2 min de lecture Agriculture

Raymond Kopa, figure du football français est décédé

REPLAY - RTL MIDI - Les sujets du jour : La mort d'une figure du football français Raymond Kopa ; RTL MIDI en direct du salon de l'Agriculture ; François Fillon doit-il laisser la place à Alain Juppé ?

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole du 03 mars 2017 Crédit Image : Crédit FRANCOIS NASCIMBENI / AFP | Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Christelle Rebière

La légende du football français Raymond Kopa, vainqueur de trois Coupes d'Europe avec le Real Madrid (1957, 1958, 1959) et ballon d'or en 1958, est décédé aujourd'hui à l'âge de 85 ans, des suites d'une longue maladie, ont annoncé ses proches. 

"Il est décédé à 08h15 après une rechute de sa maladie. Raymond a été hospitalisé dimanche", a indiqué son gendre William Boucher. 

De son vrai nom Raymond Kopaszewski, ce milieu de terrain offensif, né dans une famille de mineurs du Pas-de-Calais, s'est fait remarquer au SCO d'Angers, avant de jouer au Stade de Reims de 1951 à 1956, puis au Real Madrid, aux côtés d'Alfredo di Stefano et des meilleurs joueurs de l'époque. 

Avec le club espagnol, il a remporté trois fois la Coupe d'Europe des clubs champions en 1957, 1958 et 1959, après avoir perdu la finale de 1956 sous les couleurs rémoises contre le Real. 

En 1958, avec les Bleus, il se hisse jusqu'en demi-finales du Mondial où la France tient longtemps tête au Brésil chez qui débute un certain Pelé, avant de céder 5-2. Les Français finiront troisièmes. 

Cette année là, Kopa devient le premier Français à soulever le Ballon d'Or européen. Troisième en 1956 et 1957 et deuxième en 1959, cela lui permet de figurer aux côtés de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo parmi les trois seuls joueurs à avoir figuré quatre fois dans le tiercé de tête. 

En 1959, il revient à Reims où il évoluera en professionnel jusqu'en 1967, avant de prendre sa retraite à l'âge de 36 ans. 

La rédaction vous recommande

François Fillon doit-il laisser la place à Alain Juppé ?

Apparu, Philippe, Béchu, Keller, Boyer... Les juppéistes lancent une offensive anti-Fillon en lâchant les uns après les autres le candidat de la droite à la présidentielle, avec l'espoir de le remplacer par le maire de Bordeaux, à 15 jours de la clôture des parrainages. 

C'est une course contre la montre qui se joue entre deux camps d'une droite désormais fracturée: d'un côté, François Fillon et ses soutiens qui rétrécissent comme peau de chagrin, de l'autre, les juppéistes, historiques ou récemment convertis, qui veulent tous voir leur champion représenter la droite et le centre les 23 avril et 7 mai prochains. 

"La base, elle, elle tient", a réagi François Fillon, en déplacement jeudi à Nîmes. La veille, dans une déclaration "aux Français", le candidat avait annoncé sa convocation par les juges le 15 mars dans l'affaire des emplois présumés fictifs de son épouse et de deux de ses enfants, et sa prochaine "mise en examen". 

"Impossible de continuer dans ces conditions", ont aussitôt réagi de nombreux élus. Bruno Le Maire, candidat à la primaire, avait été le premier à tirer, en démissionnant, mercredi, de toutes ses fonctions auprès du candidat, suivi par ses soutiens, les députés Franck Riester ou Sébastien Lecornu, directeur-adjoint de campagne de François Fillon. 

L'hémorragie s'est amplifiée avec les proches du maire de Bordeaux,: son fidèle parmi les fidèles Gilles Boyer, la sénatrice Fabienne Keller, les députés Benoist Apparu, Edouard Philippe et Christophe Béchu, ou encore Vincent Le Roux. Au QG du candidat, les juppéistes faisaient tous leurs cartons. 


François Fillon doit-il laisser la place à Alain Juppé ? RTL vous invite à répondre à la question du jour. 

Présidentielle : François Fillon doit-il laisser la place à Alain Juppé ?
Nombre de votes : 12601 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Politique Football
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants