1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG-Real : "Mentalement, le PSG est fragile", analyse Bixente Lizarazu
1 min de lecture

PSG-Real : "Mentalement, le PSG est fragile", analyse Bixente Lizarazu

INVITÉ RTL - Bixente Lizarazu revient sur l'échec 2-1 du Paris Saint-Germain face au Real Madrid, mardi 6 mars en huitième de finale de la Ligue des champions.

Les Parisiens abattus mardi 6 mars 2018 au Parc des Princes
Les Parisiens abattus mardi 6 mars 2018 au Parc des Princes
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
PSG-Real : "Mentalement, le Paris Saint-Germain est fragile", dit Bixente Lizarazu
07:13
Julien Sellier

L'hymne de la Ligue des champions, le PSG ne l'entendra plus cette saison. Le club a été éliminé, sans gloire comme l'an passé, en huitième de finale. Le Real Madrid a battu les Parisiens 2-1 hier soir au Parc des Princes. À l'aller déjà, les Espagnoles s'étaient imposés 3-1.

Si le match a été "décevant" pour le PSG, "le Real a montré qu'il était le patron", a estimé après le match Bixente Lizarazu. "Le Paris Saint-Germain, lui, n'a pas été à la hauteur de ce rendez-vous, à commencer par un joueur qui est très important comme Verratti, qui n'a pas le droit de se faire expulser, de mettre son équipe en infériorité numérique", a continué le consultant de RTL.

"C'est vrai que ça a été trop timide. Il y a des joueurs qui étaient en dedans, pas au niveau d'un match de Ligue des champions. Dans l'attitude, j'ai vu des joueurs qui lâchaient. Je n'ai pas vu les signes d'une équipe mentalement forte. Il était possible de compenser l'absence du talent individuel de Neymar en jouant en équipe et là, individuellement, j'ai vu trop de joueurs à un niveau qui n'est pas le leur habituellement. Je n'ai pas vu la réaction qu'il fallait, je n'ai pas vu l'agressivité qu'il fallait", a souligné Bixente Lizarazu.

"Mais ça fait depuis longtemps que l'on voit ce Paris Saint-Germain très dominateur, dans la facilité dans le championnat de France, qui pratique un beau football, mais dès qu'il bute sur un adversaire solide, le moindre petit obstacle, il baisse les yeux. C'est un problème. Je pense que cette équipe mentalement, elle est fragile".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/