2 min de lecture Ligue 1 Conforama

PSG-Rennes : Paris fête son titre avec une défaite

COMPTE-RENDU - Malgré l'ouverture du score d'Ezequiel Lavezzi, le PSG s'incline et fête le titre au Parc des Princes avec sa troisième défaite de la saison en championnat.

Javier Pastore face aux Rennais, le 7 mai 2014
Javier Pastore face aux Rennais, le 7 mai 2014 Crédit : AFP/ F.Fife
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

"Parisiens et champions" avait été la saison passée le superlatif choisi par les dirigeants pour fêter le titre. À la mi-temps du match face à Rennes, qui ne pouvait rien changer à l'issue de la saison pour Paris, Nasser Al-Khelaïfi et son staff auraient sûrement eu de meilleures idées que "Parisiens et menés"

Qu'importent les limites de l'imagination parisienne, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic étaient bien menés au terme des 45 premières minutes qu'ils avaient pourtant attaquées de fort belle manière. 

Paris ouvre le score et en prend deux en quatre minutes

Suite à une erreur de relance de Sylvain Armand contré par Edinson Cavani, c'est Ezequiel Lavezzi qui, d'un plat du pied très bien assuré, a trompé Benoit Costil pour l'ouverture du score dès la 3e minute de jeu. 

Relâché et en manque d'implication, le PSG a redonné des couleurs à Rennes, qui semblait au fond du trou. Après une belle occasion d'Oliveira et un arrêt de Sirigu, les Bretons ont égalisé grâce à une frappe de Kadir bien servi par Ntep. 

À lire aussi
Bouna Sarr, Valère Germain, Morgan Sanson, Valentin Rongier et Boubacar Kamara avec Marseille le 8 décembre 2019 Ligue 1 Conforama
OM : comment Marseille est redevenu un candidat sérieux à la Ligue des champions

Quatre minutes plus tard, l'ancien auxerrois a inscrit le deuxième but des Rouge et Noir. Sur coup franc, l'international Espoir a trompé Sirigu d'un enroulé qui n'avait pas l'air d'une frappe. Après être passé au travers de toute la défense ameutée dans la surface de réparation, le rebond a dupé le portier italien et a terminé sa course dans le petit filet. 

L'entrée d'Ibra n'a rien changé

Même s'il font tache, ces deux buts étaient bien, en championnat, les premiers encaissés au Parc en 2014. Face à une équipe de Rennes dont les plus belles inspirations ont été amenées par ses propres négligences, le PSG s'est loupé. 

Cette performance ne retirera rien à l'extraordinaire saison des hommes de Laurent Blanc mais s'inscrit dans la lignée des précédentes, qui caractérisent le coup de moins bien ressenti depuis un mois. 

Après son énorme coup sur la tête reçu en finale de la Coupe de France, Rennes assure son maintien devant des Parisiens unis et leurs tribunes légèrement en fête. Avec tous leurs enfants sur la pelouse, les joueurs du PSG sont fiers de ce qu'ils ont accomplis cette saison, Ibrahimovic en tête. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain Rennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants