offre parallèlement les autres stars de l'époque que sont Just Fontaine, Roger Piantoni et Jean Vincent.

Phénoménale année 1958

En trois saisons dans la capitale espagnole, l'homme à la raie sur le côté et aux sourcils plongeants compose avec l'Espagnol d'origine argentine Alfredo Di Stefano et le Hongrois Ferenc Puskas, le trio d'attaque le plus redoutable d'Europe. Il est le premier Français à remporter la Coupe d'Europe des clubs champions (1957) et le seul à la conserver deux années de rang (1958, 1959).

À lire aussi

A l'été 1959, revenu à Reims, son club de cœur, il retrouve Just Fontaine, son frère d'arme, avec lequel il a écrit un an plus tôt la plus belle page de l'équipe de France de l'époque. Au Mondial 1958 en Suède, leurs exploits conjugués ont conduit les Bleus à la troisième place. Seul le Brésil d'un gamin nommé Pelé se montre plus fort en demi-finale (5-2). Mais à défaut de sacre, Kopa est désigné meilleur joueur du tournoi que Fontaine termine avec 13 buts inscrits. Il reçoit surtout cette année-là le prestigieux Ballon d'Or.

Jugé "trop petit" à 18 ans

Premier joueur français à s'être adonné à la publicité - dont une, étonnante, vantait les mérites d'une marque de cigarette -, Kopa met un terme à sa carrière en 1967, après deux titres de champion de France supplémentaires remportés avec Reims. Jamais bien loin de l'ami Fontaine, devenu entraîneur du PSG en 1973, il accepte cette année-là de disputer un match de préparation face à Saumur et marque trois buts. Il a 42 ans. 

Le PSG lui propose de sortir de la retraite, en vain. Kopa continuera de jouer en amateur, jusqu'à ses 70 ans. Il fallut une ostéotomie (section d'un os), à la jambe droite cette fois, pour briser sa formidable longévité. Et dire que quand il avait 18 ans, beaucoup de clubs de la région Nord (Lens, Lille, Roubaix, Valenciennes...) étaient venus le voir jouer. "Mais ils m'avaient jugé trop petit".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/