3 min de lecture Ligue des champions

PSG-Real : poète, Franz-Olivier Giesbert rend hommage à Zidane

Après la victoire du Real face au Paris Saint-Germain mardi 6 mars, le journaliste a écrit quelques vers pour rendre hommage à l'entraîneur madrilène.

La Revue de Presse
PSG-Real : poète, Franz-Olivier Giesbert rend hommage à Zidane
Crédit Média : RTLnet Crédit Image : Filippo MONTEFORTE / AFP
Voir la suite

Il y a au moins un endroit en France où l'on se réjouit ce mercredi 7 mars de la défaite du PSG : Marseille. Après la remontada, la Provence invente ce matin, un brin moqueur forcément, la degringolada. Pour l'occasion, Franz-Olivier Giesbert joue les poètes. Dans son édito, il adresse quelques vers à Zizou. "Notre super héros marseillais qui, dans la gloire comme dans l’adversité, a toujours une classe folle", écrit-il.

Et de poser quelques vers : "Tu es le vent qui court, l’avènement du jour, la fontaine qui chante, la vague déferlante. Quand tu lèves les voiles entre les fleurs d’étoiles, ta lumière chasse la nuit, les chagrins et l’ennui. Donne-nous tes soleils, qu’on s’habille de vermeil."

"Vers de mirliton", dit Giesbert. De quoi peut-être réconforter un peu Vincent Duluc qui se désole ce matin dans l'Équipe de cette défaite de l'émotion. "Nous n'avons rien senti hier soir, pas un souffle", écrit-il.

Zizou l'unificateur

Zidane qui a également les honneurs de la presse américaine. Le magazine ESPN lui consacrait mardi 6 mars un grand article. "Il est l'une des rares figures françaises à faire encore l'unanimité dans le pays. 20 ans qu'il n'a quasiment pas mis un pied en France. Il n'y vivra sans doute plus jamais et pourtant, il reste le sportif préféré des Français et pas uniquement grâce à la Coupe du monde de 98", s'étonnent nos confrères.

"Non, ajoute le journal, dans un pays souvent divisé, frondeur, il est devenu une figure unificatrice comme il y en a peu." En lisant cela, on a envie de dire : Zizou président. C'est peut-être ça la solution pour le PSG. Pas sûr que cela plaise à nos amis marseillais

La mort du PS ?

Dans les journaux également ce mercredi 7 mars, la degringolada du Parti socialiste. À quelques heures du débat entre les prétendants au poste de Premier secrétaire du PS, ce soir sur RTL, Libération et le Figaro dressent un état des lieux du parti et dans les deux cas, c'est suffisamment rare pour être signalé, il est question de mort du PS.

"Dernier débat avant liquidation", se demande ainsi le Figaro, quand Libé pose cette question : "les socialistes parlent-ils une langue morte ?".

Les oiseaux migrateurs déboussolés

Le Figaro qui s’intéresse également à une autre population complètement déboussolée, celle des oiseaux migrateurs. Fini le long périple vers l’Afrique, les grues cendrées arrêtent désormais leur migration hivernale en Israël. On en a compté 50.000 cette année ; elles étaient à peine 1.500 il y a 30 ans.

La faute, une fois encore au réchauffement climatique expliquent les spécialistes. "La traversée du Sahara est devenue plus difficile. Le désert a gagné 800 kilomètres en 40 ans, les points d'eau où les oiseaux s’arrêtaient sur la route ont disparu."

Bernard Arnault, le Français le plus riche

Pas de changement en revanche dans le classement des milliardaires français. Bernard Arnault reste en tête. Le patron de LVMH reste numéro 1 du classement tricolore à découvrir dans la version française du magazine Forbes. Sa fortune est évaluée à 60 milliards d’euros. "Il a gagné l'an dernier presque 3 millions d'euros par heure", souligne Marianne.

Ses revenus ont bondi de 71%, ce qui lui a permis de passer de la 11e à la 4e place du classement mondial.

La Grande Récré victime d'Amazon

Rien ne va plus en revanche pour la Grande Récré. Là aussi on aurait pu titrer la degringolada. Le numéro 2 français de la distribution de jouets, 400 magasins dans le monde
2.500 salariés, a été placé en redressement judiciaire. Une énième victime d'Amazon explique ce mercredi La Tribune.

Plus du tiers des jouets acheté aujourd'hui en France l'est sur internet et en la matière, nous ne sommes pas une exception. Toys"R"Us en Grande-Bretagne a connu le même sort il y a quelques jours. Là-bas ce sont plus de 3.200 emplois qui sont menacés.

Des bébés plus grands et plus costauds

Il y a quelques jours, on apprenait qu'on ne grandissait plus, que la taille moyenne avait atteint ses limites et bien les bébés, eux, sont nettement plus grands et plus costauds. Info à lire dans le Midi libre qui reprend l’enquête menée par l'Inserm. 5 millions de mesures recueillies sur des enfants de 0 à 18 ans : poids, taille, périmètre crânien.

Bilan les fillettes de 10 ans par exemple on pris 5 cm en 40 ans. Elles mesurent aujourd'hui en moyenne 1m39, contre 1m34 en 1979.

Des mesures qui ont été intégrées au nouveau carnet de santé présenté cette semaine, les courbes de poids et de taille ont toutes été modifiées. C'est ce qu'on appelle une remontada.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés